Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Commentaire : Statistiques de chômage, croissance et investissement boursier

Le marché du travail US s’est encore détérioré avec 261 000 pertes d’emplois, portant le taux de chômage à 9,8 %. Que faut-il en penser ?

PLUS DE DETAILS :

1ER élément à savoir c’est que Les statistiques d’emploi sont traditionnellement des indicateurs retardés et ne permettent en aucun d’anticiper sur l’évolution de la  croissance à venir, contresens dont se délectent  allègrement keynésiens et permabear depuis des mois… le taux de chômage est à son plus haut actuellement et serait donc  susceptible de se réduire en 2010. Car  Il faut noter un décalage de six mois entre l’évolution des premières demandes d’indemnisation et le taux de chômage lui-même. Si cette relation se vérifie une nouvelle fois, le chômage pourrait revenir vers 8 % en 2010

Cette récession aura été le théâtre de davantage  de destructions d’emplois que la norme par le simple fait de la contraction massive des cash-flows des entreprises au 4ème trimestre 2008 après la faillite de Lehman fut elle aussi bien au delà de la norme. Cette contraction a incité les entreprises à agir très rapidement (et heureusement !!!) et à licencier de manière agressive (destruction schumpétérienne).L’un des aspects positifs de cette réaction tient au fait que les bilans des entreprises sont actuellement très liquides, et qu’elles vont donc pouvoir  recruter rapidement dès que  la demande se sera tout à fait rétablit.

Les implications en termes d’investissement boursier sont de deux ordres. Tout d’abord, un déclin anticipé du chômage indiquerait que le ralentissement n’a pas été aussi long que prévu et que les entreprises ont sur-réagi aux pressions sur les cash-flows. Cela laisserait espérer une reprise plus pérenne en 2010, au lieu du profil de croissance hésitant anticipé par le consensus et par le FMI, qui a actualisé ses prévisions la semaine dernière. Ensuite, l’évolution du chômage étant  corrélée à la performance des actions par rapport aux obligations. Une nette baisse du chômage pourrait favoriser les actions par rapport aux obligations dans les prochains mois….

EN COMPLEMENTS INDISPENSABLES : Commentaires de Marché : 1er résultats 3eme trimestre et perspectives 2010 (cliquez sur le lien)

Le Maestro des agrégats monétaires en sait beaucoup plus long qu’il ne le dit….. (cliquez sur le lien)

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s