Douce France

France: le chômage reprend sa course aux records

France: le chômage reprend sa course aux records

Permalien de l'image intégrée

B8YJYEICEAAEILP gatewayPermalien de l'image intégrée

On comprend mieux maintenant la fuite peu glorieuse de Rebsamen!

Myriam El Khomri  qui ne connait rien ni à l’économie ni à l’emploi, apprécie mieux maintenant le prix à payer pour  fréquenter les palais de la République : il faut avaler les couleuvres. Il faut aller au casse pipes. Le chômage a atteint un nouveau record en août, 3,57 millions de demandeurs d’emploi en métropole.

« On ne va pas se mentir: les chiffres ne sont pas satisfaisants », a reconnu immédiatement El Khomri lors d’un point presse.

Permalien de l'image intégrée

On appréciera la politique de communication. La croissance du chômage intervient alors que l’activité économique s’est améliorée plus qu’espéré et cela mérite quelques explications. Pourquoi un tel échec alors que l’économie va un peu mieux; le cynisme des autorités  sur ce sujet est sans limites.

On escamote, on se contente de changer les têtes et pour le reste on fait comme si l’on n’était pas concerné. La montée du chômage est le scandale de ce gouvernement. Non seulement en raison de ses promesses initiales, mais en plus en raison des politiques qui ont été menées: ces politiques ont à chaque fois été présentées comme inspirées par les nécessités de la lutte pour l’emploi. Avec Macron nous en sommes au stade ou on licencie pour l’emploi! Et les benêts des médias de saluer.

Après une pause en juillet, on se retrouve avec 20.000 chômeurs supplémentaires (+0,6%) en Aout.  Il s’agit de la plus forte hausse depuis avril.

Permalien de l'image intégrée

Nous soutenons que la hausse du chômage a deux origines principales. La première est l’erreur de diagnostic sur les origines des difficultés Françaises. La seconde c’est la contradiction  entre la politique macroéconomique et les initiatives micro économiques. La France de l’ENA  croit que l’on peut créer des emplois et lutter contre  le chômage en brimant  ceux qui, précisément sont les seuls employeurs dynamiques, les PME, TPE, les artisans, les indépendants,  …  On croit que l’on peut produire de l’emploi par des décisions macro-économiques tout en en détruisant au plan micro, voilà l’idiotie de base. Tant que la politique micro-économique sera hostile à l’embauche, la macro économie restera un simple gaspillage. C’est à peu près le même vice de la pensée que celui qui conduit les technocrates à favoriser le Capital, tout en brimant les Patrons.

L’indicateur atteint  des sommets en comptant l’outre-mer: 3,84 millions de chômeurs et 5,73 millions.. Sur un an, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité a augmenté de 4,4% en France.

Demandeurs d’emploi par catégories :

pole-emploi

A : 3 571 600 +0,6 % ( + 4,6 % sur 1 an ).

B : 708 500 -0,2 % ( + 6 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
C : 1 140 800 -0,9 % ( + 14,4 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.

D : 289 800 +3,6 % ( + 6,6 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
E : 405 600 +0,5 % ( + 2,9 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 116 300 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 6,4 % sur 1 an, 20 500 chômeurs de plus, par rapport à juillet.

TOTAL, dom-tom compris : 6 452 100

Ne sont pas comptés dans ces 6 452 100 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 451 900 foyers bénéficiaires du RSA
+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité
+ encore 1 400 000 de SANS-DROITS

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 10 MILLIONSdemandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources : Rapport complet de la DARES de 20 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-BVNMK3.pdf

Lire la suite sur agoravox.fr »

La ministre, arrivée rue de Grenelle début septembre, a appelé dans un communiqué à analyser ces mauvais chiffres « avec prudence ». « Seule la tendance compte », a-t-elle fait valoir, soulignant que « la hausse d’août intervient après une baisse en juillet et une stabilisation en juin ». On  demande ce qu’elle fait de la vraie tendance, celle qui dure depuis  des années!

La situation des seniors se dégrade fortement (+1,4% sur un mois, +9,4% sur un an).

Le chômage de longue durée continue, lui aussi, son œuvre de destruction : 2,4 millions de demandeurs d’emploi, sont inscrits à Pôle emploi depuis plus d’un an (+0,5% sur un mois). Le chômage de très longue durée (plus de trois ans) explose: +18,6% sur un an.

Avant son départ du gouvernement, François Rebsamen croyait, conforté par l’OCDE et l’Unédic, que la baisse pouvait intervenir dès la fin 2015. Mais l’Insee, moins optimiste, table sur une légère hausse du taux de chômage à 10,1% (+0,1 point) d’ici à la fin de l’année.

De son côté, le président François Hollande, qui promettait en début de mandat une « inversion de la courbe » en 2013, a repoussé l’échéance à 2016: sans « baisse crédible » du chômage l’année prochaine, le chef de l’État assure qu’il ne briguera pas de second mandat en 2017. On se prendrait à souhaiter le pire si il y avait une alternative positive. Hélas, il n’y a rien. Personne en France ne réussit à échapper à l’emprise de cette pensée unique qui, en produisant cyniquement le chômage, fait semblant de prétendre lutter contre lui.

Toutes les politiques, sur l’échiquier disponible, sont des politiques qui non seulement acceptent la fatalité de la mise au chômage, mais en outre le produisent. Le  penser-faux est devenu structurel, culturel, enraciné dans les théories auxquelles se réfèrent les élites françaises et européennes. Aucune analyse des effets de la mondialisation, de la concurrence inégale, de la financiarisation, rien sur l’influence néfaste de la fiscalité desincitative, rien sur  les méfaits des politiques de redistribution, rien sur la perversion du SMIC qui bloque l’embauche, rien sur l’influence des taux zéro qui accélèrent les décisions d’investissement destructrices d’emplois, rien sur … rien.

Permalien de l'image intégrée

Le Chômage Atteint De Nouveaux Records En France

sept 25, 2015 OR-ARGENT.EU

Article de Zero Hedge, publié le 24 septembre 2015 :

« Depuis l’élection de François Hollande en mai 2012, la France a vu le rang de ses chômeurs grossir pendant 36 des 39 mois de son mandat pour atteindre une hausse stupéfiante de 648.000 chômeurs. Le mois dernier, le nombre de Français cherchant un emploi a augmenté de 20.000 unités, semblant ainsi indiquer que le bref répit de juin et juillet est déjà terminé. Avec 3,571 millions de chômeurs, jamais la France n’a connu autant de demandeurs d’emploi. »

Et tandis que l’on peut voir une certaine corrélation entre le taux de chômage (en bleu) et le CAC 40 (en vert) jusqu’en 2011, les 2 courbes sont subitement parties à l’opposé l’une de l’autre en 2012. D’où la question de Zero Hedge qui clôture ce court article : « le temps de la convergence est-il arrivé » ?

france-chomage-cac40

http://or-argent.eu/le-chomage-atteint-de-nouveaux-records-en-france/

EN BANDE SON:  

8 réponses »

  1. Rose promise…..Chômdû

    Le malheur du socialiste,c’est qu’il le soit génétiquement

    Il devient chômeur quand ses pairs lui disent qu’ainsi il peut voir l’avenir 🙂

    Sa philosophie: »miieux vaut un chômeur bien payé (pléonasme),qu’un travailleur mal payé »

    J'aime

  2. c’est tout de même éffarant de voir ces gens , les élites , mordrent la main qui les nourrit , contribuables , entrepreneurs…..excusez la vulgarité , mais tout ces élus sont vraiment plus cons que la moyenne….il va falloir ruer dans les brancards pour virer cette engeance nocive et onéreuse avant qu’ils nous entrainent au fond du trou ;l »éna est une fabrique de déchets qui veulent notre destruction ;

    J'aime

    • Engeance, voilà qui est vite dit!. En fait nos élites ne deviennent incompétentes ou plutôt à côté de la plaque que lorsqu’ elles touchent à la chose politique : et pour cause!
      la notion d’ intérêt général disparaît totalement et il suffit d’ avoir fréquenté un tant soit peu sciences Pô pour comprendre l’ état d’ esprit de nos élites: gouvernées comme tant d’ autres par l’ ambition personnelle ( et qui les blâmerait?, n’ est ce pas l’idéal qu’on nous sert?) ,soucieuses du carnet d’ adresses , elles manient avec habileté l’ hypocrisie dans les relations. On s’ habitue à des échanges sociaux faussés d’ où aussi une vision erronée de la réalité.
      j’ ajoute qu’elles ne sont pas seules à prendre les décisions, Les conseillers du Prince réagissent de la même façon .
      Il faut avoir une sacré indépendance d’ esprit et une indifférence aux choses matérielles pour n’ être guidé que par ses convictions propres et l’ intérêt général.
      Et cet état d’ esprit vous le retrouvez dans la société: promenez vous en France: vous verrez que certaines régions sont sortent plutôt bien , mais quel mépris, quelle condescendance on affiche alors pour ces nordistes chômeurs ou ses lorrains qui ont perdu leurs bases industrielles. Non, l le mépris qui cache l’ ignorance n’ est pas que le fait de nos élites. On déteste ce qui ont » échoué », c’ est tout, c’ est plutôt là l’ alliance du principe méritocratique et du concept de valorisation par le marché qui donne un résultat surprenant.
      En plus , pourquoi se soucier de la montée du chômage? la société vit plutôt bien avec !comme nos politiques! : tant que le système social peut procurer des revenus de substitution, la révolution n’ est pas dans la rue et si en plus on parvient judicieusement à faire valoir que ces chômeurs ne veulent pas travailler..;ou que c’ est la faute aux étrangers.. ou que c’ est la faute du manque de flexibilité du travail … Quand on sait qu’ un chômeur sur deux n’ est pas indemnisé, que la prestation moyenne au chômage est de 1000 euros ,( je cite de tête) que le nombre de pauvres a augmenté sur un an de 1 million et qu’ on a manipulé ce seuil pour ne pas voir cette réalité…
      N en déplaise à certains, Keynes devait avoir raison : une économie ne peut pas assurer que son équilibre corresponde à celui de plein emploi même si on est bien d’ accord, la situation actuelle, n’ est absolument pas normale….
      Donc les élites ont un problème c’ est sûr mais il y a des questions à se poser sur la société dans son ensemble aussi!!

      J'aime

      • J’ai la naïveté de croire que le secteur privé laisse suffisamment de place à l’expression de l’ambition personnelle , caractéristique qui doit être exclu de la sphère publique pour son bon fonctionnement ….
        J’ajouterai même qu’elle est affaire de lâches, ayant peur de se confronter aux autres lions dans la grande arène , bien à l’abri derrière leur couverture « garantie par l’état », incapables d’arriver par eux même , mais je digresse….

        J'aime

  3. Mais ne soyez pas surpris.
    Le SOCIALISTE FRANCAIS, c’est ce qui se fait de mieux dans la MEDIOCRITE.
    Souvenez vous, de la relance HOLLANDE :
    Par l’offre.
    Un Enarque qui sort une telle énormité devrait choquer, alors que tout les journalistes ont applaudi.
    Bien l’offre, mais à quoi cela peut il servir de faire des produits si il n’y a pas d’acheteurs.
    Non la relance se fait par la demande.
    Pourtant ces grands prophètes de BERCY auraient pu voir que la FRANCE pour écouler le trop plein de voitures avait créé la prime à la casse (suivi par les gouvernements droite et gauche confondus). Problème majeur à mes yeux quand on a fait un peu d’économie, c’est que plus de 10 millions de voiture avec une prime de 5.000 Euros l’unité cela fait la bagatelle de 50 milliards.
    Alors ne cherchez plus du coté des POLITIQUES les bons gestionnaires, il n’y en a pas.
    Très amicalement.

    J'aime

    • Attention à ne pas confondre une politique de l’offre et une relance de bas de cycle éco de type keynésienne…

      Par politique de l’offre on entend une ré industrialisation massive et des investissements dans l’innovation….La France ne possédant plus ni l’un ni l’autre elle a transformé via la dette et les transferts sociaux une demande solvable émanant de travailleurs compétents et fiers en une demande insolvable émanant d’assistés ouvrant par là même la voie au clientélisme le plus absolu…A l’échelle d’un pays cela donne une nation de consommateurs interchangeables s’abreuvant de produits fabriqués par d’autres : Allemands, Américains ou AUTRES…Poutine l’a fort bien compris puisque face aux sanctions il a invité les patriotes russes à fabriquer et à consommer… russe…en attendant la reconquête des esprits perdus dans le mondialisme béat et béant… Quant aux US ils font ce que toute nation devrait faire : défendre au mieux ses intérêts au lieu de tendre la joue en espérant une caresse…

      Quant aux socialos fabiens fidèles à leurs principes, depuis 1983 (et la libre circulation du capital digne successeur de la loi Pompidou) ils participent avec cœur et entrain à la mondialisation… Sans foi ni loi et apatrides ils vendent les Français au plus offrant…Tant et si bien qu’au rythme où vont les choses nous ne seront bientôt même plus maitre chez nous…

      Bien à vous

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s