Art de la guerre monétaire et économique

La Russie liquide la presque totalité de ses bons du trésor américains… près de 100 milliards de dollars en deux mois

Le mois dernier, nous avons montré  que des guerres commerciales ont commencé en Avril, les banques centrales et autres institutions officielles du monde ont déversé plus de bons du Trésor qu’au cours de tout autre mois depuis janvier 2016, soit quelque 48,3 milliards de dollars, peut-être à cause des préoccupations des autres qui ont commencé à vendre en premier, ce qui a provoqué une forte hausse des taux de rendement. En mai, selon la dernière mise à jour de Treasury International Capital (TIC), la vente de bons du Trésor par des entités officielles s’est poursuivie, avec une autre vente de 24 milliards de dollars durant le mois, alors que les rendements ont continué d’augmenter et ont finalement atteint les sommets de 3,11 % en 2018.

Mais alors qu’il fallait s’attendre à la vente des bons du Trésor – après tout, quelqu’un a dû vendre de manière agressive pour pousser fortement les rendements à la hausse en avril et mai – la question était de savoir qui.

Ce que nous avons montré le mois dernier, c’est que contrairement à certaines spéculations, ce n’était pas Beijing, parce qu’après avoir perdu un modeste 6 milliards de dollars en avril, la Chine a acheté 1,2 milliard de dollars de bons du Trésor en mai, laissant ses avoirs largement inchangés au cours du mois dernier.

Et bien que le Japon ait vendu 12 milliards de dollars en TSY en avril, il a plus que compensé son achat de 17,5 milliards de dollars en mai, ce qui porte son total à 1048,8 milliards de dollars en mai, ce qui signifie qu’au cours des deux derniers mois, le Japon a été un acheteur net de papier américain.

Pendant ce temps, le troisième détenteur le plus important, les hedge funds, alias « Cayman Islands », a acheté pour un deuxième mois consécutif, ajoutant 5 milliards de dollars supplémentaires.

* * *

Donc, si les suspects habituels achetaient, qui vendait ?

Voici la réponse.

Les lecteurs se rappellent peut-être que le mois dernier, pour la première fois, l’explication était simple:  Vladimir Poutine a liquidé une bonne moitié des avoirs du Trésor russe,  qui ont baissé de 47,4 milliards de dollars, ramenant les avoirs russes à 48,7 milliards de dollars seulement, le niveau le plus bas depuis 2008 – de 96 milliards en mars.

Mais il y a mieux encore, car alors que Trump continuait à parler de plus de sanctions contre la Russie, Poutine n’a pas arrêté et en mai il a continué ce qui était une liquidation pure et simple des avoirs russes de TSY, qui ont plongé de 40 milliards, soit 82%. Des 48,7 milliards de dollars il ne reste que 9 milliards de dollars en mai. Gardez à l’esprit que c’était plus de 100 milliards de dollars au début de l’année.

Il semble que lorsque Poutine a averti qu’il allait diversifier les réserves d’État de la Russie en dehors des Treasuries – il était sérieux.

Et c’est ce à quoi ressemble à une liquidation très politiquement motivée des avoirs du Trésor.

En d’autres termes, en deux mois seulement, la Russie a vendu un énorme montant de 81 milliards de dollars en trésorerie, un flux de liquidation qui a probablement été à l’origine d’une grande partie, voire de la totalité, de l’explosion des taux au cours de la période. Parce que quoi d’autre s’est produit alors que la Russie liquidait 85 % de ses avoirs du Trésor en deux mois ? Les rendements sur 10 ans sont passés de 2,7 % au début du mois d’avril à 3,11 % à la fin du mois de mai.

A ce stade, les rendements ont de nouveau chuté alors que les traders flippaient devant l’escalade de la guerre commerciale entre Trump et la Chine, et se sont précipités vers la sécurité déflationniste.

Ainsi, comme le mois dernier, nous ne pouvons nous empêcher de nous demander – alors que les contrats à terme sur le pétrole libellés en yuans ont été lancés, que des menaces de guerre commerciale ont été proférées et que de nouvelles sanctions ont été imposées à la Russie – si ce n’était pas une répétition générale, soigneusement coordonnée avec Beijing pour tester sur le terrain ce qui se passerait si/quand la Chine commençait également à liquider ses propres avoirs du Trésor.

Traduction : Avic – Réseau International

https://reseauinternational.net/la-russie-liquide-la-presque-totalite-de-ses-bons-du-tresor-americains-pres-de-100-milliards-de-dollars-en-deux-mois/

OK++++++++++++++++++++++++++++++

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s