Art de la guerre monétaire et économique

Macron et la délation, marmite qui dit cul noir à chaudron Par Régis de CASTELNAU

Macron et la délation, marmite qui dit cul noir à chaudron.

Dominique Reynié est un ami.

Interviewé par Causeur il délivre une plaidoirie en faveur de Rugy sur le caractère véniel de ce qui lui était reproché et un réquisitoire contre Mediapart.

Il a raison sur les trois points :

  • face au lynchage, Rugy petit politicien parjure et minable a le droit d’être défendu
  • ce qui lui est reproché n’est pas gravissime
  • Mediapart est une officine de délation et chantage.

Cela étant j’ai tendance à penser que Dominique fait preuve d’une une certaine fausse ingénuité. D’abord, Rugy paye aussi le fait que petite nullité politique intrigante et parjure, il n’avait rien à faire à la présidence de l’Assemblée nationale.

Ensuite, il est quand même curieux que l’on s’inquiète maintenant du rôle de Mediapart, dont j’ai l’absolue conviction fondée sur du solide que Plenel n’agit que sur commande, et jamais gratuitement. Je ne me rappelle pas avoir vu grand monde intervenir pour protester contre le lynchage dont avait été victime par exemple Aquilino Morelle, certes petit personnage mais qui avait été victime lui aussi d’une commande. Demandez à Bruno Roger-Petit, il connait les lieux et les dates. Le lynchage de Rugy a bien évidemment lui aussi un commanditaire. Je me rappelle quand même avoir été très seul lorsqu’il s’est agi de protester contre les innombrables manœuvres médiatico-judiciaires dont a été victime Nicolas Sarkozy.

 Enfin lorsque Emmanuel Macron se plaint de la délation, il parle d’or. Il a été le bénéficiaire d’un coup d’État judiciaire orchestré par l’Élysée avec l’aide du Canard enchaîné et naturellement d’Éliane Houlette et de Serge Tournaire. Coup d’État judiciaire qui a tout simplement faussé l’élection présidentielle et qui frappe d’illégitimité indélébile le mandat de Macron. Ce dont nous payons la facture tous les jours dans la dérive autoritaire de ce pouvoir mal installé. Et il est quand même surprenant que ceux qui se disent libéraux comme Dominique Réynié ne soient pas plus mobilisés pour la défense des libertés publiques. Celles-ci seraient-elles à géométrie variable ?

Régis de CASTELNAU

De Rugy, c’est de l’enfumage.

Les repas gargantuesques sont légions depuis que le lobbying est massif dans les bureaux des députés et sénateurs.

Les loges font du développement durable LA priorité sur les prochaines 30 années dont les progressistes voudraient qu’elles soient les nouvelles glorieuses.

Donc aucun intérêt de flinguer le ministre de la transition écologique sauf si on prépare le siège de la future présidente de la République au cas ou Macron n’est plus sufffisant pour cantonner le RN dans son rôle de sparring préféré.

Donc on met Borne qui va en prendre plein la tronche sur maximum deux ans et ensuite on mettra Poirson ou assimilée.

Brune Poirson, franco-US, actuelle vice-présidente de l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement (ANUE).

Un CV qui colle à la prophétie d’Attali.

Quant à Mediapart, soit ils sont dans la combine et auquel cas ils manipulent l’opinion publique, soit ils sont utilisés par le pouvoir profond et auquel cas ils sont manipulés.

Car d’où viennent les infos ?

Nous sommes encore dans la société du spectacle, la non affaire De Rugy en est un exemple parmi tant d’autres

EN BANDE SON :

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s