Aristote contre Platon

Le Cri du Cœur : Je suis un Loup ! Par Bruno Bertez

Je suis un Loup !

By Brunobertezautresmondesbrunobertez.com février 3, 2019

Homer : Les Gilets Jaunes n’obtiendront rien par la force. La stratégie double gagnante consisterait à : 1. dénoncer, faire honte, contraindre la société civile à la moralité, ET « en même temps » 2. à boycotter toute offre déviante (hyper consommation de produits et services pourris). Pourquoi ça ne peut pas arriver ? Parce que les GJ, avant même que d’être des « lupus » , sont désormais d’abord et avant tout en majorité des consommateurs sans conscience, sans morale. .

Ma réponse : Je suis un Loup!

Oui, vous dites sous une autre forme ce que je dis régulièrement qui est que: 
le système produit la société civile,  les non-citoyens, la masse qui lui conviennent pour se perpétuer et se reproduire.

Autrement dit le système produit ses moutons.

La société civile chère aux conservateurs comme Edmund Burke ne peut se révolter car elle n’est pas différente, pas déviante , elle est déjà conforme.

Nos sociétés sont des sortes d’élevages de moutons.

Ceci comporte une grande part de vérité . Il suffit comme vous le faites de penser à tous ces conformismes modernes vehiculés par l’école, par les médias, par les applications digitales.

Pensez aux consoles de jeux que Macron va faire distribuer ! Il est malin le bougre.

Les élites ont compris et elles protègent leurs enfants de tout cela pour qu’ils restent des élites. Les élites font vivre leurs enfants dans un autre monde que celui qu’elles créent!

La société civile ne peut se révolter car elle est déjà un produit du système. Elle est intégrée.

Les moutons ne se révoltent pas pour être autre chose que des moutons , non ils se révoltent parce que l’on baisse leur ration de nourriture et rogne sur la qualité.

Je pense beaucoup de cette façon.

Nous sommes au delà de Baudrillard et de Henri Lefebvre qui ont tracé la voie de ce type de vision critique.

C’est la thèse de Michel Clouscard philosophe méconnu, ancien communiste et ensuite passé à la droite extrême identitaire .

Clouscard pense que le combat pour se ressaisir ne peut être mené qu’à l’intérieur des frontières, dans un groupe qui a une identité : on ne peut le faire dans le monde universel et ouvert que veulent les idéologues marxistes et globalistes . On est submergé dans l’universel , sans possibilité d’y échapper. Le combat c’est ici et maintenant, pas dans les nuages de l’universel.

Je partage les conclusions de Michel Clouscard mais je suis moins pessimiste et je crois au pouvoir de la pensée critique.

La pensée critique nous apprend que le système est un moment de l’histoire et que la dialectique n’est pas morte: le positif, le négatif, les contraires s’affrontent, l’énergie, le mouvement sont encore là. Les Gilets c’est de l’énergie pure, brute.

Les moutons dominent en nombre , mais il y a encore des loups, dieu merci!

Vous savez que je défends la conception Hobbesienne selon laquelle l’homme est un loup pour l’homme ; et que c’est ce qui fait sa dignité d’homme.

Ce qui fait que la notion de progrès n’est pas pure foutaise, c’est le combat, la révolte. Il y a un mouvement de l’histoire et ce mouvement est accompli par le moyen de luttes, pas par le consensus comme le voudrait Macron et la bourgeoisie du pognon qu’il représente..

C’est la lutte, ce sont les luttes qui font avancer.

La pensée bourgeoise nie le caractère humain des luttes, de la guerre, de la volonté de puissance, de l’héroisme parce qu’en tant que classe elle veut que l’histoire s’arrête, elle veut conserver, économiser, accumuler, d’ou son leitmotiv ; ô temps suspend ton vol, pourvu que cela dure!

La société bourgeoise encourage la féminisation comme moyen de réduire le nombre de loups et de les submerger par les moutons/moutonnes, elle encourage la substitution de l’avoir à l’être et toutes les valeurs de la résignation. Les bourgeois apprennent aux enfants à jouir d’être soumis!

Mais l’histoire ne s’arrête pas.

Le système est épuisé par ses contradictions, par la finitude, la preuve il est obligé de rogner sur la nourriture et la reproduction des moutons et cela devient conflictuel.

C’est la rareté qui va faire qu’enfin on va redécouvrir la lutte et les combats qui donnent le sens de la vie. La rareté va réintroduire le sens du rapport au monde , alors que nous n’avons plus qu’un rapport au monde névrotique, aliéné, médiatisé par un imaginaire produit par ceux qui nous dominent ou le prétendent.

Nous sommes dans la bouteille de la névrose, cette bouteille se fissure avec la rareté ou si on veut avec la pression des dettes qui ne sont rien d ‘autre que des promesses que l’on ne peut tenir.

Le système ne peut échapper à la crise car il est miné de l’intérieur par l’excès de dettes et de extérieur par les rivalités, les guerres à mort, pour capter les richesses qui subsistent.

Ce que je décris quotidiennement.

Ce n’est pas la fin de l’Histoire mais le début du commencement d’une autre histoire.

« Toute philosophie est la philosophie d’un âge particulier. » – Nietzsche

EN BANDE SON : 

18 réponses »

  1. « Le système ne peut échapper à la crise car il est miné de l’intérieur par l’excès de dettes et de extérieur par les rivalités, les guerres à mort, pour capter les richesses qui subsistent. »
    Le système a un tel pouvoir de transformation métamorphose transmutation.il se démultiplie a l’infini … il le prouve a chaque « crise » qui jamais n’est la der des der .
    C’est une monstruosité digne des mythologies.
    Seul l’émergence de quelque chose du même « ordre » pourra peut -être ..un jour..l’anéantir
    Cela dit je ne suis pas du tout économiste ….!
    .
    .

    J'aime

    • Le combat ne se situe plus sur un plan politique ou économique mais comme déjà affirmé par ailleurs sur un plan métaphysique et philosophique. Regardez qui est en première ligne actuellement : des philosophes…Regardez qui est tète de liste LR aux européennes en France : Bellamy, un normalien Philosophe imprégné de chrétienté. Macron lui mème s’est formé à l’école marxiste de Francfort auprès de son chef de file Habermas, d’autres sont issus de la Fabian Society. Onfray fait de la résistance façon proudhon , BHL de l’entrejambe et nous nous nous situons par delà le bien et le mal, ce qui nous permet une certaine transversalité !

      J'aime

  2. Hallucinant le face a face Clouscard et Séguela on peut mesurer le degré d’aliénation de l’époque
    Celle que nous vivons a effectivement le mérite de nous donner des armes alternatives.Et des instruments de mesure!

    J'aime

  3. Bon et si nous pouvions faire le tri parmi tous ces « braves gens « les faux « philosophes au
    service des politiques ..qui désormais si bien compris se servent de la philosophie (chacun la sienne)
    pour mieux parvenir a leurs objectifs.Notre asservissement. Anéantissement.
    Les assassins se travestissent en sage.
    Votre réponse m’éclaire en ce qui concerne l’activiste BHL et sa meurtriére campagne de Lybie par exemple.
    Mais j’imagine que les objectifs du marxiste Macron ne sont pas les mêmes que ceux des neo-cons?
    Et quid de la Fabien Society vous l’évoquez mais j’aimerais mieux connaitre son origine et ses objectifs.
    Donc plusieurs factions s’opposent..et tout est fait pour que les spectateurs victimes y perdent leurs références.
    Le systéme fait des offres alléchantes (a chacun les siens)et quoi de plus « rassurants  » qu’un philosophe pour vendre du transhumanisme…et passer de l’humain au Cyborg.
    .. »et nous nous nous situons par delà le bien et le mal, ce qui nous permet une certaine transversalité  »
    Vous rejoignez ce qu’écrivait Alexandre Soljénitsyne
     » Si le monde ne touche pas à sa fin, il a atteint une étape décisive dans son histoire, semblable en importance au tournant qui a conduit du Moyen-âge à la Renaissance. Cela va requérir de nous un embrasement spirituel. Il nous faudra nous hisser à une nouvelle hauteur de vue, à une nouvelle conception de la vie, où notre nature physique ne sera pas maudite, comme elle a pu l’être au Moyen-âge, mais, ce qui est bien plus important, où notre être spirituel ne sera pas non plus piétiné, comme il le fut à l’ère moderne. »
    Notre ascension nous mène à une nouvelle étape anthropologique. Nous n’avons pas d’autre choix que de monter … toujours plus haut. »
    Un sacré combat.

    J'aime

    • Tout d’abord sortons du sens commun la philosophie contrairement aux racontars d’un philosophe de palais tel que Luc Ferry n’a rien à voir avec la sagesse c’est la méta science qui unit la métaphysique, la spiritualité et toutes les autres sciences humaines et inhumaines. Elle est l’enjeu de tous les combats et sa maitrise confère à la puissance et à la domination.
      Le monde n’est pas mono ou bi il est poly. Polythéiste et polymorphe. Le bien le mal, le conservatisme le progressisme, le noir le blanc, la vérité le mensonge sont inséparables et ne sont accessibles qu’au travers de paradoxes ce que nous aimons ici à nommer la gestion paradoxale des affaires.

      En matière de philosophie Nietzsche est le maitre il a su dépasser tous les autres qui n’en sont que des avatars, il a fait œuvre de transversalité et c’est l’unique, l’aboutissement suprême.

      Si l’on descend d’un cran chaque religion monothéiste à ses philosophes attitrés et les doctrines politiques et économiques qui vont avec. Ainsi la philosophie des lumières prend ses sources dans la bible et à produit le libéralisme dans sa version économique et politique, c’est la base même du capitalisme. A l’opposé le mondialisme prend ses sources dans le syncrétisme maçonnique et s’articule philosophiquement,, politiquement et économiquement autour du marxisme et du fabianisme : communisme et socialisme.

      Que serait le Sionisme sans le Talmud ? Que serait l’Islamisme sans le Coran ? il leur manque néanmoins la dimension philosophique pour dépasser leurs contradictions et faire œuvre de mouvement dialectique. Ainsi les Juifs sont ils écartelés en permanence entre Mondialisme (BHL) et Néoconservatisme américain (union des évangélistes et des sionistes) . ..
      Les Musulmans quant à eux sont en train d’essayer de se structurer philosophiquement autour de la doctrine des frères musulmans pour tenter de dépasser le wahhabisme et l’islamisme guerrier’ et de rentrer dans l’ère de l’islamisme par la douceur : démographie et combat des idées..

      Combat philosophique est bien le maitre mot parce que quand jf Coppé s’unit à Laurent Alexandre pour nous vendre du transhumanisme eugénique sous couvert de compétition économique et de combat pour la fausse démocratie c’est bien de lutte pour la survie dont il s’agit ni de politique et ni d’économie.

      J'aime

    • Avez vous lu Lénine ? car vous sauriez alors en bon trotskyste que la seule vraie révolution qui existe,celle que vous pronez-faire table rase, c’est la révolution par la violence…Et que l’autre la révolution tranquille, par la douceur, c’est la 3ème voie, le socialisme fabien, celui que l’on vit….actuellement !

      J'aime

      • Je crois qu’il faut bien lire mon papier. Il faut assécher le système, car le capitalisme ne peut fonctionner qu’avec des éléments non capitalistes (bénévolat, dons…). Si l’on supprime ces éléments, les rouages bien huilés du système vont se gripper. De plus, l’utilisation de l’arme de la consommation finira de mettre à genoux le système. Ce n’est en aucun cas une 3ème voie socialo-néolibérale…

        J'aime

        • Ne plus consommer c’est ce que disent tous ceux ceux qui ont le ventre bien rempli. Ils réclament davantage de pain alors qu’ils bouffent de la brioche ! Utopie et enfumage sont les mamelles de l’idiot utile…au système…qui a dailleurs depuis belle lurette cessé d’être capitaliste…pour se fondre dans la masse pris dans la nasse…de l’Etatisme rampant…Lisez Lénine et vous saurez peut être que faire…qui sait ?

          J'aime

          • Lire Lénine, considérer Nietsche comme un maître.. dans quel monde vivez-vous cher « The Wolf » ? n’avez-vous donc tiré aucune leçon du réel ?

            « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? 17Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.… »
            Evangile selon Saint Matthieu

            J'aime

            • Et vous ?

              « Libre de quoi ? Qu’importe cela à Zarathoustra ! Mais ton œil clair doit m’annoncer : libre pour quoi ?  » – Nietzsche

              « Ayez donc tout d’abord le courage d’avoir foi en vous-mêmes — en vous-mêmes et en vos entrailles !  » – Nietzsche

              Précision : je n’aime pas beaucoup les faux prédicateurs qui viennent donner des leçons de fausse morale, une bible dans une main et un revolver dans l’autre…

              J'aime

  4. @The Wolf
    « Le monde n’est pas mono ou bi il est poly. Polythéiste et polymorphe. Le bien le mal, le conservatisme le progressisme, le noir le blanc, la vérité le mensonge sont inséparables et ne sont accessibles qu’au travers de paradoxes ce que nous aimons ici à nommer la gestion paradoxale des affaires.

    En matière de philosophie Nietzsche est le maitre il a su dépasser tous les autres qui n’en sont que des avatars, il a fait œuvre de transversalité et c’est l’unique, l’aboutissement suprême »

    Oeuvre de transversalité? faire en sorte que les contraires puissent se rejoindrent?Dépasser les clivages?Réunir au lieu de séparer? Plus précisément?

    Il existe trés peu de documents( en tous cas en français )sur la Fabian Society et son projet ce que je trouve reste nébuleux..’elle est le moteur et ou la source du mondialisme une d’origine maconnique ..révolution douce dites vous et a tous les niveaux de conscience?

    Aussi a la Silycon ils semblent « inventer » une bien étrange nouvelle idéologie …Nrx
    https://usbeketrica.com/article/nrx-neo-reactionnaire-monarchiste-silicon-valley?fbclid=IwAR2ZtG1XA6Z9GhxIj1_P6HVfoUFTehshK-v7KKdFvjP9p3Upk0WlQOjZb4o

    Extrait:
    « Pour l’ingénieur californien, la démocratie détruit la liberté individuelle, et seul le libre marché peut se révéler un système à même de la respecter. L’État doit, selon lui, devenir une entreprise – un « government-corporation » ou « gov-corp » – avec, à sa tête, non plus un président élu, mais un PDG – un « CEO » ou « receiver » – choisi par une élite d’actionnaires. Cette élite, masculine et blanche, est la seule à même de mener à bien le devenir de cet État-entreprise.

    Le droit divin des rois et de l’aristocratie se voit remplacé par le droit génétique d’une nouvelle élite »

    !!!!!!!!!!!!

    Ils iront jusqu’au « détournement suprême!
    Et sans doute aussi celui de Nietzsche…

    J'aime

    • « Oeuvre de transversalité? faire en sorte que les contraires puissent se rejoindrent ? Dépasser les clivages?Réunir au lieu de séparer? Plus précisément? »

      La transversalité c’est cette capacité à rester subversif et critique et cela quelque soit le revers de la médaille que l’on prenne : pile ou face, droite ou gauche, système ou anti système. C’est cette capacité à faire éclater les dichotomies ambiantes et l’artificielle binarité des choses pour ne laisser  voir que l’éclatante  vérité du tout. La transversalité c’est avoir compris que le bien se nourrissait du mal et vice versa, et qu’il fallait allez au-delà, au-delà du bien et du mal et de son hideuse fausse morale.  Cela explique pourquoi Nietzsche le trop humain  puisse être repris et adulé aussi bien par des gens de droite comme de gauche et autant détesté par les monothéistes de tout bord à la pensée unique et moutonnière.

      J'aime

    • « Aussi a la Silly-conne ils semblent « inventer » une bien étrange nouvelle idéologie » Pas si nouvelle que cela en fait, les enfants d’internet sont juste incultes…Mais faites le lien Fabian Society, Habermas-Ecole de Francfort et Palo Alto-Californie et vous avez un joli morceau d’idéologie pour dégénérés chroniques, cette mème idéologie dont se réclame Macron et sa bande…Et puis il y a l’autre versant du mondialisme productiviste l’ultracapitalisme qui ne vaut guère mieux que sa version socialiste car reposant sur une utopie destructrice de l’individu sous couvert d’en préserver les droits fondamentaux et qui entend substituer au politique l’économisme avec une élite dominante qui tirerait sa légitimité d’une maitrise des technologies, du darwinisme lié à la libre concurrence et d’une pseudo supériorité raciale qui confère là encore fois à l’eugénisme.Qui a le droit de vivre, qui doit mourir ! Quand on connait le nombre de psychopathes qui trimballent dans les entreprises, ce n’est pas fait pour rassurer. On notera là encore bien évidement l’absence totale de vraie spiritualité et le détournement abusif de références, je pense bien évidement à Evola chantre de la tradition spirituelle.

      Singapour est ce type de pseudo cité état non démocratique

      J'aime

  5. On dirait que les offres de l’Enfer se diversifient les Fabiens mondialistes pour les « tendances » gauchistes multuculs et les neo réacs fake monarchie de la Siily -conne pour les réacs en prime avec offre racialiste pour les blancs.Une offre qui pourrait séduire pas de monde a première vue..suffisamment cinglée pour faire effet sur les populations excédées par l’immigration.
    Donc pour le moment l’hydre a deux têtes Un Janus dell’inferno!

    J'aime

Répondre à The Wolf Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s