1984

Pourquoi les régimes occidentaux favorisent-ils les immigrants contre les citoyens respectueux des lois ? Par Paul Craig Roberts

Pourquoi les régimes occidentaux favorisent-ils les immigrants contre les citoyens respectueux des lois ?

« Chaque âge qui suit [est] en dessous de ceux qui l’ont précédé en termes de variété […] de la nature […] ; pour la variété de l’homme, elle se détruit par le progrès de communication et d’union dans les œuvres humaines […]. » — Wilhelm von Humboldt

« C’est en fait la compréhension de ses propres limites qui paraît être la tâche la plus difficile et la plus importante de la raison humaine. » — Friedrich Hayek, Scientisme et sciences sociales (1952)

Note : Quelques lecteurs demandent pourquoi je n’écris pas au sujet de la procédure de destitution. La réponse est qu’il n’y a pas de motif d’impeachment. Il s’agit d’une manifestation de force purement partisane des démocrates de la Chambre des députés et de la pressetituée. Cette manœuvre est inutile, car je ne puis imaginer que le Sénat condamne un président parce que des bureaucrates juifs se plaignent que Trump ne les laisse pas diriger sa politique étrangère de la manière souhaitée par Israël.

Les députés démocrates ne sont pas sincères. Ils espèrent que salir la réputation de Trump, réduira ses chances de réélection. La CIA se sert probablement aussi de ses organes de presse pour voir si les gens sont assez débiles pour qu’une campagne médiatique réussisse à faire tomber un président, en dépit de l’absence d’infraction. C’est un test visant à voir dans quelle mesure la pressetituée peut servir à créer une fausse réalité généralisée. Je doute que ça réussisse. Comme le Russiagate n’a pas réussi à convaincre le public, celui-ci comprendra sans doute que cette autre tentative visant à rendre Trump inéligible, est encore une mystification.

Quant à la chronique d’aujourd’hui, son sujet concerne les gouvernements européens qui ont saboté la qualité de la vie de leurs propres citoyens, en faisant venir un nombre considérable d’individus enclins au viol, issus de cultures trop différentes de la civilisation européenne pour être assimilables. Les femmes européennes, en particulier, paient un lourd tribut à cette politique idiote. Des lecteurs, de Scandinavie en particulier, m’ont demandé de décrire la situation critique des femmes là-bas, parce que la presse et la police nationales ne sont pas autorisées à révéler que l’extraordinaire explosion de viols est le fait des envahisseurs immigrés et que les violeurs sont rarement punis.

L’agent de police suédois Peter Springare, frustré depuis plus de 10 ans par le refus gouvernemental de publier les statistiques officielles de la criminalité de l’invasion migratoire, a révélé que presque tous les actes criminels majeurs, les viols et les viols en réunion, sont le fruit de la politique d’immigration du gouvernement. Traité de raciste, l’agent Springare a été signalé à la police et soumis à une enquête interne pour incitation à la haine raciale. Un responsable des communications de la police a en fait déclaré qu’en disant la vérité, Springare avait peut-être nui à la confiance du public envers la police.

La situation des viols est incontrôlable en Suède et en Norvège. En réalité, les femmes sont violées au coin des rues et sur les ferry-boats, malgré la présence d’autres personnes qui craignent d’intervenir à cause de la violence des envahisseurs immigrés ou par peur d’être accusées de délit de haine pour avoir porté atteinte au plaisir des immigrés envahisseurs. Comme les viols commis par les migrants envahisseurs sont rarement punis, récemment le viol d’une jeune suédoise a été diffusé en direct sur Facebook.

La Suède a le taux de viol le plus élevé de tous les pays, à part le Lesotho. La Norvège se classe au 10ème rang, ce qui est extrêmement élevé puisqu’on compte environ 200 pays. De plus, à peine un viol signalé sur dix est pris en compte en Norvège. Si le taux de viol en Norvège prenaient en compte tous ceux qui sont signalés, il serait le plus élevé au monde.

En Suède et en Norvège, les responsables féministes du gouvernement sont plus déterminées à protéger les envahisseurs immigrés qu’à empêcher le viol des femmes. La raison probable est que ces gouvernements ne veulent pas reconnaître l’échec total de cette politique qui leur a attiré de nombreuses mises en garde. Ces gouvernements protègent les violeurs pour se protéger.

Pourquoi les gouvernements occidentaux favorisent-ils les envahisseurs immigrants contre les citoyens respectueux des lois ?

La chancelière allemande Angela Merkel n’a jamais représenté les Allemands. Elle représente Washington, la CIA et les immigrés envahisseurs. Dernièrement, dans un discours prononcé devant le parlement allemand, elle a mis le droit des immigrés envahisseurs à ne pas être offensés avant la liberté d’expression de ses citoyens. Dans l’esprit malade de Merkel, il est vexant pour les immigrants envahisseurs que ses citoyens allemands se plaignent du coût de l’invasion migratoire et des viols de femmes allemandes qui en résultent. Elle dit que c’est propager la haine et violer la dignité des envahisseurs immigrés. L’outrage à la dignité des Allemandes violées ne la préoccupe pas plus que les budgets violés des contribuables allemands.

En Grande-Bretagne jadis grande, les criminels djihadistes sont libérés précocement de prison, parce que le système judiciaire ‘compatissant’ ne veut pas marginaliser les envahisseurs immigrés. Seul l’irréprochable Julian Assange est gardé en prison.

La malheureuse population suédoise est la plus touchée en Europe par l’importation de la diversité. Les Suédoises ont peur de sortir de chez elles. Selon certaines informations, à peine 7% des immigrants envahisseurs violeurs sont condamnés. Les condamner ferait que les pauvres chéris se sentiraient de trop et guère appréciés. En faisant de la publicité pour les avantages offerts aux immigrants envahisseurs, l’imbécile gouvernement suédois attire en réalité en Suède les gangs de violeurs. Il ne fait guère de doute que laisser le viol impuni donne une priorité particulièrement haute au logement et à la nourriture gratuits là-bas.

Selon les défenseurs des immigrés envahisseurs, le nombre élevé de viols en Suède est dû aux viols commis par les maris sur leurs femmes. La position officielle est que seuls les racistes et les suprémacistes blancs se plaignent des violeurs immigrés envahisseurs.

La ‘justice’ suédoise laisse en liberté les violeurs d’une fillette de 11 ans.

Quand on compare les punissions rares et légères infligées aux migrants envahisseurs pour viol, avec le calvaire subi par Julian Assange, un Blanc qui lui a été accusé de viol, il est évident que la justice suédoise se base sur la race. Je ne sais pas s’il y a des statistiques, mais je parie que les Suédois blancs qui violent sont punis plus sévèrement que les immigrants envahisseurs.

Quand les migrants envahisseurs obtiennent la citoyenneté, ils se sentent encore plus libres de violer.

La situation est la pire dans la capitale occidentale du viol, la Suède féministe.

Suède : Capitale occidentale du viol.

Une fillette de 12 ans est violée à plusieurs reprises par des immigrants envahisseurs au Royaume-Uni.

La population blanche est désormais en grand danger en Afrique du Sud.

La pressetituée ne signale pas ces affaires. Elle craint d’être qualifiée de ‘suprémaciste blanche’ ou de valider les préoccupations des ‘suprémacistes blancs’. Il ne fait aucun doute que ‘suprémaciste blanc’ sera rajouté à la collection d’étiquettes diffamatoires qui me sont collées par ceux qui sont déterminés à censurer l’actualité.

En important d’innombrables immigrants envahisseurs et en les fourguant aux contribuables des communautés des États-Unis, le régime Obama a veillé à ce que les Étasuniens profitent eux aussi des joies du multiculturalisme. Obama est soupçonné d’avoir développé le Parti démocrate grâce à des électeurs issus de l’invasion migratoire. Le Minnesota a hérité de beaucoup de Somaliens, comme le Maine. La pressetituée débite des mensonges sur comment ça se passe bien pour tout le monde et sur la façon dont les immigrants restaurent et reconstruisent le pays en déclin. Parfois, quelques bribes de vérité émergent.

La force d’un pays réside dans l’unité de son peuple, pas dans sa division. Il est extraordinaire qu’à mesure que Washington devient plus agressif à l’étranger, il favorise la division chez lui. Avec la politique identitaire enseignant la haine, comment va faire l’armée multiculturelles des États-Unis pour remplir son rôle ? Imaginez une armée arabe faite de Sunnites et de Chiites. Les soldats seraient trop occupés à se bagarrer entre eux pour combattre l’armée adverse. Le résultat de la politique identitaire sera la division dans l’armée des États-Unis.

L’assimilation est nécessaire pour qu’un pays regroupant des ethnies différentes ne devienne pas une tour de Babel. Aux États-Unis, la population anglaise a pu assimiler les populations irlandaises, italiennes et polonaises sans règles d’immigration. En outre, tous appartenaient à la civilisation européenne chrétienne. Aujourd’hui, la situation est bien plus difficile. Les Somaliens et les Musulmans sont culturellement différents des populations occidentales et l’assimilation est considérée raciste. Il en résulte des populations divisées, avec les nouveaux arrivants se prétendant victimes de la population blanche. Il y a un signe d’aliénation mentale dans le fait que partout dans le monde occidental, les gouvernements tentent d’unir sous la politique identitaire des ethnies inassimilables, dont beaucoup sont victimes des bombardements et de l’invasion de leur pays par l’Occident. C’est une bonne recette pour détruire les pays occidentaux.

La gauche pense que c’est une bonne chose. Tout comme les libertaires pensent que les membres du gouvernement sont mauvais, mais que ceux des entreprises privées sont bons, la gauche pense que les Blancs sont mauvais, mais que les gens de couleur sont bons. Pour les libertaires, se débarrasser du gouvernement est la solution. Pour la gauche, se débarrasser des Blancs est la solution. Nous voyons, en particulier en Suède et en Allemagne, des gouvernements blancs qui favorisent les immigrants contre les populations d’origine.

Je suis sûr que les ethnies blanches ont beaucoup à répondre à cela. Par exemple, après la destruction du Sud par les généraux Sherman et Sheridan, ces derniers se sont retournés contre les Indiens des plaines. Pour vous familiariser avec les crimes de l’armée de l’Union contre les populations autochtones d’Amérique, lisez The Long Death: The Last Days of the Plains Indians.Mais les Noirs et les Musulmans ont eux aussi beaucoup à répondre. Lors du génocide au Rwanda, en 1994, les Hutus noirs ont massacré un million de Tutsis noirs. La division religieuse entre Sunnites et Chiites a fait d’innombrables mort, et a permis aux colonisateurs occidentaux et israéliens de dominer les terres musulmanes. La désunion des Arabes les rend impuissants.

La politique identitaire a inventé la ‘race blanche’. Il n’y a pas plus de race blanche que de race noire. Il existe de nombreuses ethnies blanches, dont la plupart sont en guerre depuis des siècles. Même chose pour les Noirs. Le marché international des esclaves noirs a été créé par la guerre des esclaves du roi noir du Dahomey. Il vendait ses excédents d’abord aux Arabes, puis aux Européens. Pourtant, dans la politique identitaire, c’est la ‘race blanche’ inexistante qui est responsable de l’esclavage.

Très peu de groupes d’intérêts s’occupent de vérités. En revanche, beaucoup s’occupent de mensonges. Comme des groupes d’intérêt contrôlent les médias et Internet, les mensonges ont la priorité sur la vérité. Ceux qui disent la vérité sont censurés. Une fois étiquetés, généralement à tort, ‘négationnistes de l’holocauste’, leurs amis les abandonnent pour survivre. Quand le livre de l’ancien président Jimmy Carter, Palestine: Peace Not Apartheid, a été publié, tous les Juifs du conseil d’administration du Centre Carter ont démissionné, et le lobby d’Israël l’a qualifié d’antisémite.Il me semble qu’Israël se crée des ennemis en traitant d’antisémites et de négationnistes de l’Holocauste ceux qui lui donnent de bons conseils. Jimmy Carter a donné de bons conseils à Israël et le Lobby israélien l’a diabolisé.

Selon des sondages, les deux pays les plus méprisés du monde sont Israël et les États-Unis. Pour le reste du monde, l’axe du mal se réduit à Israël et aux États-Unis. Or les deux gouvernements se présentent comme le ‘peuple élu’, au-dessus de leur propre loi et du droit international. Les deux gouvernements attendent du reste du monde qu’il se soumette à eux.

On peut comprendre la vanité d’Israël. Parmi tous les pays du monde, seul le gouvernement israélien a assez de bon sens pour empêcher l’immigration non juive. Israël est un pays réservé aux Juifs. Les citoyens palestiniens d’Israël se préparent à perdre leur citoyenneté ou à tout vrai droits civiques de ce genre.

En ce qui concerne les valeurs d’aujourd’hui, il faut admirer la ténacité des sionistes israéliens. Ils ont conquis une terre et construit au cours des ans un pays pour les Juifs, pendant que les ethnies européennes détruisaient leurs propres pays en les rendant ‘multiculturels’. Il n’existe pas d’Israël multiculturel.

En tant qu’accusé d’antisémitisme et de négationniste de l’Holocauste, malgré mes nombreux amis et sympathisants juifs et bien que je n’ai jamais enquêté sur l’Holocauste, je témoigne de mon admiration pour Israël, minuscule État dont la petite population est capable de contrôler l’étranger et à de nombreux égards, la politique intérieure de l’ensemble du monde occidental, de la plupart des pays arabes et de la politique étrangère du gouvernement russe.

Il est impossible de ne pas admirer la capacité de domination d’Israël. Contrairement aux anciens grands empires, seul Israël a été capable de conquérir la totalité du monde occidental ainsi que certaines parties du gouvernement russe.

Le fait qu’un si petit pourcentage de la population mondiale ait réussi à avoir une telle domination sur le monde, signifie qu’il s’agit bien du peuple élu de Dieu. En comparaison, les Étasuniens ne sont rien ; ils ne comptent même pas dans l’importance des choses.

https://reseauinternational.net/pourquoi-les-regimes-occidentaux-favorisent-ils-les-immigrants-contre-les-citoyens-respectueux-des-lois/

6 réponses »

  1. VIOLANT ..l’Europe passe a la caisse et a la casse « on » présente la note du passé elle est salée..ou comment effacer un peuple l’air de rien au nom du bien .pas besoin de barbelés ..semés dans les cerveaux rendus malades au nom de la culpabilité éternelle .. …impossible de répliquer les lois vous en empêchent subissez et :en silence s’il vous plait ..il n’y aura pas de loi pour vous protéger.
    Ni de murs pour les empêcher de passer
    Il parait que la vengeance est un plat qui se mange froid
    Le diable est froid.

    J'aime

  2. Le réveil sera dur lorsque la prochaine génération se réveillera mais, bon, il n’auront pas connu notre ère donc peut-être que tout leur paraîtra normal?

    J'aime

  3. @Quand les migrants envahisseurs obtiennent la citoyenneté, ils se sentent encore plus libres de violer »
    Le Parlement indien s’apprête à adopter une loi de naturalisation qui exclurait les musulmans. Un sujet dangereux dans un pays où la religion est une affaire politique hautement volatile.

    On part en Inde ce matin, pour une proposition de loi très controversée. Une nouvelle loi dont le fond partirait d’une excellente intention si ce n’était le parti nationaliste hindouiste au pouvoir, le BJP du Premier ministre Narendra Modi, qui n’en était l’auteur : l’idée est de naturaliser les étrangers entrés illégalement en Inde.

    Sauf que cette loi introduit non pas des tests de la culture et de la civilisation indiennes, comme en Occident, mais des tests de religion. Toutes les religions sont admises à naturalisation : hindouisme, bouddhisme, christianisme… sauf une : l’Islam.

    J'aime

    • En occident on est tellement lavé du cerveau sur l’Islam qu’on ne comprends pas que certains puissent rejeter cette « religion ».
      Mais moi je le comprends parfaitement. J’ai le Coran, étudié l’islam, c’est à dire COMMENT on peut lire ce livre affreux et POURQUOI ça amène tellement de violence derrière, et, à ma connaissance il n’y a pas d’autre « religion » qui soit aussi merdique et foutent autant le bordel dans la tête des gens que l’Islam.

      Je vais essayer d’expliquer succinctement. Le Coran est écrit en « arabe littéraire », c’est à dire, dans une langue quasi-inconnue en fait. Il a été rédigé sans signes diacritiques. C’est une langue polysémique, c’est à dire qu’un mot peut avoir plusieurs sens. Les arabes y voient un « miracle », mais en fait, c’est simplement qu’un gus à essayé de traduire le talmud (de l’araméen peut être ? j’ai oublié certains détails technique) et qu’il a fait du mauvais boulot.
      Du coup le coran lui même est intraduisible (argument souvent avancé par les musulmans arabophone) mais parce qu’il est incompréhensible. C’est le grand secret de l’islam. En plus d’avoir trié les sourates par taille. C’est un foutoir sans nom. Du coup pour essayer d’y comprendre quelque chose ils (les musulmans) sont obligés de se référer aux haddiths et à la sirah, en gros, la vie et les dires de leur pédoprophète. Les « savants » de l’Islam ce n’est que ça, des gus qui passent leur temps à essayer de décrypter un texte qui es juste absurde, mais qui, par certaines péripéties de l’histoire (liée au temple de jérusalem mais c’est une autre histoire) est devenu leur livre saint. Et après tout si on considère le pouvoir de fascination de l’ancien testament et les horreurs qu’il y a dans le talmud, mais qu’on rajoute la « science » esotérique de la kaballe et la magie qu’elle contient, alors, on a peuple face à un bouquin dont ils sentent bien qu’il a un contenu « spécial » et qui s’échinent à essayer de le retrouver, de lui donner sens et qui, si ils y arrivent, confirme leur hypothèse dé départ que c’était bien un livre à part.

      Bref. Tout ça pour dire que si vous n’êtes pas musulman et que vous regarder cette religion depuis Sirius, vous êtes face à une horreur totale. Quand vous regardez la sociologie de l’islam vous ne pouvez qu’être saisit d’effroi.
      Les chinois traitent l’islam comme une maladie mentale. Je les comprends. Si les hindous prennent un chemin similaire, dans nos pays pétris d’humanisme et de naïveté absolue concernant l’islam, vu comme une religion comme les autres, alors, ce n’est pas compréhensible. Mais selon un autre point de vue plus « froid », ça fait sens.

      Le christianisme est somme toute assez similaire. Une tentative de faire sens (via la théologie des père de l’église) à un texte très humain mais présenté comme d’inspiration divine, aboutissant à une religion horrible et contre nature (du moins contre la nature des européens). Mais ça reste moins pire. Si le christianisme est une dégénérescence du judaïsme, alors l’islam c’est une dégénérescence du christianisme (bon la, faudrait que j’explique les liens historique entre les 2 pour que ça soit comprehensible …. mais tout tourne autour de Jérusalem à chaque fois).

      J'aime

Répondre à Anders Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :