A Chaud!!!!!

On a lu, vu et entendu du Vendredi 11 Octobre 2013: Une interview à lire absolument- Arthur Grimes sur les politiques monétaires, les crises…Par Bruno Bertez

On a lu, vu et entendu du Vendredi 11 Octobre 2013: Une interview à lire absolument- Arthur Grimes sur les politiques monétaires, les crises…Par Bruno Bertez

 Arthur Grimes est un  grand, un très grand banquier. Il a conduit pendant 26 ans  la politique monétaire de la Banque de Nouvelle Zélande, une des banques les plus sérieuses et sophistiquées du monde. Il vient de quitter son poste.

Il est à l’origine des travaux et des innovations en matière d’inflation targeting et de forward guidance. Economiste, il a étudié à la London School of Economics. Ses travaux et conférences sont d’exceptionnelle qualité.

Il vient de donner une interview à Londres, il est peu probable qu’elle soit diffusée à grande échelle.

EN LIEN http://www.radionz.co.nz/national/programmes/ninetonoon/audio/2571176/former-reserve-bank-of-nz-chair-dr-arthur-grimes (RADIO EDIT NZ INTERVIEW du 1/10/2013) 

En voici l’essentiel :

La Fed sans le vouloir rend les bulles de plus en plus fréquentes en promettant d’aider l’économie après que les bulles aient éclaté.

L’économie la plus puissante conduit des politiques qui produisent des booms des prix des assets . Cette politique complique la tâche des autres banques centrales et obère leur crédibilité. Il leur est difficile de mener des politiques crédibles.

Les investisseurs accumulent des assets malgré des prix qui font bulle car ils s’attendent à ce que, même si elles crèvent, les banques centrales prennent des mesures pour soutenir l’économie, ce qui très vite permet à ceux qui ont acheté des assets de retrouver les niveaux de prix antérieurs.

 Notre commentaire: Depuis les années 2000 nous soutenons l’idée d’une régulation cynique par les bulles  Nous soutenons qu’elles sont soufflées sciemment, puis crevées, puis nettoyées par la politique monétaire, le tout au profit d’une classe d’initiés systémiques que nous rangeons dans la catégorie des kleptos. Nous avons expliqué que c’était un gigantesque transfert de richesses, non fiscal, non décidé par les électeurs. Nous soutenons que cette volatilité systémique  a sciemment pour but, à la faveur de la grande volatilité périodique de nettoyer les petits porteurs, de les spolier. On l’a fait deux fois, de plus de 50% depuis le début des années 2000. Et bien sûr, on va le refaire, la seule inconnue, c’est la calendrier. A lire et à relire chaque matin si vous avez le tempérament joueur.

Revenons à Grimes:

Cette politique est la plus grande erreur de la Fed. C’est la faute du « dual mandate » qui oblige à mener deux combats en même temps, lutte contre le chômage et lutte contre l’inflation.

Nous pensons comme Grimes., il n’ y a aucune chance pour que cela change tant que la catastrophe n’obligera pas à changer ; les Etats-Unis n’ont aucune raison de changer tant que les dégâts ne sont pas colossaux et surtout tant que ce sont les tiers et les pauvres qui paient.

Revenons à Grimes:

Il faudra  beaucoup de temps pour que l’on change le mandat et revienne à la seule stabilité des prix.

Interrogé sur Yellen, tout ce qu’il a accepté de dire c’est que c’était une universitaire, une academic de qualité.

BRUNO BERTEZ Le Vendredi 11 Octobre 2013

llustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

2 réponses »

  1. Un peu déçu par le contenu tant en quantité qu’en qualité. Cela vient corroborer votre analyse que nous partageons mais nous n’apprenons rien que nous ne sachions déjà. Le principal intérêt de cet article c’est sa provenance puisque la Nouvelle Zélande est effectivement un modèle. Modèle de gestion budgétaire aussi ( ratio dette sur PiB de 29 %)

    J'aime

    • @SEB

      Non le contenu n’est pas la raison de la publication de cet article, vous partagez cette analyse, je m’en serai douté. Cet article montre que la description du mécanisme de régulation par les bulles, occultée par l’establishment, est partagée par quelqu’un qui est l’un des meilleurs patrons de Banque Centrale du Monde. Une autorité en matière de Central Banking. La fonction de Grimes est de donner crédibilité, d’estampiller.

      Je la publie, pourquoi? Parce que les gens sont ainsi faits qu’ils ne croient pas à ce qu’ils pensent, ils doutent de leur propre bon sens et il faut les rassurer en leur disant, non non vous pensez juste, la preuve, Monsieur Grimes qui fait autorité pense comme vous.

      C’est comme la réponse à la question sur Yellen , je n’ai pas insisté, mais répondre c’est une fantastique academic est un torpillage terrible quand on sait que Volcker qui méprise Yellen a fait la même réponse lors d’une réunion organisée par une revue de politique internationale!

      Merci de votre fidélité j’ai toujours plaisir à vous lire.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s