REBLOG

Günther Anders, « L’Obsolescence de l’homme », 1956 — L’Informateur.

« Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance…

via Q POST – Günther Anders, « L’Obsolescence de l’homme », 1956 — L’Informateur.

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1.  » Ce sont les despotes maladroits qui se servent des baionettes , tout l art de la tyranie est de faire de meme avec des juges  » C Desmoulins

Laisser un commentaire