1984

Islamo – Mondialisme : Nike ta Mère et le Bon Dieu sans conc(f)ession….

Nike prévoit de lancer sur le marché l’année prochaine une version sportive du hijab pour les femmes musulmanes. La société a développé une version du foulard traditionnel spécialement conçue pour les athlètes musulmanes.

Le Pro Hijab de Nike est fabriqué à partir de matériaux légers combinés avec une seule couche de mailles, permettant ainsi une ventilation optimale tout en restant opaque.

Le mois dernier, Nike a présenté le Pro Hijab dans une publicité où l’on découvre des athlètes musulmanes s’adonnant à la course, au skateboard ou encore à la boxe.

La publicité de Nike a suscité plusieurs controverses.

Selon certains critiques, cette publicité serait une représentation biaisée des femmes musulmanes. Toutefois, selon Nike, le produit a été testé par des athlètes au Moyen-Orient afin de s’assurer qu’il répondait aux exigences culturelles.

Audience de masse

Nike rejoint ainsi d’autres marques mondiales du secteur du prêt-à-porter qui ont commencé à s’intéresser à la mode musulmane. En Février 2016, Uniqlo s’est associé avec la styliste Hana Tajima dans le cadre de la création d’une collection comprenant également des hijabs.

Selon un rapport de Thomson Reuters, l’année dernière, dans le monde, les dépenses de consommation de la population musulmane en vêtements se sont élevées à 243 milliards dollars.

Les musulmans représentent actuellement 23% de la population mondiale, un pourcentage qui devrait passer à 29,7% d’ici 2050, selon Pew Research Center.

Accusée de «tourner en dérision les politiques», une campagne de pub de l’Eglise censurée

Lorsqu’à l’inverse Charlie Hebdo s’en prend, et de façon violente, au Pape ou aux prêtres, toutes les caricatures sont autorisées, pas question de censurer : En France on ne touche pas à la sacro-sainte liberté d’expression ! OD

Accusée de «tourner en dérision les politiques», une campagne de pub de l’Eglise censurée

« Le diocèse de Gap et d’Embrun, dans les Hautes-Alpes, avait lancé une campagne d’appel aux dons. Celle-ci a été jugée trop impertinente en période électorale et a donc été censurée par l’autorité de régulation professionnelle de la publicité.

«Votez Jésus-Christ, le seul qui n’a jamais changé de programme.» C’est cette phrase humoristique, assortie d’un visuel représentant le célèbre personnage de Don Camillo, interprété au cinéma par Fernandel, qui n’a pas plu à l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP). Cette dernière a décidé de ne pas l’autoriser. Monseigneur Jean-Michel di Falco, évêque de Gap, a annoncé la décision sur Twitter le 10 mars dernier.

L’affiche, qui fait la promotion du denier de l’Eglise dans les Hautes-Alpes, a été jugée trop subversive. De nature à «tourner en dérision les politiques», elle n’a donc pas été autorisée d’affichage public par l’ARPP, un organisme interprofessionnel regroupant annonceurs, agences de communication, médias et syndicats.

L’ARPP se défend de toute velléité d’interdiction. «Interdire ? Ce n’est pas notre rôle et nous n’en avons pas les compétences juridiques !», a déclaré à l’AFP Stéphane Martin, son directeur général, expliquant avoir voulu agir avec précaution en cette période électorale. La décision aura néanmoins pour effet de restreindre l’affichage de cette publicité aux seules églises. «On verra si on a des problèmes et on fera face !» a pour sa part assuré Monseigneur di Falco à l’AFP ».

RT en français, le 12 mars 2016

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s