Etats-Unis

Stress Test : Les banques américaines ont passé l’examen !!!!

Stress Test : Les banques américaines ont passé l’examen !!!!

Les banques américaines ont passé un examen jugé très sévère 15 des 19 grandes banques américaines ont réussi les tests de résistance. Citigroup, Metlife, Ally et SunTrust ont échoué. Les autres annoncent des relèvements de dividendes à gogo.

Selon la Fed, Citigroup, Ally Financial et SunTrust sont les banques qui ont le moins bien réussi les stress tests, avec des ratio Tier One des fonds propres « durs » de 4,9%, 4,4% et 4,8% respectivement. Les banques en tête sont : Bank of New York Mellon avec un ratio Tier One de 13,1% et State Street avec 12,5% et American Express avec 10,8%. Celui de Bank of America ressort à 6,2% et celui de JPMorgan à 5,9%

Plantant les grands établissements du pays dans un scénario jugé particulièrement extrême par les experts, les autorités américaines ont imaginé une hausse du taux de chômage à 13% de la population active – il était à 10% lors de son pic de la crise financière –, une chute de 50% des marchés boursiers et une baisse de 21% des prix du logement. La banque centrale voulait vérifier que la capacité de prêts des établissements ne serait pas entachée malgré des pertes cumulées de 534 milliards de dollars.

PLUS DE STRESS TEST EN SUIVANT :

Pour les lobbys du secteur, ce scénario était disproportionné. Frank Keating, président de l’Association des banques américaines s’est opposé à un examen dont «les conditions sont nettement plus sévères que ce qui s’est produit durant la Grande Récession».

«Les résultats de ce test montrent que le système bancaire américain est en raisonnablement bonne santé», a jugé Christopher Probyn, chef économiste de State Street Global Advisors (SSgA). Ce groupe est une filiale de gestion d’actifs appartenant à la banque américaine State Street spécialisée dans l’administration et la conservation de titres. Elle fait partie des banques qui ont réussi l’examen avec un ratio de fonds propres «durs» de 12,5%. De passage à Genève mercredi, l’expert ne s’inquiète pas du cas de Citigroup. La troisième banque du pays, qui a le plus demandé d’aide publique pendant la crise, pourra «rapidement résoudre ce problème». L’institution dirigée par Vikram Pandit va devoir soumettre un nouveau plan de versement de capital à ses actionnaires. Ally Financial, SunTrust et MetLife ont également raté le test.

Globalement, le secteur financier aux Etats-Unis est plus solide qu’en Europe, assure Christopher Probyn, où il juge une faillite de banque probable. En outre, «un mécanisme a été mis en place pour prévenir les risques systémiques», poursuit-il. L’été dernier, qui a marqué la faillite de Dexia, Société Générale et les autres banques françaises se sont trouvées au centre des préoccupations. Mais certains établissements basés aux Etats-Unis ont également suscité des inquiétudes. Notamment Bank of America avant que Warren Buffett ne vienne à sa rescousse en investissant 5 milliards de dollars fin août.

Christopher Probyn s’inquiète cependant des effets secondaires du relèvement des exigences de fonds propres par les régulateurs. «Il ne faut pas oublier que rendre les banques plus sûres les rend aussi moins rentables», ajoute l’économiste. «Maintenant c’est un combat entre les banques et les régulateurs pour trouver le juste milieu.»

Selon Bloomberg, les fonds propres des banques américaines s’élevaient à 10,1% à la fin du troisième trimestre de l’année dernière. Elles ont jusqu’à 2019 pour s’aligner sur les standards de Bâle III (7% de fonds propres durs, 8,5% à 9% pour les établissements dits systémiques). En Europe, les établissements doivent atteindre 9% avant juin de cette année. UBS et Credit Suisse devraient atteindre 12% et 8% de fonds propres d’ici à fin 2013, selon les calculs de Vontobel. A terme, elles devront atteindre 19% des actifs pondérés aux risques.

Si le programme de dividende de Citigroup doit être revu, d’autres ont été acceptés.

 La Fed a même donné l’autorisation à JP Morgan Chase, Wells Fargo et US Bancorp d’augmenter leur coupon ou leur programme de rachat d’actions.

La plus grande banque américaine, JPMorgan Chase, a ainsi annoncé que la Réserve fédérale l’avait autorisée à rémunérer ses actionnaires à l’issue des tests de résistance menés pour évaluer sa capacité à résister à une récession. En conséquence, JPMorgan a annoncé une revalorisation de 20% de son dividende trimestriel, qui va passer de 25 à 30 cents par action, et un nouveau programme de rachat d’actions à hauteur de 15 milliards de dollars, dont jusqu’à 12 milliards de dollars pourront être dépensés cette année, le solde au premier trimestre 2013.

La banque californienne Wells Fargoa annoncé un relèvement de 83% de son dividende, ainsi que des rachats d’action supplémentaire.Le dividende trimestriel va passer de 12 à 22 cents. En outre la banque prévoit de racheter plus d’actions cette année qu’en 2011, et de racheter certaines actions préférentielles.

La banque d’affaires américaine Morgan Stanley a annoncé mardi que la Réserve fédérale l’avait autorisée à augmenter sa part dans la coentreprise avec Citigroup Morgan Stanley Smith Barney. « Morgan Stanley a confirmé aujourd’hui qu’elle n’avait reçu aucune objection de la Réserve fédérale à son plan d’investissement pour 2012, y compris l’acquisition potentielle en numéraire d’une part supplémentaire de 14% dans Morgan Stanley Smith Barney et la poursuite du versement de dividendes ordinaires et préférentiels », a indiqué la banque dans un communiqué. La banque avait fusionné en 2009 ses activités de courtage pour les particuliers avec celles de sa concurrente Citigroup au sein d’une nouvelle entreprise baptisée « Morgan Stanley Smith Barney ». Cette entité est contrôlée à 51% par Morgan Stanley, qui dispose de l’option de racheter 14% de parts supplémentaires cette année, 15% en 2013 et les 20% restants en 2014. La banque n’a pas précisé si elle avait ou non l’intention d’exercer cette option.

Par Mathilde Farine/le temps mars12

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s