2 réponses »

  1. J’amène les gendarmes dans mon p’tit monde à moi,
    et j’leur arrache des larmes en leur disant n’importe quoi !

    J’aimais bien cette chanson et vos interlocuteurs l’aiment bien AUSSI manifestement,
    puisque TOUT (ou presque) ce que vous dîtes JUSTEMENT,
    provoque en eux, un désir de contreverse qui démontre … leur naïveté (je suis TRÈS TRÈS indulgent là)

    Merci bien « Cassandre » Delamarche, je suis TOTALEMENT (hélas) d’accord avec vous
    et comme le disait Sénèque :

    LE PIRE EST À VENIR

    AYOYE ! A.C

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s