Financial Times

Emergent qui prend l’eau : La stagflation guette la Roumanie

La stagflation guette la Roumanie

Le spectre de la stagflation rode en Roumanie où l’économie tourne au ralenti alors que l’inflation galope.

En effet, selon ce que rapportait cette semaine le Financial Times, le taux d’inflation a atteint près de 8% en mars en Roumanie. Un mois auparavant, il atteignait les 7,6%. Au même moment, l’économie roumaine peine à progresser, ralentie par des problèmes qui ne s’effaceront pas avant six à douze mois, prévoit le Financial Times.

« La progression de l’inflation est alimentée par la croissance des prix des aliments, particulièrement ceux des fruits et légumes qui sont rares vu les maigres récoltes de l’année dernière, explique le Financial Times. La hausse des prix du pétrole a aussi eu de l’effet sur l’inflation. »

De plus, les aliments occupent une portion importante du panier de biens et services moyen en Roumanie. Cette exposition rend le pays particulièrement sensible à toute hausse des prix des biens alimentaires. Bien que les économistes s’attendent à ce que les prix redescendent après les prochaines récoltes, le taux d’inflation n’est pas près de retourner à sa cible de 3%.

Cette flambée des prix arrive à un bien mauvais moment pour les Roumains qui sont passés à travers deux ans de récession, souligne le Financial Times. Les dirigeants roumains aimeraient bien voir les finances des ménages retrouver un peu de flexibilité afin de permettre au gouvernement de combattre les déficits.

« On peut décrire la situation actuelle comme de la stagflation, a déclaré Alexandru-Chidesciuc, économiste en chef pour la Roumanie chez ING, au Financial Times. Il y a une certaine reprise économique, mais elle est très, très fragile. »

source F&I avril11

Laisser un commentaire