Art de la guerre monétaire et économique

Nigel Farage : Une révolution démocratique a démarré (Vidéo vostfr)

Nigel Farage : Une révolution démocratique a démarré

czz167sxcaexnjw

www.youtube.com décembre 26, 2016

c0tg5abxgaaizwu

Nigel Farage ne ferme plus la porte à un soutien de Marine Le Pen dans le cas où celle-ci arriverait au second tour de la présidentielle en France. Dans une interview donnée au journal The Sunday Express, dimanche 27 novembre, le leader britannique du parti europhobe Ukip a déclaré qu’il trouvait la présidente du Front national « absolument brillante » lors de ses passages à la télévision.

Au premier tour cependant, il soutiendra Nicolas Dupont-Aignan de Debout la France au premier tour, « un eurosceptique tout à fait respectable ». En cas de second tour, il ne ferme donc plus la porte à un soutien à Marine Le Pen. Une position beaucoup moins tranchée qu’en 2014 au moment de la constitution d’un groupe politique eurosceptique au Parlement européen. Il avait alors justifié de ne pas faire groupe commun avec le FN au nom de l’antisémitisme du parti. « Je n’ai jamais dit quoique ce soit de négatif à propos d’elle, mais je n’ai jamais rien dit de positif sur son parti non plus », explique-t-il.

Ce changement de point de vue intervient au moment où la fin du groupe politique de Nigel Farage (Europe de la liberté et de la démocratie directe – EFDD) au Parlement européen est d’actualité selon plusieurs sources concordantes. Une de ses composantes importantes, les eurodéputés italiens du Mouvement 5 Étoiles de Beppe Grillo pourraient rejoindre les Verts ou les centristes de l’ADLE (la GUE à la gauche de la gauche ayant d’ores et déjà refusé). Sans eux, le UKIP perdrait son groupe et pourrait vouloir rejoindre celui de Marine Le Pen, Europe des Nations et des Libertés (ENL).

http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/presidentielle-nigel-farage-pret-soutenir-marine-le-pen-au-second-tour-4646946

Dans un entretien accordé à un journal grec, Marine Le Pen a réaffirmé sa volonté d’organiser un référendum sur le «Frexit», mais également celle de sortir la France de l’OTAN, organisation qu’elle juge dépassée.

«Le Frexit est dans mon programme : le peuple doit avoir l’opportunité de voter pour la libération de l’esclavage et du chantage imposé par les technocrates du Bruxelles, afin de retrouver la souveraineté de son pays», a déclaré Marine Le Pen au journal grec Dimokratia.

Néanmoins, elle a précisé les détails des contours que pourrait revêtir cette souveraineté retrouvée si elle était élue en 2017, évoquant notamment le positionnement diplomatique de la France. «L’OTAN a été créée lorsque le Pacte de Varsovie constituait une menace d’expansion du communisme de l’Union soviétique», a-t-elle rappelé. «Mais l’URSS n’existe plus, le Pacte de Varsovie non plus : Washington maintient la présence de l’OTAN pour servir ses intérêts en Europe». Un Frexit, dans la perspective du Front national, impliquerait donc un retrait de l’OTAN – la France étant revenue dans le commandement intégré en 2008 sous l’impulsion de François Fillon et Nicolas Sarkozy.

https://francais.rt.com/france/31272-marine-pen-plaide-pour-frexit-large-incluant-sortie-otan

cz2cqkqweaagghz

EN BANDE SON : 

4 réponses »

  1. Bonjour, en complément des informations de Lupus, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce mercredi 28 décembre 2016

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours toute l’actualité internationale
    https://www.crashdebug.fr/international

    Merci Lupus,

    Amicalement,

    f.

    J'aime

  2. Bonjour
    J’aime bien Nigel Farage mais ce soutien à l’OTAN me gêne, de même qu’à Marine Le Pen et pourquoi Dupont Aignan plutôt que François Asselineau au 1er tour ?
    Tel Braveheart, Nigel Farage ne dépasse-t-il pas sa mission initiale de libérateur pour s’immiscer dans les « combats de trop » ?

    J'aime

  3. Si Marine ne passe pas au premier tour elle est cuite …sauf, vu le contexte, si au 2eme tour on se retrouve avec Mélenchon Marine /?,
    Il y aura un raz de marée au niveau des votes en 2017 beaucoup de gens s’inscrivent pour voter…cela laisse présager de grosses surprises..
    2017:objectif éradiquer le « fan -club « des Bildelberg
    La seule possible Marine..5 ans de plus avec une des marionettes des globalistes -mondialistes me semble insoutenable.
    Il faut que la glaciation de la désinformation absolue soit brisée
    Insoutenable cette « réalité » ou tout a l’air encore » normal » ..sauf quelques morts par attentats vite remplacés dans la tête des gens par quelques faux débats suscités par les médias des big brothers…
    Et les fonctionnaires grassements payés de la » bienpensance »
    5 ans de plus nous serons ruinés et ou en geurre civile….
    Nous n’avons plus les moyens d’avoir des états d’ame
    Des aliances objectives cela vous dit quelque chose?

    J'aime

  4. Le problème du FN en France c’est qu’il ne correspond pas aux positions anti-mondialisation du reste du monde occidental.
    Concernant son positionnement politique, en France, on considère que le FN est un parti d’extrême droite alors que dans tous les autres pays, il est vu ( à juste titre à mon avis) comme un parti d’extrême gauche.
    La raison principale pour laquelle Farage avait refusé une alliance avec le FN est qu’il considérait que le FN était de gauche ( voir le lien en dessous)
    http://breizatao.com/2016/12/27/nigel-farage-marine-le-pen-est-tres-tres-socialiste/
    Mais c’est aussi le cas des autres partis souverainistes de droite européens qui eux aussi avaient considéré le FN comme de gauche, de même que Trump et ses alliés qui ne se sent des idées communes qu’avec Marion Marechal Le Pen. ( vous pourrez le lire dans le lien que je vous ai laissé sur le site breizatao)
    Comment expliquer cette différence de positionnement ?
    C’est simple, en France, la stratégie de propagande mise en place à la libération à permis de rester le pays le plus à gauche du monde ( en dehors des pays communistes évidemment)
    Le but de cette stratégie était de crier au facho de droite dès que quelqu’un partait trop à droite. Si on se déclarait de droite, il fallait être le plus à gauche possible pour ne pas être vu comme un facho.
    Cet héritage nous vient des idées issues de la révolution françaises (fondatrices du gauchisme) qui ont influencé le gauchisme mondial. Les communistes en URSS ne se réclamaient pas de Marx mais bien des idées de la révolution française, tout comme les khmers rouges, hélas.
    Le résultat est que la France est complétement décalée à gauche par rapport aux autres pays. Jusqu’à l’arrivée de Sarkozy, la droite française était sociale-démocrate ( Chirac, Chaban, Juppé, etc…) alors que les sociaux-démocrates sont devenus la gauche européennes dans les années 70 partout en Europe. Donc notre droite correspondait à la gauche dans tous les pays européens
    Notre parti socialiste n’a toujours pas reconnu l’économie de marché ( libéralisme) officiellement, ce qui le positionne proche des idées communistes même si Hollande a pour la première fois tenté d’orienté son gouvernement vers les idées sociale-démocrates en théorie mais en restant assez loin en pratique.
    Lorsqu’on regarde de quoi est composé le FN, beaucoup de gens anti-système mais dont la majorité viennent de la gauche ( Chevènement, CGT, NPA, parti communiste)
    On sent une hésitation de Marine le Pen sur la ligne à tenir mais selon moi le FN ne pourra jamais gagner avec cette tendance gauchiste car la gauche est en train de s’éteindre dans le monde entier et également en France car ses idées ne sont qu’une utopie, une illusion, inapplicables.
    Pourquoi Dupont-Aignan est mieux considéré qu’Asselineau ou un autre mais parce que c’est lui qui correspond le mieux à la droite souverainiste du monde occidental.
    Quand Trump va prendre le pouvoir, il va tout faire pour soutenir les candidats anti-mondialisation en Europe et je pense que soit il va soutenir soit Marion Marechal Le Pen, soit Dupont-Aignan ( peut-être même les deux)
    Je ne suis pas emballé par la victoire d’un mondialiste comme Fillon ( même si c’est beaucoup mieux que Hollande) mais je ne pense pas que le FN en mode Philippot soit capable de briser le plafond de verre qu’il a lui même fabriqué en partant trop à gauche. La seule capable de faire gagner le FN, c’est Marion, la seule qui fait peur à la gauche, c’est Marion et elle est encore très jeune…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s