Art de la guerre monétaire et économique

Un jour pas si éloigné, la question de la valeur de vos euros se posera, mieux, elle s’imposera !

Un jour, je soutiens que la valeur de votre euro, de vos euros, se posera , aussi bien la valeur interne (inflation) que la valeur externe (cours du change).  Tout le monde regrettera d’avoir cherché à l’avilir. Bien peu y seront préparés. Comment peux-t- on imaginer que détruire sa monnaie, la « trasher » est le chemin de la prospérité? Cela dépasse l’entendement. 

Regardez ci dessous la valeur de ce malheureux euro qui devait vous apporter la prospérité, faire de vous les rois du monde, qui devait faire la nique au dollar. Ce sont les travailleurs Allemands qui doivent être contents, surtout avec leur gouvernement scélérat qui trouve qu’ils sont encore trop payés et qui vient de leur coller 2 millions d’immigrés pour les mettre en concurrence!  

Alerte économique majeure: l’Euro se dirige vers la parité avec le dollar ! Sommes-nous à la veille d’un chaos ?

cz1rwctukaahvzq

www.businessbourse.com  décembre 19, 2016 Michael Snyder Economic Collapse

L’effondrement de l’euro s’accélère, et il semble que nous pourrions assister à une crise financière européenne majeure dès le début de l’année 2017.Le jeudi 15 décembre 2016, le cours de la devise EUR/USD avait chuté jusqu’à 1,0366 dollars avant de finir par rebondir légèrement. Cela représente la plus faible valorisation de l’euro par rapport au dollar américain depuis Janvier 2003. Rappelez-vous que cela fait presque 6 ans maintenant que j’alerte régulièrement sur le fait que l’euro se dirige vers la parité avec le dollar américain. Lorsque la devise EUR/USD se négociait à 1,40 dollars, cela semblait un peu fou, mais je n’avais pas changé d’avis pour autant. Je continuais à avertir les gens sur le fait que l’euro allait s’affaiblir considérablement face au dollar américain. Voici d’ailleurs cet exemple qui date de mars 2015: « Combien de fois l’ai-je dit ? L’euro va vers des plus bas historiques. Il va se diriger vers la parité avec le dollar américain, puis il finira par tomber sous cette parité. » Nous y sommes presque, et une fois que aurons atteint cette fameuse parité, n’importe quel problème majeur pourrait éclater en europe.

Depuis des années, beaucoup d’experts qui rédigent des articles sur nos futurs problèmes économiques, proclament la mort imminente du dollar américain.

Mais moi, j’ai toujours adopté une approche différente. J’ai toujours soutenu que l’effondrement de l’euro arriverait d’abord, et que la mort du dollar américain interviendrait un peu plus tard.

Du coup, beaucoup de gens ont voulu se débarrasser de tous leurs dollars en prévision de la crise à venir, mais c’est une énorme erreur.

Tout d’abord, tout le monde doit posséder un fonds d’urgence (de l’argent que l’on met de côté) pour pouvoir parer à au moins six mois de dépenses. On ne sait jamais ce qui peut arriver, vous pouvez perdre votre emploi, avoir un problème de santé voire être confronté à n’importe quel imprévu.

Deuxièmement, détenir de l’argent aura énormément d’importance dans les premières phases de cette crise à venir. Ensuite, plus tard, le dollar américain perdra rapidement de sa valeur, mais au début, il sera utile d’avoir d’importantes liquidités disponibles.

La plupart des gens aux Etats-Unis pensent qu’un dollar fort est une excellente nouvelle et que c’est de bon augure pour la future présidence de Donald Trump.

Mais en réalité, un dollar trop fort est une très mauvaise nouvelle pour l’économie mondiale.

Pour les Etats-Unis, un dollar fort impacte ses exportations et cela a tendance à faire baisser son PIB.

Pour le reste du monde, un dollar fort rend plus coûteux le fait d’emprunter de l’argent. Le boom économique auquel nous avons assisté après la dernière crise financière dans les pays en développement a été alimenté par des montagnes de dollars qui ont été empruntés à des taux d’intérêt extrêmement bas. Mais maintenant, le dollar américain n’arrête pas de progresser et les taux d’intérêt s’envolent, ce qui commence à poser de sérieux problèmes.

Il faut maintenant beaucoup d’argent dans la devise du pays pour rembourser ces prêts libellés en dollars qui ont été contractés sur les marchés émergents durant la période d’euphorie post-crise financière. Si le dollar américain continue d’augmenter, nous allons voir un nombre impressionnant de faillites, et actuellement, un resserrement du crédit semble inévitable dans de nombreuses régions du monde.

Comme je l’ai déjà expliqué à maintes reprises, la crise qui se profile frappera d’abord l’Europe, et les États-Unis seront impactés peu de temps après.

L’élément clé qu’il faut surveiller et qui nous permettra de savoir si nous sommes proche ou pas de cet événement, c’est l’euro. Une fois que l’Euro aura atteint la parité avec le dollar, les problèmes pourraient commencer à s’accélérer significativement.

Source:theeconomiccollapseblog

http://www.businessbourse.com/2016/12/21/alerte-economique-majeure-leuro-se-dirige-vers-la-parite-avec-le-dollar-sommes-nous-a-la-veille-dun-chaos/

proxy-1

EN BANDE SON : 

10 réponses »

  1. Se pourrait-il que lorsque vous parlez du fait de la valeur de l’euro qui se posera
    pour ne pas dire ne s’imposera, vous sous entendiez qu’elle implosera ?

    ARGHHHHHHHHHHHH !!!

    Bonne année à tous et à toutes ?

    Changer l’ordre des choses ? Mais oui ? MÊME POUR ÇA ?

    De l’ordre et de la méthode m’enfin ?

    Cher ordre,

     » Je crois bien que je mourrirai,
    si un jour tu t’en irais ? (Jean Yanne. Snifffff)

    J'aime

  2. Bonjour, en complément des informations de Lupus, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce vendredi 30 décembre 2016

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours toute l’actualité internationale
    https://www.crashdebug.fr/international

    Merci Lupus,

    Amicalement,

    f.

    J'aime

  3. à part ceux qui ont emprunté en masse les $US quand il était tres bas , je ne vois quel genre de problemes va affronter l ‘UE avec un euro faible . premierement cette faiblesse devrait doper l’inflation puisqu ‘on importe plus cher donc moins de deflation, deuxio les exportations hors UE et services seront boostés positivement et enfin les produits de même gamme en concurrence directe avec les produits UE seront plus cher , ce qui favorise nos produits….de plus ce n ‘est qu ‘une question de timing et de taux . le jour où la deflation sera repoussée la BCE remontera les taux et l ‘euro reprendra de la couleur .

    je ne vois pas le probleme anxiogene de l ‘article.

    J'aime

    • Ce que vous oubliez c’est que l’Euro étant un deutschemark déguisé et l’Allemagne pratiquant une politique économique de type mercantiliste matinée d’austérité toute pan germanique elle finira par sacrifier sur l’autel de ses ambitions hégémoniques une bonne partie de la zone euro, et une fois brulé ses derniers vaisseaux il ne lui restera alors pour seul choix que de subir le sort peu enviable de l’Espagne des Conquistadores…

      J'aime

  4. Pas très crédible quand même car se posera alors avant la valeur du JPY et de bien d’autres monnaies. De surcroit personne ne criait victoire lorsque l’euro valait 1.5 dollar donc il n’y a pas à être défaitiste à 1.05. L’euro vaut ce que les américains veulent en fonction des circonstances et donc il ne restera pas longtemps bas à mon avis.

    J'aime

  5. Aux INNOCENTS les poches vides…Tout le Monde a emprunté du et en dollar….Après le Dollar faible et mondialiste du trio Obama/Bernanke/Yellen voici venu le temps du Dollar fort et patriotique de Trump …Les Row et les vassaux dont l’Europe vont en prendre plein la gueule mais iront quand même à la soupe pour en avoir…On appelle cela le privilège exorbitant de la monnaie…. Vous avez dit DTS ou ça ? MAGA

    J'aime

  6. Wolf vous vous trompez sur la chronologie. Le dollar est monté sous Obama entre 2008 et 2016… seuls les 5 -6 derniers centimes sont attribuables à un effet Trump.

    Il a fortement baissé entre 2000 et 2008…sous G W Bush et j’attends de voir pour le dollar patriotique qui est un pléonsame. Le privilège des US c’est qu’ils n’ont pas besoin d’une monnaie fortre pour qu’elle soit crédible.

    J'aime

    • Non pas d’erreur juste un trait d’humour de ma part, le privilège d’une monnaie étalon étant, et là nous nous rejoindrons, que sa valeur est toute relative , vous pouvez la considérer comme forte quand elle est faible et faible quand elle est forte et y adjoindre le discours qui va avec…Par contre et en rapport direct, contrairement à ce que raconte les monétaristes et pour cause, la quantité de monnaie émise quant à elle n’est pas neutre…C’est pourquoi je pense que TRUMP poussera les QE jusqu’à faire sauter… la Banque Centrale…sa Banque Centrale, son principal adversaire politique

      Pour revenir au sujet du jour pour l’ensemble des monnaies peu ou prou par la force des choses arrimé au Dollar il va y avoir du sport et les parités me paraissent être un indicateur précieux à suivre…Après tout la guerre des changes n’est elle pas une façon plus élégante de perpétuer la guerre ? Si je me souviens bien la première chose qu’ont attaqué les Américains chez les Russes c’est le rouble !

      J'aime

  7. @thewolf. Ok pour l’humour. Biensur que l’évolution des changes nous dit quelque chose. Personnellement je vois la hausse du dollar comme un appauvrissement de tous les autres, c’est à dire ceux qui pourraient acheter de la dette US. Or cette dette est annoncée comme devant exploser sous Trump. Je vous rejoints donc à 100 % là dessus. Il y a d’autres QE à venir aux US, au moins pour que la dette trouve preneur ( au singulier). D’ailleurs je considère que les BC agissent de concert et que dès que la BCE devra arrêter son QE ce sera le tour de la FED.

    J'aime

    • 2 éléments de réflexion à prendre en compte dans ce que je pense être la stratégie de Trump :

      -S’endetter plus rapidement que la montée des taux dans l’espoir que la croissance ainsi générée par une relance budgétaire et fiscale avec une bonne dose de psychologie positive augmentera plus vite que la charge de la dette (privée et publique) et qu’ensuite l’inflation avec des salaires indexés finira par réduire le poids de celle-ci…

      -le dollar étalon ayant pour collatéral tangible le pétrole avec à la clef le recyclage des dollars excédentaires des pétromonarchies, il s’agirait d’accélérer l’indépendance énergétique des Etats-Unis non pas uniquement comme sous ZEROBAMA via le schiste et les énergies alternatives mais via une relances des énergies fossiles traditionnelles type Charbon et Pétrole….Objectif : couper les financements aux pétromonarchies, Iran, Vénézuela et assécher la planète en dollars…D’où aussi la volonté de se dégager très rapidement des engagements climatiques…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s