Americanism

Martin Luther King Jr : « UNE NATION QUI PRODUIT DE JOUR EN JOUR DES HOMMES STUPIDES ACHÈTE À CRÉDIT SA PROPRE MORT SPIRITUELLE »

« UNE NATION QUI PRODUIT DE JOUR EN JOUR DES HOMMES STUPIDES ACHÈTE À CRÉDIT SA PROPRE MORT SPIRITUELLE »

« Une nation qui produit de jour en jour des hommes stupides achète à crédit sa propre mort spirituelle. »

Martin Luther King Jr. – Strength to Love (

« The shape of the world today does not permit us the luxury of softmindedness. A nation or a civilization that continues to produce softminded men purchases its own spiritual death on an installment plan. »

Le savant irlandais et la machine à décerveler marxiste/sociétale qui a détruit leurs cerveaux lents : « Je me souviens de l’avertissement (interview complète ici) que le transfuge du KGB Yuri Bezmenov a livré au milieu des années 80. « Ce que cela signifie essentiellement: changer la perception de la réalité de chaque Américain à un point tel qu’en dépit de l’abondance d’informations, personne n’est en mesure de tirer des conclusions sensées dans l’intérêt de se défendre, défendre sa famille, sa communauté et leur pays. » Il a ajouté qu’après des décennies de lavage de cerveau médiatique et universitaire « Ils deviennent programmés pour penser et réagir à certains stimuli de manière pavlovienne. Vous ne pouvez pas changer d’avis même si vous les exposez à des informations authentiques. Vous ne pouvez toujours pas changer la perception de base et la logique du comportement.  » Il a suggéré qu’une fois qu’un peuple serait devenu suffisamment «démoralisé», il serait possible « pour « eux » d’en prendre le contrôle total et d’imposer la dictature. »

https://irishsavant.blogspot.com/

https://reseauinternational.net/la-culture-moderne-comme-arme-de-destruction-massive/

https://archive.schillerinstitute.com/fid_91-96/921_frankfurt.html

https://www.dedefensa.org/article/maurice-joly-et-le-gouvernement-par-le-chaos-vers-1864

https://www.dedefensa.org/article/comment-la-chine-efface-les-americains

Le « contre-discours, n’instituant aucune distance réelle, est aussi immanent à la société de consommation que n’importe lequel de ses autres aspects. » — Jean Baudrillard, La Société de consommation (1970)

« Tout le discours sur la consommation​ vise à faire du consommateur l’Homme Universel, l’incarnation générale, idéale et définitive de l’Espèce Humaine […]. » — Jean Baudrillard, La Société de consommation (1970)

EN BANDE SON :

3 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s