Cycle Economique et Financier

Le Commerce International se redresse

Après avoir connu une chute sans précédent, le commerce international reprend quelques couleurs….

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

S.P. | JDF HEBDO | 17.10.2009 |

Après avoir connu une chute sans précédent, le commerce international reprend quelques couleurs. Ainsi, les exportations de biens et services américains ont progressé, en août, pour le quatrième mois consécutif de 0,2 %. Même si les importations continuent de reculer sous l’effet de la faible demande intérieure, « les chiffres mensuels montrent des signes de stabilisation », analyse le département du Commerce américain.
Un constat que semblent confirmer les dernières données compilées par le Bureau d’analyse de politique économique néerlandais (CPB). Selon lui, le commerce international en volume a augmenté de 0,5 % au deuxième trimestre par rapport aux trois mois précédents. C’est une première depuis plus d’un an.
La bonne santé des pays asiatiques et notamment de la Chine explique cette reprise. Pour preuve, les importations des pays de l’Asie émergente ont augmenté de 7,3 % au printemps, selon l’institut CPB. Certains pays latino-américains, comme le Brésil, ont également contribué à l’amélioration des échanges.
Pas de quoi s’enthousiasmer pour autant. « En niveau, on est encore très au-dessous de là où on était il y a un an », note Jean-Louis Mourier, économiste chez Aurel BGC. Au deuxième trimestre, la valeur des échanges internationaux était encore inférieure de 39 % à celle d’il y a un an, d’après les chiffres de l’institut Global Trade Information Services. Il faut dire que la chute du commerce international a été vertigineuse et bien plus importante que celle de la croissance mondiale en raison de la baisse des crédits à l’export, du ralentissement des investissements et des déstockages massifs.
« Finalement, la remontée commence à s’amorcer plus tôt que prévu, mais il faut rester très prudents », insiste Andreas Lindner, économiste à l’OCDE. Et de préciser que l’évolution de l’activité mondiale sera absolument déterminante. « Le commerce international suit les grandes tendances économiques plus qu’il ne les précède », souligne-t-il. Une autre condition à la reprise des échanges est le maintien de l’ouverture internationale. Mais pour l’instant, malgré quelques écarts, la montée générale du protectionnisme que redoutaient certains ne s’est pas produite

———————————————

Swiss, indicateur du redressement du fret aérien

En septembre, le transport de marchandises a fortement augmenté

Le transport de marchandises retrouve quelques couleurs, après avoir navigué en eaux troubles. C’est en tout cas ce qui ressort des chiffres publiés vendredi par Swiss.

Pour le mois de septembre, le coefficient d’occupation exprimé en volume de la division Cargo a atteint 73,8%. Cela correspond à une hausse de 5,7% par rapport au mois précédent (68,1%). Comparativement à l’an dernier, la progression s’élève à près de 4%.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le coefficient d’occupation a certes chuté de 13,3% par rapport à 2008, signalant un fort ralentissement de l’économie mondiale. Mais ce recul est essentiellement dû à un début d’année catastrophique. Car, entre avril et septembre, le taux d’occupation a progressé de 10%.

Pour l’IATA, organisation faîtière des transporteurs aériens, le redressement du fret est aujourd’hui perceptible. Décembre dernier a constitué le plus bas de la crise. Toutefois, on n’assiste pas à un retournement marqué de tendance. «Le rebond reste fragile, tant que l’économie ne se redresse pas fortement. Pour assister à une réelle croissance du fret, une progression de la consommation des gens est nécessaire. Ce n’est pas encore le cas», souligne Steven Lott, porte-parole de l’IATA.

Perspectives positives pour 2010

Pour cette année, l’organisation faîtière anticipe un recul du fret aérien de 14,5%. En revanche, 2010 marquera un retour de la croissance. Elle est estimée à 5,5%.

De son côté, le transport de passagers a poursuivi sa progression en septembre. Le taux global d’occupation des vols de Swiss s’élève à 83,2%, soit une légère hausse par rapport au même mois en 2008. L’amélioration vaut aussi bien pour le transport intercontinental qu’européen. Le remplissage des vols long-courriers s’élève à 83,8%. Sur les trajets continentaux, il atteint 78,5%, soit une hausse de 2% par rapport à 2008.

Source le temps 0ct09

ON NOTE EN EFFET UNE NETTE AMELIORATION COTE COMMERCIAL PAPERS CE QUI DEVRAIT PERMETTRE UN REDEMARRAGE DU COMMMERCE MONDIAL….

http://www.bloomberg.com/apps/cbuilder?ticker1=FCPOTOTS%3AIND  (cliquez sur le lien)

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : Mieux que le BDI(Baltic Dry Index): Suivre le Harpex et le Commercial Paper !!!!  (cliquez sur le lien)

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s