Art de la guerre monétaire et économique

La surprenante performance record de JP Morgan

La surprenante performance record de JP Morgan 

La banque américaine JPMorgan Chase a annoncé hier avoir augmenté son bénéfice net de 12% sur l’ensemble de l’année 2012 pour atteindre un niveau «record» de 21,3 milliards de dollars.

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net a bondi de 53% à 5,7 milliards de dollars, a précisé la banque.Le bénéfice par action dilué est ressorti à 5,20 dollars sur l’année et à 1,39 dollar sur le trimestre, soit 23 cents au-dessus des prévisions moyennes des analystes.

«Pour la troisième année consécutive, le groupe a publié un bénéfice net record», s’est félicité le directeur Jamie Dimon, qui y voit le reflet d’une «performance sous-jacente solide dans toutes nos activités (…) avec une forte croissance des prêts et des dépôts». La banque a toutefois fait moins bien que prévu au niveau du chiffre d’affaires.

 Dimon va voir son bonus 2012 chuter de 53,5% à 10 millions de dollars. Ajouté à son salaire de base, qui est stable, cela porte sa rémunération totale pour l’année à 11,5 millions. L’exercice d’options octroyées en 2008, initialement utilisables cette années, a aussi été repoussé de 18 mois…

Il ressort sur l’année en très légèrement baisse, à 97 milliards de dollars contre 97,2 milliards en 2011, malgré une hausse de 10% à 23,7 milliards de dollars au quatrième trimestre. Le marché tablait en outre sur une progression encore plus importante sur le dernier trimestre, pour atteindre 24,4 milliards.

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s