Douce France

L’assistanat social est devenu en fait une béquille financière du djihad en France !

L’assistanat social est devenu en fait une béquille financière du djihad en France !

Le djihad commence en France par la création d’une contre société, les fameux territoires perdus de la république, avec 3 strates autoritaires qui structurent ces quartiers :

  • Les caïds de la drogue souvent issus de l’immigration, ils tiennent en respect les forces de police et sont responsables de l’économie parallèle.
  • Les jeunes éduqués au patriarcat islamiste, pas forcément très pratiquants, ils participent au contrôle des femmes en les chassant de la sphère publique, harcèlent les non musulmanes et les non voilées qui peuvent être agressées voir violées. Ils terrorisent ce qui reste de « gaulois de merde », de « babtous » et autres « gahouris « .
  • Les religieux qui sont la Police des mœurs et prescripteurs de comportements. Ils peuvent finir en prison et récupérer les jeunes caïds et en faire des bombes à retardement.

Les élus de ces territoires perdus de la république offrent à leurs administrés des droits sociaux sans droit de regard autre que la paix sociale, nos impôts financent ainsi la stabilité de ces quartiers en échange de non violence et d’empêchement de l’application des lois de la république. Mais aussi l’impossibilité dans les établissements scolaires d’enseigner certains thèmes pour ne pas froisser. L’assistanat social est devenu en fait une béquille financière du djihad en France.

Noam Marianne

500 000 euros depuis 2012 : c’est le montant des allocations familiales détournées par des combattants français de Daech. Selon Le Figaro, cet argent sert à financer l’organisation terroriste… en grande difficulté financière, et qui a essuyé une nouvelle défaite stratégique sur le terrain, avec la perte de leur capitale autoproclamée, Raqqa en Syrie.Des parents percevaient les fonds de Pôle Emploi ou la CAF de leurs enfants, avant de leur envoyer par mandat, détaille au quotidien le chef d’un groupe spécialisé dans les escroqueries de la brigade criminelle en charge de l’affaire. “420 virements frauduleux ont été mis au jour en 2016”, et“190 expéditeurs ont été identifiés”, précise-t-il.

Cette arnaque aux allocations familiales concernerait 20% des combattants français en Irak et en Syrie, affirme Le Figaro. L’enquête s’étend au-delà de l’Hexagone. Daech aurait ainsi détourné 2 millions d’euros dans plusieurs pays, entre mi-2012 et mi-2017.

Source : https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/video-des-djihadistes-francais-payes-par-la-caf-et-pole-emploi-90072

L’opinion de civilwarineurope

Ce qui veut dire une chose : l’entourage des djihadistes s’est fait le complice de l’Etat islamique puisqu’il versait cet argent en toute connaissance de cause. Quelles poursuites envisagées par la justice ?

5 réponses »

  1. Encore une fois « l’Etat », c’est à dire nos dirigeants politiques élus et leurs Responsables des Grandes Administrations fermeront les yeux sur toutes ces anomalies criminelles, qui de fait financent les ennemis de notre pays.

    Toutes ces « omissions volontaires » de la part de tous ceux qui ne veulent pas regarder en face « La Réalité sur le Terrain », de cet argent public détourné sciemment pour alimenter DAESH,
    font d’eux les complices actifs de tous les crimes imprescriptibles qui en découlent.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s