Gestion du risque, Titrisation, Produits Structurés, Fonds à formules....

Fond à Formule : Europae 2, un placement déconseillé aux allergiques au risque

Fond à Formule :  Europae 2, un placement déconseillé aux allergiques au risque

Le fonds à formule Europae 2 de Cortal Consors ne garantit pas la récupération du capital investi, et vaut surtout par ses possibilités de sortie anticipée.

PLUS DE EUROPAE EN SUIVANT :

 Et vous que croyez-vous ? Que les Bourses européennes vont stagner ? Croître ? Dégringoler encore ? De cette conviction doit dépendre votre choix d’adhérer ou non à Europae 2, un fonds à formule commercialisé par Cortal Consors jusqu’au 9 juillet 2010. Son rendement final dépendra directement, par application d’une formule de calcul connue dès le départ, de l’évolution des Bourses de la zone euro. Ce placement réduit en partie – mais en partie seulement – les risques de perte de capital que comporterait un placement en actions, en contrepartie de quoi son rendement potentiel se limite à 7% par an maximum. C’est un peu comme jouer en Bourse avec une ceinture de sécurité : elle vous protégera contre des perturbations modérées, mais passé un certain seuil, vous subirez toutes les conséquences des chocs les plus violents. 

La performance de votre placement dans Europae 2 dépend de l’évolution de l’Eurostoxx 50, indice basé sur le cours des actions des 50 entreprises de la zone euro les plus importantes. Le fonds court sur une durée maximale de 4 ans, jusqu’au 9 juillet 2014, avec des possibilités de sortie anticipée chaque année selon la valeur de l’indice en juillet 2011, 2012 ou 2013. Si à une de ces dates, l’Eurostoxx 50 atteint ou dépasse son niveau du 9 juillet 2010, l’investisseur reçoit l’intégralité du capital investi, augmenté de 7% par année écoulée. En cas d’évolution favorable, la sortie se fait avec une performance de 7%, 14% ou 21% du capital. Ce de quoi il faudra retrancher les copieux frais d’entrée : 4%. Arrive juillet 2014. Si l’indice égale ou dépasse sa valeur de juillet 2010, l’investisseur touche une performance de 28% de l’investissement initial. Si l’indice a baissé de moins de 40%, il obtient le remboursement de son capital. Si l’indice vaut moins de 60% de sa valeur initiale (baisse de plus de 40% sur 4 ans), l’investisseur assume sa perte intégralement. Que l’indice perde 50%, et vous ne récupérerez au bout de quatre ans que 50% de votre investissement initial. 

Europae 2 présente donc un fort niveau d’incertitude. A la souscription, vous ne connaissez ni votre date de sortie qui interviendra au bout de 1, 2, 3 ou 4 ans, ni la valeur de remboursement. Au bout de 4 ans, vous pouvez non seulement n’avoir rien gagné, mais encore avoir beaucoup perdu. En cas d’allergie au risque, allez voir ailleurs. 

Pour les investisseurs dans l’âme et pour eux seuls 

Europae 2 suppose que vous ayez une âme d’investisseur suffisamment robuste pour assumer une perte éventuelle. Car le risque de repartir avec un capital largement amputé au bout de quatre ans existe : nos estimations fixent à environ 10% cette probabilité, ne la négligez pas. Par ailleurs, une baisse de l’indice comprise entre 0 et 40% arrivera selon nous dans un cas sur quatre, ce qui se traduirait pour l’investisseur par un simple remboursement du capital, amputé assez largement des frais d’entrée, et sans compensation de l’inflation. Reste une chance sur deux de sortir dès la première année avec 7% de rendement. En prenant en compte les 4% de frais d’entrée, la performance sera en réalité inférieure à 3%.   

Bref, entrez dans ce fonds si vous pensez en sortir par le haut à courte échéance, et n’y souscrivez surtout pas pour y trouver de la sécurité : le risque de perdre une partie de votre capital existe clairement. Pour les investisseurs au cœur solidement accroché, Europae 2 peut constituer un moyen de diversifier un portefeuille existant. Cependant, si vous pensez que la Bourse va monter les prochaines années, n’oubliez pas que seul un placement en actions classique vous permettra de profiter à plein de cette croissance (à laquelle de surcroît s’ajouteront des dividendes).

source tpv juin10

 
FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

 
Paiement sécurisé par PAYPAL  
  
 

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s