Douce France

Europe-Immigration : Les ports allemands, néerlandais, italiens, maltais et espagnols fermés au bateau de Lifeline et à ses 230 migrants. Reste la France…

Migrants : les ONG alimentent un système de «trafiquants et de criminels» selon un magistrat italien

Carmelo Zuccao, procureur de Catane, estime que les ONG secourant des migrants en Méditerranée font partie d’un «système profondément erroné qui confie les portes d’accès à l’Europe à des trafiquants et à des criminels sans scrupules».

Alors que l’Italie vient d’interdire à deux navires transportant des migrants d’accoster en Italie, le rôle des ONG qui secourent les clandestins en mer et leurs liens avec les passeurs est une fois de plus pointé du doigt en Italie. Le procureur de la ville de Catane, en Sicile, Carmelo Zuccao, a déclaré le 16 juin que ces associations faisaient selon lui «partie d’un système profondément erroné qui confie les portes d’accès à l’Europe à des trafiquants et à des criminels sans scrupules».

Selon le magistrat spécialisé dans les questions liées à l’immigration clandestine qui s’exprimait lors d’un congrès se tenant dans sa ville, la démarche des ONG «ne correspond ni au sens d’humanité, ni de solidarité» dont elles se prévalent.

Carmelo Zuccaro a multiplié les déclarations fracassantes contre les ONG de secours en mer, assurant avoir «des preuves» de contacts entre celles-ci et des passeurs. Les associations en question avaient vivement démenti, s’insurgeant contre ces accusations. Elles avaient assuré se limiter à un rôle purement humanitaire, dans l’unique but de sauver des vies humaines.

Mais plusieurs épisodes sont venus confirmer que la limite entre opération de sauvetage et transport organisé est parfois ténue. En mars dernier, la justice italienne a par exemple placé sous séquestre l’Open Arms, le navire de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms, qui avait secouru plus de 5 000 migrants depuis l’année 2017. L’ONG et trois de ses responsables ont fait l’objet d’une enquête pour association de malfaiteurs en vue de favoriser l’immigration clandestine.

https://arretsurinfo.ch/migrants-les-ong-alimentent-un-systeme-de-trafiquants-et-de-criminels-selon-un-magistrat-italien/

Le cri européen

L’ONG allemande Lifeline s’est vue refuser l’entrée en Allemagne et aux Pays-bas. En Italie, elle ne peut aller puisque Matteo Salvini a fermé tous les ports. Malte nie l’accueil également. Il reste Madrid ou Paris.

Le bateau de l’ONG a donc envoyé un message à la France et à l’Espagne pour demander de l’aide. Un problème majeur pour Macron et Sanchez qui ces derniers jours ont demandé de la solidarité à l’Union européenne sur la question migratoire mais qui maintenant doivent passer des paroles aux actes.

La Lifeline a à son bord 230 migrants récupérés les jours précédents au large de la Libye. Leur demande à l’Espagne envoyée vendredi dernier n’a toujours pas reçu de réponse bien que Sanchez ait accusé samedi l’Italie d’être égoïste et anti-européenne.

« L’Espagne, a dit le ministre espagnol du Développement économique Josè Luis Abalo, a une vision très respectueuse des droits humains et est…

Voir l’article original 104 mots de plus

5 réponses »

  1. es migrants n’arrivent pas en Europe par hasard. au contraire des migrations dues à des guerre où l’on voyait tous les âges prendre la route; cette fois, ce sont des jeunes qui sont sélectionnés pour tenter leur chance. D’Afghanistan, nous avons les fils des Talibans (on ne peut pas traverser les frontières sans payer les passeurs et seuls les talibans qui cultivent les champ de pavots ont assez d’argent pour financer des « voyages »), d’Afrique, nous avons des jeunes désignés par leur village ou leur famille qui se cotisent que leur heureux élus puissent payer les passeurs, de Syrie nous avons non pas des syriens qui fuient la guerre mais les camps de réfugiés financés par la communauté internationale et qui eux aussi partent les poches pleines pour payer les passeurs. Les pauvres, eux ne peuvent pas traverser les frontières. En Europe, cette migration immorale fait parfois l’affaire de gouvernements qui voient ces jeunes étrangers comme un investissement (une main d’œuvre) … qui correspond à du néo-colonialisme pur et dur ( très prononcé pour ceux provenant d’Afrique). Ce qui veut dire que l’occident veut encore et toujours ponctionner les forces vives des pays pauvres. Ceux qui sont les grands gagnants sont les mafias qui profitent de notre immoralité générale. Un migrant dépense pour payer ses passeurs environ 15.000 euros (quand il ne se fait pas racketter en Lybie). Si la France a su faire la guerre en Lybie sur de faux prétextes (cela a couté entre 30 et 50 millions d’euros par mois en bombardements et tué des centaines de civils), personne n’ose s’attaquer aux réseaux mafieux de passeurs dans ce même pays. C’est qu’il y avoir une raison aussi ….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s