1984

Politique Friction : « ILS » pataugent face à la question des migrants qu’ils sont incapables de traiter

« Ils » pataugent face à la question des migrants qu’ils sont incapables de traiter

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

Les « dominants » et leur presse traitent la question des migrants comme ils ont traité le problème de l’immigration en général ; au lieu de bien marquer fa différence qu’il y a entre être contre la politique nullissime, contre les erreurs, contre l’incompétence des gouvernements, ils font croire que les citoyens sont en bloc et sans nuance contre l’entrée des étrangers. Cette façon de voir est honteuse, elle trace une ligne de partage imaginaire. L’avantage, bien sûr est qu’elle permet tous les amalgames et évite de pointer les vraies responsabilités. Les problèmes sont différents. Ils ne sont amalgamés que par la mauvaise foi des uns et la nullité des autres.

Le premier problème est celui de la définition d’une politique d’accueil acceptable par les populations, 

Le second est celui des capacités et des moyens dont on dispose, 

Et le troisième est celui de la gestion concrète de cet accueil….

Permalien de l'image intégrée

http://brunobertez.com/2016/02/07/ils-pataugent-face-a-la-questiondes-migrants-quils-sont-incapables-de-traiter/

brunobertez

L’Autriche a appuyé samedi une demande de longue date de la Hongrie qui veut une ligne de défense dans les Balkans, en premier lieu en Macédoine, pour stopper l’afflux de migrants face à l’incapacité de la Grèce à protéger l’espace Schengen.

Il nous faudra bien une solution pour les frontières extérieures, a souligné le chef de la diplomatie autrichienne, Sebastian Kurz, à l’issue d’une réunion de l’UE à Amsterdam où étaient également conviés les pays des Balkans et la Turquie.

Si nous ne gérons pas la frontière entre la Turquie et la Grèce, la seule possibilité sera de coopérer avec la Slovénie, la Croatie, la Serbie et la Macédoine, pour protéger l’espace Schengen de notre mieux, a-t-il lancé, en énumérant les pays que traversent les migrants depuis la Grèce dans l’espoir de rallier le nord de l’Europe.

Dans cette liste, seule la Macédoine a une frontière commune avec la Grèce.

Voir l’article original 109 mots de plus

3 réponses »

  1. Lundi 8 février 2016 :

    Le premier ministre autrichien : « renvoyez-les tous ! », l’Autriche hausse le ton.

    « Renvoyez-les tous ! » Ce n’est pas un membre du mouvement d’extrême-droite Pegida qui s’exprime ainsi, ni Viktor Orban, le très populiste premier ministre hongrois, mais le chancelier autrichien. Werner Faymann est plutôt connu pour son sens de la mesure et sa politique migratoire assez proche de celle d’Angela Merkel.

    Mais hier ses propos à un site web étaient très clairs : « l’agence Frontex doit réceptionner les gens qui fuient vers la Grèce. Nous devons les sauver, tous. Mais après ces gens doivent être renvoyés directement en Turquie ». Faymann a précisé avoir proposé cette « solution » au premier ministre turc lors de la conférence des donateurs pour la Syrie jeudi dernier à Londres.

    http://geopolis.francetvinfo.fr/bureau-berlin/2016/02/08/notre-revue-de-presse-du-8-fevrier-renvoyez-les-tous-lautriche-hausse-le-ton.html

    J'aime

  2. Avant d’imaginer une politique d’accueil acceptable, il faudrait imaginer une politique étrangère ne consistant pas tuer 4 millions d’Arabo-musulmans en 15 ans avec ou sous les ordres de l’OTAN! Au contraire du camp des saints, le départ des cargos n’est pas spontané mais subi ou pire encore, encouragé.

    Il ne s’agit pas non plus de femmes, d’enfants et de vieillards lassant les combattants sur le front mais exactement le contraire ! Ceci devrait vous interpeller? 80% des envahisseurs ou migrant dans notre novlangue sont de jeunes mal. Quelle politique d’accueil voulez-vous avoir si la masse est immense?

    Face au nombre, vous aurez Cologne, vous aurez le camp des saints quelle que soit la politique ! Mais le processus est engagés, a ce jour, 37% des nouveaux nés en france et 68% en Ile de france sont dépistés pour la drépanocytose car ils naissent d’au moins un parents d’origine africaine. Comment dès lors parler d’une politique d’accueil acceptable, il s’agit d’un remplacement. Réveillez-vous, par pitié, c’est des gens comme vous qui avez le verbe, la plume, sans tomber dans des travers d’extrême droite qui pouvez être le plus efficace pour la survie de notre race !

    J'aime

  3. Aux lecteurs du blog, Le camp des saints, très beau roman d’anticipation écrit en 1973 et qui est terrifiant de réalisme… Vous ouvrez une page et puis vous ne pouvez plus refermer le livre.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s