Béquilles

Pour l’instant, seuls les lecteurs de la presse économique sont familiers de ces deux mots (« précipice budgétaire » en français). Une recherche sur six mois dans la Schweizer Medien Datenbank donne une dizaine de citations dans l’Agefi et autant dans la NZZ, une dans Le Temps. Le site Sober Look a fait la même recherche sur Google Insights en comparant le nombre de requêtes concernant « fiscal cliff » avec le nombre des recherches concernant « euro » et fait une constatation intéressante: après un pic en juin, la curiosité baisse fortement à propos de l’euro, tandis qu’elle augmente de façon exponentielle pour le « précipice fiscal ».

Cela ne veut pas dire que la zone euro va mieux. Seules les garanties toujours plus larges données par la Banque centrale européenne ont calmé les investisseurs et permis aux marchés de reprendre des couleurs, sans qu’aucun signe de reprise de l’économie réelle ne justifie cet optimisme. Cela signifie…

Voir l’article original 416 mots de plus

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s