Catégories :Non classé

1 réponse »

  1. Nouveau coup dur pour les pratiques sociales chez Foxconn

    Le groupe taïwanais Hon Hai, maison mère de Foxconn, géant mondial de la sous-traitance électronique connu notamment pour assembler l’essentiel des produits Apple, a reconnu ce matin avoir fait travailler, dans l’une de ses usines chinoises, des stagiaires trop jeunes. Selon une enquête interne, des adolescents de 14 ans auraient été employés dans cette usine de la province côtière du Shandong. Ce mea culpa intervient après que des lycéens et des étudiants eurent rapporté ces pratiques, certains affirmant même avoir été contraints par leur université à aller travailler chez Foxconn.

    Cette société est sous une pression croissante concernant ses pratiques managériales. Une vague de suicides avait fait grand bruit en 2008. Et ces derniers mois, les remous ont été de plus en plus visibles. En septembre, un conflit interne dans une usine chinoise, à Taiyuan, avait dégénéré, et la police antiémeute avait été dépêchée sur les lieux. Quelques semaines plus tard, un conflit social éclatait dans une autre usine, sans que l’on sache réellement si le travail y avait été interrompu. L’ONG américaine «China Labor Watch» dénonce régulièrement les méthodes de Foxconn, où les cadences de travail sont particulièrement excessives en ce moment en raison notamment de la production de l’iPhone 5. Dans son communiqué d’aujourd’hui, le groupe tient toutefois à préciser que les produits assemblés dans l’usine ayant fait travailler de trop jeunes stagiaires étaient «sans aucun lien» avec Apple.

Laisser un commentaire