Art de la guerre monétaire et économique

Heureusement qu’Obama n’est vraisemblablement qu’un “tigre de papier” par Pierre Leconte

Heureusement qu’Obama n’est vraisemblablement qu’un “tigre de papier” par Pierre Leconte

9685946589_32e731c214_z

Nous ne parlons que rarement de questions vraiment politiques dans notre site mais, pour une fois, l’actualité nous y oblige d’autant que leur impact sur les tendances des marchés financiers s’accroit. Nous vous invitons à lire régulièrement http://www.zerohedge.com/‎ pour rester informé au plus près des événements.

Le comportement d’Obama dans la question syrienne, qui  pourrait hélas dégénérer en guerre régionale au Moyen Orient voire mondiale, est typique de sa personnalité de beau parleur velléitaire sans courage. Comme d’habitude, ses actes n’ont pas suivi ses discours, ce qui est généralement négatif en politique (comme dans la vie tout court) mais cette fois-ci positif parce que, en renvoyant au Congrès US (qui probablement ne décidera pas d’aller plus loin tant il est divisé, pas plus qu’il n’osera bafouer la légalité internationale incarnée par le Conseil de sécurité de l’ONU seul habilité à décider de la paix ou de la guerre) la prise de décision d’une intervention militaire illégale US contre la Syrie, il nous a vraisemblablement évité un désastre encore plus grand que la tragédie actuelle.

http://www.bloomberg.com/infographics/2013-09-06/obama-seeks-congressional-vote-on-syria-strike.html

Nous exprimions dans notre dernier commentaire notre scepticisme sur la capacité d’Obama à mettre en place une action pour “punir” le gouvernement syrien (pour le cas où ce serait ce dernier et non pas les djihadistes qui se soient servis des armes chimiques, ce qui n’est toujours pas prouvé et de toutes façons n’autorise personne à envahir l’État souverain de Syrie, à le démembrer et à tuer ses ressortissants). Parce qu’Obama s’est déjà révélé incapable d’agir contre les gouvernements de Corée du Nord ou d’Iran et parce que les USA n’ont plus les moyens d’imposer leur hégémonie mondiale. Ils doivent compter avec la Russie et la Chine qui, dans le nouvel équilibre multipolaire actuel, ne les laisseront plus décider seuls sur la plupart des sujets pour le monde entier. Quant aux opinions publiques, elles ne veulent plus revoir la répétition des massacres effectués par les Américains et leurs supplétifs occidentaux au Vietnam, en Irak, en Afghanistan, en ex-Yougoslavie, en Libye et ailleurs…  Sans compter que les USA ont tellement menti et manipulé les opinions publiques pour tenter de justifier leurs agressions armées, tout en continuant de violer le droit international avec leurs écoutes (NSA, CIA, etc.), sans parler de leurs manipulations permanentes de tous les actifs financiers, qu’ils n’ont plus de “droit moral” à juger et condamner quiconque.

http://www.businessinsider.com/patriot-act-author-nsa-abused-its-power-2013-9

Si Obama ne fait rien, du fait de sa propre indécision ou d’un refus du Congrès US de lui donner son feu vert, on pourra à terme enfin dire adieu la “République impériale” américaine et, aussi, adieu le roi-dollar… Conséquence collatérale, François Hollande (un politicien beau parleur velléitaire lui-aussi, du même genre qu’Obama version corrézienne, atlantiste et partisan de l’ingérence prêt à s’engager dans n’importe quelle aventure sur ordre de son patron américain) se sera encore ridiculisé, puisque l’on imagine pas que la France aille seule (l’agité Sarkozy ayant créé le chaos actuel libyen n’étant plus au pouvoir) attaquer la Syrie et ses protecteurs russes et chinois… Le pauvre De Gaulle doit se retourner dans sa tombe tant la politique française sous Sarkozy et Hollande est éloignée de celle qu’il menait… Pendant que le parlement britannique a sauvé la mise de Cameron en l’empêchant de faire une tragique bêtise et que les autres Etats européens ne bougeront pas, frappes américano-françaises ou pas. Bref, une énorme perte de crédibilité va vraisemblablement intervenir pour les USA et leurs alliés de l’OTAN (France surtout). Mais le “droit des peuples à disposer d’eux-mêmes”, le “respect de la souveraineté des Etats” et la légitimité du Conseil de sécurité de l’ONU auront progressé pour autant que les USA en restent à leurs menaces non suivies d’effets. Ce qui évidemment ne suffit pas, puisqu’il faut mettre enfin en place une solution politique globale dans cette région.

Si Obama était un homme d’Etat, il devrait maintenant au plus vite amener à la table des négociations toutes les parties aux deux questions, d’ailleurs liées, qui empoisonnent le Moyen Orient: l’affaire syrienne et l’affaire israélo-palestinienne, sans menacer personne et sans prendre parti pour personne en particulier, tout en exigeant le retrait préalable des troupes d’occupation qui se trouvent illégalement sur les territoires des uns et des autres et leur désarmement. Pour que l’ensemble des pays de la région puissent vivre dans des “frontières sûres et reconnues”, ce qui suppose la création d’un authentique et viable Etat de Palestine et le retrait des forces israéliennes des territoires occupés. Et aussi de mettre hors d’état de nuire les terroristes djihadistes, pas de les installer au pouvoir à la place du gouvernement de Bachar El Assad. Tant que les peuples de la région, en Israël comme dans les pays musulmans (en Arabie Saoudite, en Iran ou en Égypte par exemples), confondant politique et religion, commettront l’erreur de vouloir créer des Etats théocratiques avec les guerres de religion qu’elles impliquent, il n’y aura pas de progrès chez eux. Le devoir des Russes et des Occidentaux, c’est de leur montrer la voie de la séparation des sphères de l’État et de la croyance religieuse, c’est-à-dire du respect de la laïcité, pas de participer à leur assassinat collectif en leur vendant des armes ou à leur ruine en pillant leur pétrole. Sinon les “printemps” arabes feront définitivement place à des “hivers” sans fin.

Dans la même veine, si Obama était un homme d’Etat, il devrait commencer sans tarder une négociation internationale sur la réforme du Système monétaire et bancaire international entre les USA, la Chine, la Russie et l’Union européenne (Grande-Bretagne, Allemagne et France seulement) dans un premier temps pour s’entendre entre un nombre limité de partenaires au début sur les principes généraux devant la guider, négociation excluant impérativement les banques centrales et le FMI (qui sont les acteurs responsables de la faillite actuelle) ensuite élargie aux autres Etats de moindre importance. Parce que, comme au Moyen Orient, l’effondrement de ce Système est en cours et plus personne ne le contrôle. Et que, au même titre que tout lien entre l’État et la religion doit être cassé via le respect de la laïcité, tout lien entre l’État (ou les banques centrales) et la création monétaire doit aussi être cassé via le rétablissement de l’étalon-or et du bimétallisme. Il ne sera pas possible de consolider la moindre reprise économique globale tant que la stabilité monétaire ne sera pas préalablement assurée, que les énormes dettes ne seront pas traitées et que les banques centrales continueront par leurs absurdes politiques keynésiennes de “planification centrale monétaire” à empêcher toute avancée vers la liberté monétaire et économique.

On peut toujours espérer…

SOURCE ET REMERCIEMENTS: FORUM MONETAIRE DE GENEVE

http://www.forum-monetaire.com/?p=9549

5 réponses »

  1. Sans compter que les USA ont tellement menti et manipulé les opinions publiques pour tenter de justifier leurs agressions armées, tout en continuant de violer le droit international avec leurs écoutes (NSA, CIA, etc.), sans parler de leurs manipulations permanentes de tous les actifs financiers, qu’ils n’ont plus de “droit moral” à juger et condamner quiconque. What else ?

    J'aime

  2. Ouais, en d’autres termes, Obama paye pour Bush et consort. J’ai une assez haute opinion du personnage, m^me si je ne suis pas toujours d’accord avec lui. Le fait d’être combattif dans le discours, et de néanmoins se concerter avec les autres avant d’agir me semble plutot bien pour un reprèsentant élu. Et dans la vie.

    Cela dit , c’est bien qu’il avance à pas de loup avant de frapper, plutot que frapper comme un con ou pisser dans son froc, ou toucher sur les scalps. Et en cela je suis d’accord.

    Avec hollande ils se sont lié une main dans le dos en disant qu’ils n’enverraient pas de troupes au sol. Que peuvent-ils faire ?

    J'aime

  3. « Tant que les peuples de la région, en Israël comme dans les pays musulmans (en Arabie Saoudite, en Iran ou en Égypte par exemples), confondant politique et religion, commettront l’erreur de vouloir créer des Etats théocratiques avec les guerres de religion qu’elles impliquent, il n’y aura pas de progrès chez eux. »

    Merci pour cette si flagrante analyse. Tout est dit en une seule phrase, le reste en découle. Les sociétés religieuses évolues toutes suivant un même schéma. L’histoire nous le montre à chaque instant. D’utiles, au départ, pour rassembler les bêtes humaines et les orienter vers une voie spirituelle, c’est à chacun des moutons du troupeau d’évoluer personnellement pour pouvoir un jour en sortir, et déboucher ainsi vers une autre et plus grande spiritualité. Dans cette deuxième phase, lorsque les bergers s’aperçoivent que le troupeau  » pense  » un peu trop, on assiste à une vague de répression. Nous avions appelez cela  » l’Inquisition « , à l’époque. Notez au passage que nous commençons à en attendre parler chez nos frères musulmans « évolués. »

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/kabylie-ils-sont-des-centaines-qui-139300

    Gageons, je reste optimiste, que leurs sociétés théocratiques actuelles évolueront dans le même sens, pour arriver enfin à une séparation de l’église et de l’état. Espérons simplement que nos exemples, nos luttes personnelles, et le temps qu’il nous a fallu pour y arriver (1200 – 1905), leur servent à parcourir ce chemin au plus vite en évitant ainsi le plus de morts possibles.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s