Changes et Devises

Une petite victoire pour Ron Paul : Les Etats-Unis testent pour la première fois la pureté de leur or sur le site de New York

Une petite victoire pour Ron Paul : Les Etats-Unis testent pour la première fois la pureté de leur or sur le site de New York

Les réserves de la Fed à New York ont été vérifiées pour la première fois en janvier

Au 33, Liberty Street, en plein cœur de Manhattan, repose l’un des plus importants stocks d’or au monde. Vingt-cinq mètres sous terre, dans les sous-sols de la Fed de New York – la plus influente des douze banques que compte la Réserve fédérale américaine (Fed) –, sont entreposés des milliers de lingots. Certains sont la propriété des Etats-Unis, d’autres appartiennent à des gouvernements étrangers voire à des organisations internationales telles que le Fonds monétaire international (FMI).

Or, pour la première fois de son histoire, l’institution new-yorkaise a entrepris de réaliser un audit sur les réserves qui garnissent sa cave. Une vérification qui avait déjà été menée par le passé à Fort Knox, à West Point et à Mint près de Denver – trois autres forteresses où sont cachés 95% des lingots américains – mais jamais à New York.

Selon le Los Angeles Times de jeudi dernier, l’audit aurait débuté dans la plus grande discrétion au mois de janvier. Sur les 34 000 lingots qui appartiennent aux Etats-Unis – l’équivalent de 21 milliards de dollars –, 350 auraient été percés au hasard afin de mesurer la pureté de l’or qui les compose.

Un contrôle indépendant?

Réclamé depuis longtemps par certains hommes politiques, cet examen doit mettre fin aux rumeurs de complots qui entourent les réserves d’or de la Fed: vols, faux lingots, quantités exagérées, etc. Ron Paul, ancien candidat à la présidence des Etats-Unis, demande ainsi la mise en place d’un audit annuel et indépendant depuis les années 1980. Selon ce représentant républicain du Texas, une partie de l’or américain aurait pu être utilisée pour effectuer des transactions secrètes telles que des prêts à d’autres Etats. «Si l’or est bien là et que tout est en ordre, alors la Fed devrait être heureuse de se soumettre à un audit», déclarait-il encore récemment.

Confié au Département du Trésor, qui dépend de la présidence et du Congrès, l’audit en cours ne remplira peut-être pas les critères d’indépendance et de transparence chers à Ron Paul. Ses résultats devraient être communiqués en fin d’année.

Par Sébastien Dubas/Le Temps Aout 12

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s