Art de la guerre monétaire et économique

Le Dollar privilège exorbitant et instrument de domination des Etats-Unis !

L’Europe est à court de dollars alors que les entreprises US rapatrient leurs liquidités

By Or-argent, or-argent.eu mars 26, 2018

Le marché interbancaire européen est en train de connaître sa plus grande pénurie de liquidités en dollars depuis presque 9 ans. D’après les analystes, la réforme fiscale américaine pourrait être derrière la plus large pénurie enregistrée depuis la crise financière.

Alors que la Federal Reserve a adopté une politique monétaire plus dure, le LIBOR, le taux de référence de plus de 350 trillions de dollars de produits financiers et d’emprunts, a atteint son niveau le plus élevé depuis 8 ans. Les crédits actuels non-garantis forcent les banques européennes à payer 2,2 % d’intérêt annuel, d’après le site Web financier Finanz.ru.

Ce chiffre indique que le coût du crédit en dollars a presque doublé durant ces 6 derniers mois. En novembre, le taux d’emprunt en dollars était de 1,38 %. Le taux mensuel a grimpé jusqu’à 1,82 %, alors qu’il n’était que de 0,15 % en 2015.

Simultanément, le secteur financier a été le témoin de l’augmentation de l’écart LIBOR-OIS. Cet indicateur met en exergue le niveau de disponibilité de la devise américaine. Sa valeur médiane a presque doublé durant ces 2 dernières années.

Cela montre que les marchés font face à une pénurie en dollars, d’après Neil McKinnon, économiste de VTB Capital. La réforme fiscale actuellement déployée par le gouvernement américain pourrait avoir un impact sur les liquidités en dollars aux 4 coins de la planète. Une mesure prévoit d’encourager les entreprises américaines à rapatrier près de 2 trillions de dollars déposés auprès de banques à l’étranger.

Les banques européennes sont en manque de liquidités en dollars, d’après les recherches de Raiffeisen Bank. Selon ses analystes, les dollars rentrent au pays, ce qui explique la pénurie.

Le durcissement des politiques monétaires américaines, ainsi que la hausse des taux, ont exacerbé la situation, d’après McKinnon. La FED diminue la taille de son bilan, ce qui signifie qu’elle réduit les liquidités en dollars disponibles dans le système et qui avaient été injectées suite à la crise financière. (…)

Aux États-Unis, la masse monétaire diminue alors que la gigantesque dette US crée un besoin important de liquidités. Après 3 rounds de QE, la FED a augmenté la taille de son bilan de 3,5 trillions de dollars. Cependant, la dette a progressé de 10 trillions supplémentaires durant cette période.

L’analyste estime que cette offre limitée en dollars pourrait créer une nouvelle crise de la liquidité qui engendrerait une crise financière systémique et une récession mondiale.

Source : rt.com

https://or-argent.eu/leurope-est-a-court-de-dollars-alors-que-les-entreprises-rapatrient-leurs-liquidites/

OK+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

EN BANDE SON :

9 réponses »

    • Quand on sait que le yuan est arrimé au dollar dans une marge de fluctuation extrêmement étroite, cela prête à sourire…. Et de plus quand on sait comment est structuré le marché des contrats à terme sur le pétrole cela pousse à l’hilarité…
      Quand aux Russes ils sont obligés d’accumuler des quantités énormes de dollars pour éviter une dévaluation du rouble à la Maduro !

      J'aime

      • Pas vraiment. La Russie a vendu plus de 5 milliards en janvier et continue à se délester en achetant de l’or.
        Fin janvier, elle possédait encore 102 milliards de ce papier toilettes.

        J'aime

        • Si vraiment…et c’est dailleurs là toute l’intelligence de Poutine c’est un pragmatique et il a compris comment le système fonctionne, il a retenu les leçons de la crise russe de 1998 : don’t fight the FED ! Accumuler du dollar en temps de relative stabilité et en vendre en temps de turbulence…
          Objectif : défendre le rouble pour éviter les dévaluations en cascade, contenir l’inflation, pouvoir renégocier la dette sur les marchés à des taux raisonnables et empêcher la fuite des capitaux… Hong Kong le bras armé capitaliste du communisme chinois fait exactement la même chose…
          Quant à l’or c’est une gestion saine de diversification de devise de toute banque centrale qui se respecte, une assurance sur l’avenir et un positionnement par rapport à une éventuelle monnaie mondiale…

          Le reste c’est de l’Agit Prop

          J'aime

  1. Paradoxalement l’euro reste très solide ce qui prouve qu’il est dans une dynamique haussière forte et/ou que les dollars rapatriés étaient déjà sur des comptes en dollars et ne donnent pas lieu à conversion… A suivre car cela laisse supposer que la hausse de l’euro n’est pas terminée et qu’il ira plus haut quand ces rapatriements seront terminés.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s