Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Commentaire : Marché US/ Semaine 17 Tous les ingrédients d’une reprise économique sont réunis

Commentaire : Marché US/ Semaine 17 Vers une forte reprise économique

  

La période récente a été remarquable par le caractère positif des chiffres économiques annoncés. De tels chiffres montrent essentiellement deux choses : la reprise s’élargit géographiquement (même si l’Europe fait preuve d’hésitation) et elle gagne en stabilité à travers le redressement des investissements. L’évolution de l’emploi, au moins aux Etats-Unis pour ce qui est des pays développés, illustre parallèlement le changement d’attitude des entreprises. Beaucoup d’indices et d’enquêtes auprès des dirigeants de sociétés traduisent un retour à leur objectif traditionnel, faire croître leurs entreprises.

Cette étape est essentielle au processus qui doit transformer le rebond initial de l’activité de 2009 en véritable reprise en 2010. L’enchaînement emploi / revenu / confiance / consommation est l’autre aspect central de ce processus et il est clairement amorcé aux Etats-Unis.

PLUS DE COMMENTAIRE EN SUIVANT :

Les marchés ont poursuivi leur mouvement de hausse, dans un contexte d’indicateurs économiques positifs et depremiers résultats d’entreprises satisfaisants. La volatilité revient à des niveaux de 16 aux Etats-Unis, voisins de ceux del’été 2007

Selon l’analyse graphique, le Dow Jones reste toujours dans un canal ascendant depuis novembre 2009. L’indice se rapproche de plus en plus de la barre haute de ce canal. Par ailleurs, d’après les éléments de Fibonacci, la résistance prochaine de l’indice se trouve autour de 11 236 points. On peut s’attendre à une correction autour de ce niveau. 

Un peu d’histoire des Marchés

 

L’actualité macroéconomique

Les commandes de biens durables aux États-Unis ont enregistré une baisse inattendue en mars. Ainsi, elles ont diminué de 1,3% au mois de mars, à $176,7 milliards en données corrigées des variations saisonnières, d’après le département américain du Commerce, alors que les économistes interrogés par Dow Jones Newswires tablaient sur une augmentation de 0,3% en mars. Les commandes dans le secteur des transports ont reculé de 12,9%. Les commandes de biens d’équipement hors défense ont baissé de 7,5% le mois dernier. Les commandes de biens liées à la défense ont reculé de 4%. Hors défense, l’ensemble des commandes de biens durables ont diminué de 1,2% en mars, après avoir augmenté de 2,4% en février. 

L’indice des indicateurs avancés a progressé plus que prévu en mars aux États-Unis, pour atteindre un niveau record, selon le Conference Board. En effet, cet indice a augmenté de 1,4%, pour le douzième mois consécutif, après un gain revu à la hausse de 0,4% en février, alors que les économistes interrogés par Reuters projetait une hausse de 1,0%.

Les prix à la production ont progressé davantage que prévu en mars aux États-Unis, a annoncé le département du Travail jeudi. Les prix ont augmenté de 0,7% le mois dernier, après une baisse de 0,6% en février, tandis que les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse de 0,4%.Par rapport à mars 2009, l’indice PPI affiche une hausse de 6,0% après +4,4% en février et contre un consensus de +5,8%.

Les prix de l’énergie ont augmenté de 0,7% en mars, après avoir enregistré leur plus fort recul en sept mois en février (-2,9%).

Les prix des produits alimentaires ont bondi de 2,4%, leur plus forte progression depuis janvier 1984, contre une hausse de 0,4% en février, tandis que ceux des carburants ont augmenté de 2,1%, après avoir chuté de 7,4% le mois précédent.

Hors alimentation et énergie, le PPI est en hausse de 0,1% en mars, ce qui est conforme au consensus et au chiffre de février. En glissement annuel, sa hausse est de 0,9%, comme le consensus, mais un peu moins qu’en février (+1,0%). 

Immobilier

 

Le prix d’une maison US exprimée en or sur 40 années / source : http://pragcap.com/home-prices-in-gold (cliquez sur le lien)

Les demandes des prêts hypothécaires ont augmenté par rapport à la semaine écoulée, selon the Mortgage Bankers Association, dont l’indice a été en hausse de 13,6% la semaine dernière. Les demandes de refinancement ont progressé de 15,8% en représentant 60% de toutes les demandes.

Les prix des maisons américaines ont reculé de 0,2% en février et sont en baisse de 3,4% sur un an, selon l’Agence Fédérale du Financement du Logement (Federal Housing Finance Agency). L’indice de cet organisme, calculé en utilisant les prix d’achat des maisons financées par les prêts hypothécaires vendus ou garantis par Fannie Mae ou Freddie Mac, est tombé de 13,3% au-dessous de son pic en avril 2007.

Les ventes de logements existants aux États-Unis ont progressé en mars de 6,8%, à 5,35 millions d’unités en glissement annuel, selon l’Association Nationale des Agentes Immobiliers. Les économistes interrogés par Dow Jones Newswires s’attendaient en moyenne à une hausse des ventes de logements existants en mars, à 5,25 millions d’unités en glissement annuel

Les ventes de logements neufs aux États-Unis ont affiché en mars leur plus forte progression en glissement annuel depuis près de cinq ans. En effet, elles ont bondi de 26,9% en mars par rapport à février, à 411 000 unités en glissement annuel, selon le département du Commerce. Cette hausse peut s’expliquer par la volonté des ménages de profiter de crédits d’impôts fédéraux qui expirent à la fin du mois, ce qui fragilise les données de ce mois-ci. Les économistes interrogés par Dow Jones Newswires tablaient sur une hausse de 5,5% en mars des ventes de logements neufs, à 325 000.

 Les résultats trimestriels

Pour l’instant, 84% des entreprises au sein du SP500 ont publié les résultats au-dessus des attentes et 65% d’elles ont affiché les chiffres d’affaires largement supérieurs au consensus

Sur le front des fusions-acquisitions, Google est probablement dans les négociations pour acqérir le fabricant des logiciels des voyages, ITA Software pour s’introduire dans le domaine de réservation des voyages en ligne. Cette transaction pourrait atteindre $1 milliard. 

Le secteur bancaire

Sur le plan économique, les banques américaines ont fait état d’une amélioration du taux de défauts de paiements de plus de 30 jours pour le mois de mars (7,07% contre 7,23% en février), marquant le plus bas niveau depuis décembre 2008.

Citigroup a dévoilé aujourd’hui ses résultats trimestriels avant l’ouverture de la bourse. Le bénéfice par action a été de $0,15 contre $0,00 attendu. Le produit bancaire a atteint $25,40 milliards tandis que les analystes tablaient sur $20,76 milliards.

Goldman Sachs Bénéfice par action: $5,59 contre $4,41 attendusProduit bancaire: $12,78 milliards contre le consensus de $11,07 milliards

Bank of New York Mellon Bénéfice par action: $0,49, au-dessous des estimations de $0,53Produit bancaire: $3,35 milliards en ligne avec les attentes

Northern Trust Bénéfice par action: $0,64 au-dessous du consensus de $0,72Produit bancaire: $907,60 millions alors que le marché anticipait $914 millions

Regions Financial Perte par action: $0,21 inférieur aux attentes de $0,27Produit bancaire: $1,64 milliard contre $1,59 milliard du consensus

State Street Bénéfice par action: $0,75 en ligne avec les attentesChiffre d’affaires: $2,30 milliards tandis que l’on anticipait $2,18 milliards

US Bancorp Bénéfice par action: $0,34 conformément aux prévisions Produit bancaire: $4,32 milliards tandis que les analystes tablaient sur $4,39 milliards

Comerica a publié une perte par action inférieure aux attentes et en dépassant le consensus du chiffre d’affaires.

KeyCorp Perte par action: $0,11 contre $0,30 attendu Produit bancaire: $1,06 milliard tandis que l’on anticipait $1,09 milliard Les réserves pour les pertes sur les prêts ont été de $2,4 milliards, c’est-à-dire 4,34% de tous les prêts. La liquidité reste solide.

Moody’s Bénéfice par action: $0,47 contre le consensus de $0,44, en hausse de 26% Chiffre d’affaires: $476,60 millions alors que le marché anticipait $456 millions L’agence de notation a profité de l’augmentation de l’émission de dette. La marge opérationnelle s’est élevé à 41,3% contre 36,4% au trimestre précédent. Le chiffre d’affaires aux États-Unis a repris 22%, tandis que le chiffre d’affaires dans reste du monde a augmenté à environ la moitié de celui des États-Unis.

Morgan Stanley  Bénéfice par action: $0,78 contre les attentes de $0,57 Produit bancaire: $9,08 milliards, largement au-dessus des anticipations de $7,94 milliards Le chiffre d’affaires des ventes et de trading a été de $4,1 milliards par rapport à $1,4 milliard l’année dernière.

SunTrust Banks  Perte par action: $0,46 contre $0,58 estimé Produit bancaire: $1,90 milliard alors que les analystes tablaient sur $2 milliards Le nombre des prêts a fléchi, tandis que les dépôts ont augmenté en valeur. La qualité de ses actifs s’est améliorée.

Wells Fargo Bénéfice par action: $0,45 tandis que le marché anticipait $0,42, en baisse de 16% par rapport à l’année dernière Produit bancaire: $21,40 milliards contre le consensus de $21,69 milliards

La fusion avec Wachovia a eu un effet négatif sur les bénéfices de la banque, mais les dirigeants croient que le pire est passé. Les provisions pour pertes liées aux crédit ont été de $5,33 milliards au premier trimestre, en hausse de $4,56 milliards il y a un, mais en baisse par rapport au trimestre précédent ($5,91 milliards). Les actifs non-performants ont atteint 3,49% contre 1,25% au trimestre précédent et 3,12% pendant la même période l’année dernière.

BB&T Bénéfice par action: $0,27 au-dessus des attentes de $0,23 Produit bancaire: $2,16 milliards contre le consensus de $2,24 milliards

Fifth Third Bancorp Perte par action: $0,09 au-dessous du consensus de $0,18 Produit bancaire: $1,53 milliard alors que le marché tablait sur $1,48 milliard

PNC Bank Bénéfice par action: $1,31 tandis que l’on anticipait $0,71 Chiffre d’affaires: $3,76 milliards contre les estimations de $3,85 milliards

American Express Bénéfice par action: $0,73 tandis que les analystes prévoyaient $0,63 Chiffre d’affaires: $6,6 milliards, au-dessus du consensus de $6,33 milliards

Capital One Financial Bénéfice par action: $1,40 contre $0,58 attendu Produit bancaire: $4,30 milliards, supérieur aux prévisions de $4,13 milliards

Travelers a publié ses résultats trimestriels aujourd’hui avant l’ouverture du marché. Ainsi, le bénéfice par action est ressorti à $1,22 tandis que les analystes anticipaient $1,36. Le chiffre d’affaires a atteint $5,25 milliards contre le consensus de $5,11 milliards

Les compagnies aériennes

Delta Airlines Perte par action: $0,23 conforme au consensus Chiffre d’affaires: $6,85 milliards tandis que les économistes s’attendaient à $7,01 milliards 

Boeing Bénéfice par action: $0,70 contre les attentes de $0,64, en recul de 15% Chiffre d’affaires: $15,22 milliards tandis que les analystes tablaient sur $15,23 milliards en repli de 7,8% Le groupe aéronautique anticipe le BPA en 2010 compris entre $3,50 et $3,80 soit en baisse de $0,20 à cause des charges liées aux changements dans la législation de la santé. La marge brute a progressé à 20,5% de 17% au trimestre précédent.

Continental Airlines Perte par action: $0,98 supérieur aux prévisions de $0,78 Chiffre d’affaires: $3,17 milliards dépassant les anticipations de $3,15 milliards

Southwest Air Bénéfice par action: $0,03 conformément aux prévisions Chiffre d’affaires: $2,63 milliards alors que le marché s’attendait à $2,62 milliards 

Le secteur de la santé

United Health Bénéfice par action: $1,03 largement supérieur au consensus de $0,69Chiffre d’affaires: $23,19 milliards contre $22,76 milliards attendus 

Eli Lilly  le laboratoire pharmaceutique, a fait état d’un bénéfice par action de $1,30, c’est-à-dire au-dessus du consensus de $1,10. Mais le chiffre d’affaires, $5,49 milliards, a été inférieur aux attentes des analystes qui en anticipaient $5,56 milliards.

Genzyme  Bénéfice par action: $0,37 contre le consensus de $0,33 Chiffre d’affaires: $1,07 milliard, au-dessous des anticipations des analystes de $1,14 milliard 

Le secteur de technologie

Apple Bénéfice par action: $3,33 contre $2,45 attendus Chiffre d’affaires: $13,5 milliards alors que le marché anticipait $12,04 milliards

Yahoo! Bénéfice par action: $0,22 contre $0,09 du consensus (ou $0,14 selon l’agence Bloomberg)Chiffre d’affaires: $1,60 milliard, au-dessus des attentes de $1,17 milliard 

IBM  a publié ses résultats après la clôture en faisant ressortir le bénéfice par action de $1,97 alors que le marché l’estimait à $1,93. Le chiffre d’affaires a été de $22,86 milliards contre le consensus de $22,75 milliards. Le groupe a par ailleurs relevé ses prévisions du BPA annuel en anticipant maintenant le BPA autour de $11,20 contre $11,13 du consensus. Mais IBM n’a pas revu à la hausse ses prévisions du chiffre d’affaires et des ventes pour l’année en cours.

AT&T  Bénéfice par action: $0,45 contre les prévisions de $0,42 en baisse de 21% à cause des charges liés aux assurances de la santé qui ont été de $1 milliard Chiffre d’affaires: $21,40 milliards, au-dessus des attentes de $21,69 milliards

Le groupe a profité de son contrat exclusif avec Apple. AT&T a activé 2,7 millions d’iPhones pendant le premier trimestre et est devenu très dépendant de Apple. AT&T a ajouté 1,9 million de nouveaux clients, mais le nombre de ceux qui ont signé le contrat à long terme a diminué, la majorité des bénéfices est venu des clients qui ont utilisé le service mobile pré-payé ou ceux qui ont utilisé les livres électroniques, netbooks. Le groupe a déclaré vouloir durcir les conditions de résiliation.

eBay Bénéfice par action: $0,42, au-dessous des attentes de $0,41 Chiffre d’affaires: $2,20 milliards tandis que les analystes prévoyaient $2,18 milliards Le groupe prévoit que son BPA au deuxième trimestre sera inférieur au consensus des analystes.

Qualcomm Bénéfice par action: $0,59 contre $0,56 attendu Chiffre d’affaires: $2,66 milliards en dépassant le consensus de $2,63 milliards

Microsoft Bénéfice par action: $0,45 contre $0,42 anticipé Chiffre d’affaires: $14,5 milliards contre le consensus de $14,39 milliards

Amazon Bénéfice par action: $0,66 contre le consensus de $0,61 Chiffre d’affaires: $7,13 milliards alors que le marché anticipait $6,87 milliards Les ventes en Amérique du Nord sont en hausse de 47%. Le groupe prévoit le chiffre d’affaires au duxième trimestre entre $6,1 milliards et $6,7 milliards.

Verizon  Bénéfice par action: $0,56 conformément au consensus Chiffre d’affaires: $26,91 milliards tandis que les analystes anticipaient $26,94 milliards

Xerox a fait état de ses résultats du premier trimestre ce vendredi. Ainsi, lé bénéfice par action a été de $0,18 contre les anticipations de $0,13. Le chiffre d’affaires a été publié à $4,72 milliards en dépassant les prévisions des analystes qui tablaient sur $4,65 milliards

Produits de consommation

Johnson&Johnson Bénéfice par action: $1,26, au-dessous des attentes de $1,27Chiffre d’affaires: $15,63 milliards tandis que les analystes anticipaient $15,62 milliards

Coca-Cola Bénéfice par action: $0,80 alors que le marché tablait sur $0,74Chiffre d’affaires: $7,53 milliards, inférieur aux prévisions de $7,72 milliards

Les ventes en volumes ont augmenté de 3% après avoir progressé le trimestre précédent. Les volumes ont bondi de 4% en Amérique Latine, de 5% dans la région pacifique et de 11% en Europe-Asie et Afrique. En Amérique du Nord, les volumes ont baissé de 2% après être tombées de 1% au quatrième trimestre et de 4% au troisième trimestre. Le groupe a cité la faiblesse de l’économie et le temps fris en janvier et en février pour expliques les ventes décevantes aux États-Unis. Le groupe a en outre déclaré son objectif de réduction des coûts de $500 millions vers la fin de 2011.

Pepsico Bénéfice par action: $0,76, légèrement au-dessus du consensus de $0,75 Chiffre d’affaires: $9,37 milliards alors que les économistes tablaient sur $9,57 milliards

Philip Morris Bénéfice par action: $1,01 contre $0,93 attendu Chiffre d’affaires: $3,97 milliards, largement inférieur aux attentes de $6,45 milliards 

Le secteur de l’Energie

Halliburton, la compagnie pétrolière, a dévoilé ses résultats ce lundi. Lé bénéfice par action est ressorti à $0,28 contre $0,25 du consensus. Le chiffre d’affaires s’est élevé à $3,76 milliards en ligne avec les attentes.

Schlumberger (+6,6%) a dévoilé ses résultats en faisant ressortir le bénéfice par action de $0,62, soit supérieur aux attentes de $0,61. le chiffre d’affaires s’est élevé à $5,60 milliards alors que le marché l’estimait à $5,69 milliards

Restauration

McDonald’s Bénéfice par action: $1 contre $0,96 anticipé, en hausse de 11% Chiffre d’affaires: $5,61 milliards alors que le marché l’estimait $5,53 milliards

Les ventes aux États-Unis ont augmenté de 4,2% en mars, mais le groupe considère encore que l’économie américaine est incertaine à cause d’un grand taux de chômage. Toutefois, McDo fait des progrès aux États-Unis et à l’étranger en augmentant sa part de marché. Au premier trimestre, les ventes ont bondi de 4,2% avec une augmentation de 1,5% aux États-Unis. Les ventes en Europe ont progressé de 5,2% en Europe et de 5,7% dans la division de Asie-pacifique, Moyen Orient et Afrique. La marge opérationnelle a atteint 29,8% de 27,6% au trimestre précédent.

Starbucks Bénéfice par action: $0,29 $0,25 Chiffre d’affaires: $2,5 milliards $2,41 milliards compris entre $1,19 et $1,22 contre les prévisions de $1,16

Les ventes ont été en hausse de 7% aux États-Unis et en Europe. Le groupe prévoit son BPA pour l’année 2010 compris entre $1,19 et $1,22 tandis que les analystes tablaient sur le BPA de $1,16.

Industrie

United Technologies Bénéfice par action: $0,93, au-dessus du consensus de $0,90 en progression de 20% grâce aux réductions des coûtsChiffre d’affaires: $12,09 milliards, inférieur aux attentes de $12,26 milliards

Les commandes de nouveaux équipements ont grimpé de 9% au premier trimestre, mais le groupe anticipe que la grande partie de sa croissance aura lieu plus tard pendant l’année. United Technologies prévoit maintenant son BPA en 2010 compris entre $4,50 et $4,65, mais les prévisions des ventes restent inchangées ($55-$54 milliards). Le groupe a récemment annoncé le programme de rachat de ses actions pour la valeur de 1,5 milliard. Les actions pour $500 millions ont été rachetées au cours du premier trimestre.

Divers

Marriott International Bénéfice par action: $0,22 supérieur aux estimations de $0,20 Chiffre d’affaires: $2,63 milliards contre $2,49 milliards attendus

New York Times Bénéfice par action: $0,05 en ligne avec les attentes  Chiffre d’affaires: $587,90 millions tandis que le marché prévoyait $578 millions

COMMENTAIRE PRECEDENT : Commentaire : Nouvelle ère pour l’économie américaine (cliquez sur le lien)

EN PLAY LIST :

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s