Jour : 24 janvier 2020

Virus du satanisme globalisé, le binôme Barnum Donald-Greta (make America Greta again) se dévore apparemment à Davos : mais ne croyez pas que ces deux marionnettes prédatrices se disputent ; au contraire les entités maintenant vont vous écraser entre les commandements du nazisme écolo-sociétal des uns et les manières oligarques et fascistes des autres ; le capital nécrosé de la dette immonde et de la machine à imprimer des gros billets (dégobiller) triomphera ainsi, à charge pour chacun dans les années qui suivent de préserver son maigre jambon de la voracité des pitbulls enragés de cette mondialisation tyrannosaure. Fly you fools!

« La restriction progressive de toutes les libertés chez certains peuples, malgré une licence extérieure qui leur donne l’illusion de les posséder, […] constitue un des symptômes précurseurs de cette phase de […]

Évaluez ceci :