Europe

Bale3: 105 milliards pour les grandes banques allemandes ?

105 milliards pour les grandes banques allemandes ?

Selon la Fédération bancaire allemande, les 10 plus grandes banques du pays pourraient avoir besoin de 105 milliards d’euros de capitaux supplémentaires dans le cadre de la nouvelle réglementation du secteur bancaire Bâle III  

Les banques privées allemandes cra…

PLUS DE FONDS PROPRES EN SUIVANT :

Le Comité de Bâle, chargé de ce dossier, devrait exiger des établissements financiers qu’ils affichent un ratio de solvabilité Tier 1 d’au moins 6%, a ajouté la fédération.

Mais un matelas supplémentaire de 4% pourrait être exigé, 2% pour préserver les fonds propres et 2% pour les « capitaux contracycliques« .

En août, des sources réglementaires et bancaires informées de l’évolution des discussions avaient confié à Reuters que le Comité de Bâle exigerait probablement des banques qu’elles doublent, voire triplent, le poids des fonds propres les plus solides dans leur bilan dans le cadre de Bâle III.

Ces sources avaient alors dit que le ratio plancher de fonds propres « Core Tier 1 » serait sans doute fixé entre 4% et 6%, contre 2% actuellement.

En outre, une règle imposerait un « matelas de capitaux de réserve » supplémentaire d’environ 2%, susceptible d’être utilisé en période économique difficile, qui devrait être composé d’actions ordinaires et de profits mis en réserve, à l’instar du « Core Tier 1 », et d’un « matelas contracyclique » pouvant atteindre jusqu’à 2%, qui serait amassé lors des périodes fastes.

Vendredi, l’Allemagne a annoncé qu’elle n’empêcherait pas la conclusion d’un accord sur le durcissement des règles internationales de solvabilité imposées aux banques, alors que sa position reste incertaine aux yeux du Comité de Bâle.

Source reuters sept10

EN COMPLEMENT : No Stress Bancaire : Bâle III devrait coûter beaucoup moins cher aux grandes banques que prévu

Laisser un commentaire