Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Les femmes managers sont très mal notées par leurs équipes

Les femmes managers sont très mal notées par leurs équipes

Deux tiers des femmes affirment préférer avoir un homme comme boss car les managers au masculin parlent de façon plus directe et plus claire, ils ne tournent pas autour du pot et sont donc plus faciles à comprendre. Ils ont aussi moins tendance à cacher certaines infos (comme un agenda parallèle) et ont moins de sautes d’humeur. Tels sont les principaux résultats d’une étude menée par la compagnie de recrutement en ligne UKJobs.net auprès de 3000 personnes.

Selon ce sondage relayé par le site 7sur7.be, les trois quarts des hommes préfèrent un directeur à une directrice. Un quart des femmes accusaient les supérieurs féminines de traîtrise, elles auraient également trop tendance à ramener leurs soucis personnels sur leur lieu de travail. De plus, elles sortiraient souvent les griffes, se sentant menacées par leurs collègues.

«Etonnement, les deux sexes s’accordent sur le fait que les hommes font de meilleurs employeurs – pour 63% des femmes et 75% des hommes», constate David Brown, de UKJobs.net. Qui nuance «Personne ne suggère que les femmes ne sont pas assez intelligentes pour occuper de hauts postes, mais peut-être doivent-elles modifier leur attitude en étant plus accessibles et moins compétitives une fois devenues chef».

Mais les executive women n’ont pas que des défauts. Ceux et celles qui préfèrent les femmes comme chefs, expliquent que les femmes sont plus humaines, plus amicales et compréhensives en ce qui concerne les problèmes d’ordre privé. Elles seraient aussi plus travailleuses que les hommes.

Laisser un commentaire