Mondialisation

Démographie : Bref portrait de la population mondiale

Démographie : Bref portrait de la population mondiale

Qui seront les 7 milliards d’êtres humains qui peupleront la Terre dans quelques mois?

60% d’Asiatiques

Sur les 7 milliards de Terriens, plus de 4 milliards, soit 61%, habiteront l’Asie. Un peu plus et un peu moins d’un milliard de personnes se situeront respectivement en Afrique et en Amérique. Enfin, 750 millions se trouveront en Europe. Après avoir représenté en 1900 25% de la population mondiale, le Vieux Continent n’en constituera plus à la fin de l’année qu’un petit 11%. Enfin, deux hommes sur cinq seront installés dans deux pays, deux géants: la Chine et l’Inde.

Une majorité de citadins

L’humanité est devenue plus urbaine que rurale en 2008, selon les estimations des Nations unies. Plus de 3,5 milliards de personnes sur 7 milliards habiteront donc en ville. Notamment dans des mégapoles, à savoir des agglomérations de plus de 10 millions d’habitants. Il existait deux centres de cette taille en 1950. Il en existe désormais une bonne vingtaine.

200 millions de migrants

Plus de 200 millions d’êtres humains, soit 3% de la population mondiale, vivront dans des pays où ils auront immigré. Un petit tiers d’entre eux se sera déplacé du Sud au Sud, un autre du Sud au Nord et un dernier du Nord au Nord. Seule une bonne dizaine de millions auront été du Nord au Sud.

2 milliards de mineurs

La population de la planète sera plutôt jeune, puisque la moitié de ses membres aura moins de 29 ans et plus d’un quart moins de 15 ans. Seuls 600 millions de personnes, soit une sur douze, seront âgées de plus de 65 ans. La situation différera grandement d’une région à l’autre cependant. Tandis qu’un individu sur deux aura moins de 15 ans en Ouganda, ce ne sera plus le cas que d’un sur huit au Japon, où une personne sur quatre aura plus de 65 ans.

Moins de femmes

L’humanité comprendra un peu plus d’hommes que de femmes. Cette différence, de l’ordre de 50 millions, s’explique par le fait qu’il naît naturellement davantage de garçons que de filles et que certaines populations pratiquent l’avortement sélectif des embryons féminins. Elle décroît toutefois avec le vieillissement, au point que les femmes deviennent plus nombreuses à partir d’un certain âge.

EN LIEN : – www.ined.fr (aller sur «Tout savoir sur la population»).
www.nationalgeographic.com (aller sur vidéo).
– «Atlas mondial de la population» de Gilles Pison, Ed. Autrement.
– «National Geographic», janvier 2011.

source le temps janv11

3 réponses »

  1. « Après avoir représenté en 1900 25% de la population mondiale, le Vieux Continent n’en constituera plus à la fin de l’année qu’un petit 11%. »
    Effectivement, la situation actuelle de l’Europe n’est pas très enviable, puisque le taux de fécondité pour l’ensemble des pays de l’UE pointe à 1.5. A long terme, nous sommes tous morts.
    Aux USA, ils sont à 2.1, soit le taux idéal de renouvellement, en France 2.0. Au Japon, c’est assez terrible, aussi grave que l’Allemagne et l’Italie. De mémoire, ce doit être 1.1.
    En bref, de façon générale, les familles des pays développés font moins d’enfants.

Laisser un commentaire