Cycle Economique et Financier

William André Nadeau : Historiquement, les graves récessions ont eu raison des rendements

L’historique des rendements des 5 plus graves récessions, depuis 1926, nous a indiqué une hausse moyenne de 61%. Cette fois-ci, ce fut 69% pour la bourse américaine et 58% pour la bourse canadienne. Ce résultat est donc fidèle aux rendements historiques. Quel sera le rendement des 12 prochains mois, si les statistiques historiques se répètent ?

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

 

Depuis le creux du marché boursier au 9 mars dernier, le rendement des indices bousiers ont été de :

  • 69% pour le S&P500
  • 58% pour le S&P/TSX
  • 58% pour Bloomberg Europe
  • 50% pour le Nikkei 225
Marchés actions et resserrement monétaire et fiscal

 

Selon une étude de osam.com, (cliquez sur le lien) la baisse de rendement durant les 5 pires récessions de la bourse américaine a été de 54%, en moyenne et de 2007-2009, elle a été de 52%.
L’année qui suit le creux du marché enregistre une importante hausse de 61% et le S&P500 a rapporté 69% cette foi-ci.
Ce qui est intéressant maintenant, c’est de connaitre le rendement de la deuxième année qui suit le creux. Ce résultat a été de 14% et de 1% la troisième année.

William André Nadeau Gestionnaire canadien de portefeuille mars10

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s