1984

Seattle: Vous voulez une vie de RÊVE ?… Bienvenue dans CHAZ !

Seattle: Vous voulez une vie de RÊVE ?… Bienvenue dans CHAZ ! 

Profile picture for user Tyler Durden

Parfois, c’est complètement affligeant…

En avez-vous marre de vivre dans l’Amérique capitaliste ? Vous en avez assez de vos libertés et de vos droits ? De la sécurité et des lois stricts ?

Eh bien, venez donc à CHAZ…

Sur une note un peu plus sérieuse, @4KGamer note que CHAZ a rendu service à de nombreux américains en exposant de nombreuses vérités sur l’extrême gauche :

  • Ils croient au droit de porter des armes à feu
  • Ils croient qu’il faut avoir des frontières solides
  • Ils croient au fait d’avoir des murs
  • Ils croient en la ségrégation
  • Ils croient au fait d’avoir une force de police
  • Ils croient en l’expulsion des gens
  • Ils croient que c’est bien de voler des terres

Des progressistes ça ? Qui aurait pu imaginer ?

Source: zerohedge

https://www.zerohedge.com/political/welcome-chaz-tourism-video-goes-viral

Un occupant de la CHAZ propose de « rassembler tous les Blancs » dans des brigades de travail

« Garder la menace blanche sous contrôle. »

Un poste apparu sur un forum de Reddit au sujet de la zone autonome CHAZ de Seattle, qui a été reprise par des extrémistes de gauche, suggère de rassembler tous les blancs et de les organiser en brigades de travaux forcés.

C’est bien cela. Certains de ceux-là même qui protestent contre le racisme et l’esclavage veulent asservir les gens en fonction de la couleur de leur peau.

C’est tellement progressiste !

La discussion semble se concentrer sur l’identification des « suprématistes blancs » potentiels qui tentent d’infiltrer la CHAZ, un quartier de six pâtés de maisons du centre-ville de Seattle occupé par des partisans d’Antifa et du BLM après que les forces de police aient fui leur quartier.

Le quartier semble maintenant avoir été rebaptisé « CHOP » après que certains des occupants aient voulu envoyer un message à tous ceux qui résistaient que leur sort ressemblerait à ce qui s’est passé pendant la Révolution française lorsque des adversaires ont été décapités.

« Je peux aider à les surveiller, à quoi ressemblent-ils », demande un occupant de la CHAZ. « Quels sont les signes qui permettent de les identifier ? Je pense qu’il est dangereux d’aller leur demander. »

« Tous ceux qui sont blancs », dit un répondant.

« Je ne comprends vraiment pas pourquoi nous ne rassemblons pas tous les blancs de la CHAZ pour les mettre au travail en s’occupant des récoltes et d’autres tâches du même genre », répond un autre militant de la CHAZ. « Ce serait beaucoup plus efficace avec une main-d’œuvre nombreuse et cela permettrait de contrôler la menace blanche. Nous pouvons avoir un superviseur armé pour les surveiller pendant qu’ils travaillent afin qu’il n’y ait aucun risque de réaction raciste. »

Staline aurait été fier !

Il a déjà été révélé que les occupants du BLM exigeaient que les blancs remettent chacun 10 dollars à leurs camarades de la CHAZ en guise de réparation.

Comme nous le soulignons dans la vidéo ci-dessous, la CHAZ est rapidement tombée dans le chaos et l’anarchie violente que nous attendions tous, même si les médias la décrivent encore de manière ridicule comme pacifique et amicale.

Les crimes violents ont augmenté de 300 % depuis la prise de possession de la zone, les vols et les viols devenant monnaie courante, bien que le maire Jenny Durkan ait proclamé que le mouvement était un « été d’amour » potentiel.

Rien n’indique quand les occupants de la CHOP vont partir ou si la police prévoit de récupérer le bâtiment saccagé du quartier.

On se demande comment les médias, qui ont toujours affirmé que la région est « pacifique » malgré les preuves accablantes du contraire, réagiraient si une milice armée de droite prenait le contrôle d’un poste de police et occupait une partie d’une grande ville américaine.

Il est probable qu’ils ne qualifieraient pas la situation de « pacifique ».

Source : Summit News – Traduit par Anguille sous roche

Le « chef de guerre » de CHAZ (la zone de Seattle capturée par l’extrême gauche) est un millionnaire !

PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 18 JUIN 2020

Nous apprenons que le mystérieux chef de guerre Raz (1) – prononcer raze – de Black Lives Matter, et dont nous avons parlé dans un précédent article consacré à CHAZ (2), possède une Tesla, une BMW, une Jaguar XJ, et des propriétés qui valent des millions.

Solomon Samuel Simone (alias Raz) est le chef de guerre proclamé de CHAZ, la zone constituée de plusieurs pâtés de maisons de Seattle capturée par les Black Lives Matter, et dont la police s’est retirée sur demande de la maire socialiste.

Au passage, CHAZ vient d’être rebaptisé CHOP, mais c’est déjà assez compliqué comme ça, je ne veux pas vous ennuyer avec les caprices des activistes. CHAZ voulait dire Capitol Hill Autonomous Zone et CHOP, Capitol Hill Organized Protest.

Raz a beau détester l’Amérique, il possède des voitures de luxe, des millions de dollars en immobilier et c’est un « super hôte » sur Airbnb (3).

Par ailleurs, Simone possède une ligne de mode, RAZ, l’Aurora Smoke Shop, un club social appelé « The Spot », et la Black Umbrella Corporation.

Concernant une personne qui à la tête du mouvement Black Lives Matter de Seattle veut abolir le capitalisme, ça fait désordre…

Plus important encore, Raz possède des armes de guerre.

Des images, qui ont été visionnées près de 500 000 fois sur les médias sociaux, montrent Raz Simone en train de distribuer des armes à des étrangers depuis le coffre de sa Tesla.

Raz Simone a été identifié comme faisant du trafic d’armes dans ce « pays » nouvellement formé capturé au centre de Seattle. C’est même la première zone totalement de non-droit dans un pays occidental : la police a quitté le commissariat, la mairie ne veut pas assumer ses responsabilités, et les habitants ont peur et sont terrorisés.

Enfin, et c’est le plus important, Raz est lié aux islamistes. Il est impliqué dans The manifesto, de l’État de Washington – le premier État indépendant musulman noir. Il est également parrainé et a été accueilli par le gouvernement de Dubaï. Il a également été vu en train de fréquenter la mosquée du Cheikh Zayed.

Raz Simone : « Ce matin, la police de Dubaï nous a arrêtés et nous avons pensé que notre voyage était peut-être terminé… mais j’ai mis la main au collet des officiers, j’ai quitté l’unité d’enquête criminelle et j’ai sauté dans un hélicoptère quelques minutes plus tard. »

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

EN BANDE SON :

2 réponses »

  1. « Je ne comprends vraiment pas pourquoi nous ne rassemblons pas tous les blancs de la CHAZ pour les mettre au travail en s’occupant des récoltes et d’autres tâches du même genre », répond un autre militant de la CHAZ. « Ce serait beaucoup plus efficace avec une main-d’œuvre nombreuse et cela permettrait de contrôler la menace blanche. Nous pouvons avoir un superviseur armé pour les surveiller pendant qu’ils travaillent afin qu’il n’y ait aucun risque de réaction raciste. »

    Tiens, cela me rappelle une lecture…. Ah ou, « La ferme des animaux » d’Orwell ou comment renverser un système présenté comme iniquitaire et totalitaire pour répondre par la révolution et au final pour reproduire une situation analogue à celle que l’on avait combattu.

    « Tout deux-pattes est un ennemi

    2. Tout quatre-pattes ou tout volatile, un ami.

    3. Nul animal ne portera de vêtements (signes distinctifs associés au passé).

    4. Nul animal ne dormira dans un lit (culture du passé qui doit disparaître).

    5. Nul animal ne boira d’alcool (finis la consommation liée au capitalisme marchand… sauf pour la nouvelle élite).

    6. Nul animal ne tuera un autre animal (sauf ceux qui seront désignés comme dépositaires du pouvoir).

    7. Tous les animaux sont égaux mais: « Tous les animaux sont égaux mais certains sont plus égaux que d’autres ».
    « Dehors, les yeux des animaux allaient du cochon à l’homme et de l’homme au cochon, et de nouveau du cochon à l’homme mais déjà il était impossible de distinguer l’un de l’autre ». L’Ancien Ordre finit toujours de rejoindre le Nouveau… C’est cela l’invariant de l’Histoire.
    .
    Au final, dans ce roman dystopique les interdits ne furent appliqués qu’au plus grand nombre (les classes sociales inférieures) quant aux autres, dirigeants-cochons et milices canines sécuritaires tout leur était du au détriment de la masse: « On eut dit qu’en quelque façon la ferme s’était enrichie sans rendre les animaux plus riches hormis, assurément les cochons et les chiens ». Comme quoi,… Il y a chez l’Humain, un invariant: l’idéal de puissance et de jouissance qui commande les faits historiques.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :