Gold et Métaux Précieux

Matières Premières : Les pondérations 2010 des indices de matières premières S&P GSCI et DJ-UBS

Attendues par la communauté financière et par les acteurs présents sur le marché « physique », ces annonces peuvent avoir un impact non négligeable sur les prix de produits concernés…

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Les deux principaux indices de matières premières S&P GSCI (Goldman Sachs Commodity Index) et DJ-UBS viennent récemment d’annoncer leurs nouvelles pondérations pour l’année 2010. Cette révision s’effectue annuellement pour l’année calendaire à venir à travers la tenue d’un comité interne peu avant la fin de l’année.

Attendues et suivies par la communauté financière mais également par les acteurs présents sur le marché « physique », ces annonces peuvent avoir un impact non négligeable sur les prix de produits concernés.

La raison en est toute simple : les capitaux investis sur les marchés de matières premières via des indices, sont loin d’être négligeables. S&P les évalue à environ 170 milliards de dollars à fin 2009, sachant que la majorité de ce montant est investi sur le S&P GSCI et le DJ-UBS.

Mais quels sont ces changements tant attendus ?

Pour le S&P GSCI, la révision des poids a profité au pétrole de qualité Brent – extrait notamment de la Mer du Nord – au détriment du pétrole Américain WTI (West Texas Intermediate) qui sert de référence dans les échanges mondiaux sur les marchés à terme. Au total, la pondération de l’or noir reste globalement inchangée et représente toujours une forte proportion de l’indice, avec une pondération légèrement supérieur à 50%.

L’indice DJ-UBS, lancé bien des années après celui de Goldman Sachs, à l’origine par l’assureur Américain AIG, a fait le choix de limiter le poids d’un secteur (énergie/métaux/produits agricoles) à 1/3 de son indice. A titre d’illustration, le pétrole qualité Brent n’y figure pas. Quant au WTI, son poids est de l’ordre de 14% : c’est dire la différence….

Les principaux changements de l’indice UBS concernent le marché du maïs, avec une pondération passant de 5.72% à 7.09% et celui de l’or avec un poids de 9.11% en 2010 contre 7.86% pour l’année 2009. Quant aux révisions à la baisse, le principal perdant est l’aluminium, coté à Londres sur le London Metal Exchange, avec une pondération passant de 6.99% à 5.74%.

Pour ces deux indices, l’ensemble de ces ajustements auront lieu graduellement entre le 5è et le 9è jour ouvré du mois de janvier 2010. Mais, à en juger de l’évolution récente du prix de maïs et surtout de l’or, on peut légitimement se demander si certains spéculateurs n’ont pas déjà commencé par acheter en anticipant ces changements… 

Source NF, le 30 novembre 2009

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : La Douce Mélasse des Indices… (cliquez sur le lien)

4 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s