Boboitude

La gauche est raciste dans l’Amérique de 2020

La gauche est raciste dans l’Amérique de 2020

Par  · 

Introduction

ben

Je pense que pour la plupart des Américains en ce moment, il devrait devenir évident (si ce n’est déjà fait) que la gauche est raciste.

De leurs prescriptions politiques pour les maux de l’Amérique, comme leurs applaudissements et leurs encouragements pour plus d’avortements, à leur façon de discuter de la race et des différents groupes raciaux en Amérique, je pense que la gauche a poursuivi de manière flagrante une rhétorique et des idées racistes.

Bien sûr, ils ne l’admettront jamais. Ils prétendent que l’Amérique est un pays raciste et que le président Trump est un raciste particulièrement virulent. Ces deux affirmations sont fausses, comme j’en ai discuté dans des articles précédents, mais la gauche les pousse quand même.

Pour les radicaux de gauche, le racisme n’est pas une question de discrimination fondée sur des caractéristiques raciales ou l’origine ethnique. Il s’agit plutôt d’un système de maintien du pouvoir. C’est pourquoi ils peuvent affirmer sans ambages qu’il n’est pas raciste de dire à une personne blanche que ses opinions sont sans valeur parce qu’elle est blanche, mais que les opinions d’un citoyen afro-américain ou latino ont un sens précisément parce qu’elles proviennent d’une personne d’origine non blanche.

Pour nous, conservateurs, c’est absurde et cela montre clairement que la gauche est raciste, et non la droite. Nous croyons au mérite individuel et nous jugeons les gens sur la base de leur caractère plutôt que de leur race. La gauche ne croit pas à cela.

Cependant, pour une raison quelconque, le simple fait de souligner que cela peut maintenant être un motif pour la gauche de vous crier dessus et de vous traiter de raciste, c’est pourquoi je suis très heureux qu’un autre écrivain conservateur écrive sur cette question. Dans un récent article pour The Heritage Foundation intitulé « How Leftists’ Critical Race Theory Poisons Our Discussion of Racism » (Comment la théorie raciale critique des gauchistes influence notre discussion sur le racisme), l’auteure Eleanor Krause parle de l’histoire de la théorie raciale critique et de la façon dont elle montre que la gauche est raciste. Lorsque vous aurez fini de lire cet article sur les raisons pour lesquelles la gauche est raciste, je vous recommande vivement de consulter l’article de Krause !

Résumé des raisons pour lesquelles la gauche est raciste

Tout d’abord, Mme Krause encadre son argumentation sur le racisme gauchiste et la théorie raciale critique en montrant comment elle s’applique aux récentes campagnes virales des médias sociaux qui étaient censées s’attaquer au « racisme systémique » en Amérique (qui n’existe pas), et pourquoi la théorie raciale critique est non seulement improductive, mais aussi d’origine marxiste :

L’utilisation désinvolte et envahissante d’un langage de gauche pour parler des relations entre les races est inquiétante.

J’ai décidé de répondre à l’un de ces messages d’une amie et ancienne collègue. C’est une femme brillante, travailleuse et réfléchie, et d’après ce que je sais, relativement apolitique.

Lorsqu’elle a posté une série d’images – ce qu’Instagram appelle une « story » – qui mentionnait le « racisme systémique », le « privilège blanc » et une liste de lectures obligatoires comprenant les écrits de Malcolm X, je lui ai envoyé un message direct lui demandant si elle connaissait la soi-disant « théorie raciale critique ».

La théorie raciale critique est un cadre théorique, enraciné dans le marxisme, qui pose les individus comme opprimés ou oppresseurs en fonction de la couleur de leur peau.

De : Comment la théorie raciale critique des gauchistes influence notre discussion sur le racisme

Ensuite, pour étayer son argument selon lequel la gauche est raciste et s’est soumise à une idéologie marxiste, Mme Krause aborde l’histoire de la théorie raciale critique et explique comment son adoption massive sur les campus des collèges et des universités a entraîné des attaques soutenues contre les modes de pensée traditionnels occidentaux :

À partir des années 1960, l’enseignement supérieur s’est imprégné de la théorie critique. La théorie critique, également ancrée dans le marxisme, dit que nous devons comprendre nos croyances – y compris en matière de religion et de politique – par rapport aux « moyens de production », à savoir les entreprises et les industries. Dans cette optique, il est dans l’intérêt des chefs d’entreprise de créer des lois, des normes sociales et des idées qui les maintiennent au pouvoir.

Plus tard, ce concept a été appliqué à la race, au sexe et à d’autres identités. Les théoriciens critiques de la race considèrent ces identités comme des constructions sociales qui soutiennent des systèmes d’oppression.

Malheureusement, ces théories ont imprégné l’enseignement supérieur, les médias grand public et, plus récemment, les réactions à la mort de Floyd en garde à vue des policiers de Minneapolis.

Dans les cours de sciences humaines des universités, la théorie critique et ses accessoires d’étude des griefs (théorie raciale critique, théorie féministe et postcolonialisme, pour n’en citer que quelques-uns) sont présentés comme la seule et correcte façon de comprendre le monde.

De : Comment la théorie raciale critique des gauchistes influence notre discussion sur le racisme

Enfin, Krause en arrive à ce que je pense être la partie principale et la plus importante de l’article, à savoir que la gauche est raciste parce que son idéologie, la théorie critique de la race, est une façon de penser qui catégorise les gens et les sépare en groupes raciaux plutôt que de simplement considérer chaque personne comme elle devrait être considérée, c’est-à-dire comme un individu :

La théorie critique de la race ne recherche pas l’égalité ou la justice. Elle catégorise plutôt les gens. Le sexe, la race ou l’orientation sexuelle d’une personne vous présente comme un opprimé ou un oppresseur – un statut dont vous n’êtes libéré que lorsque toutes les structures sociétales existantes, qui sont intrinsèquement racistes, sont renversées.

De : Comment la théorie raciale critique des gauchistes influence notre discussion sur le racisme

Mon point de vue sur les raisons pour lesquelles la gauche est raciste

À mon avis, le fait que la gauche soit raciste est un élément que tous les Américains conservateurs doivent commencer à faire valoir dès maintenant. En effet, le racisme est actuellement un matraquage avec lequel les gauchistes nous attaquent et nous battent. Ils prétendent que les anciens dirigeants et les héros américains, de Washington à Robert E. Lee, étaient de mauvais racistes que nous devons immédiatement désavouer. Chaque fois qu’une question est soulevée ou qu’un débat politique a lieu, la gauche a immédiatement recours à la qualification de raciste des républicains. Et chaque fois qu’ils veulent ruiner la carrière d’un conservateur de premier plan, ils s’assurent d’utiliser les accusations de racisme (ou de misogynie) comme éléments de preuve essentiels pour ruiner la vie de cette personne.

Rien n’indique que ce paradigme va changer si les républicains continuent à faire ce qu’ils font. Nous avons essayé cela depuis des décennies maintenant, depuis que la théorie critique de la race a fait son apparition. Lorsqu’ils nous attaquent parce que nous sommes « racistes », nous avons fait marche arrière et leur avons permis de rejeter la responsabilité des maux de l’Amérique sur notre prétendu racisme au lieu d’affirmer la vérité évidente, à savoir que la gauche est raciste. Si un Républicain dit quelque chose qui pourrait même être interprété comme raciste, nous le désavouons immédiatement ; en attendant, si un Démocrate dit quelque chose de répréhensible, généralement à propos des Juifs, il ne le désavoue jamais et les Républicains en parlent rarement.

En d’autres termes, nous avons essayé de prendre la voie royale et d’être les meilleurs, mais cela n’a pas fonctionné. Alors que la gauche a agi comme McCarthy et nous a accusés de toutes sortes de maux, nous nous sommes contentés de rester assis sans rien faire et de les laisser gouverner et ruiner le pays. Nous savons que la gauche est raciste, mais, pour une raison quelconque, nous refusons d’en parler ou de l’utiliser à notre avantage.

Alors, je dis « plus jamais ! » Il est temps que nous commencions à utiliser leurs propres tactiques contre eux ; nous n’avons aucune raison d’essayer de prendre la voie royale plus longtemps. Nous devons nous concentrer sur la victoire.

Et le fait est que je ne pense même pas qu’il serait immoral ou incorrect de le faire. C’est parce que toute accusation que nous ferions serait correcte. Le Parti démocrate était le parti de l’esclavage. C’était le parti du KKK et de Jim Crow. Ce sont eux qui ne cessent d’évoquer la race et de catégoriser les gens en groupes raciaux séparés et divisés plutôt que de considérer les gens comme des individus. La gauche est raciste. La droite, à l’exception de quelques personnes horribles, ne l’est pas. C’est un fait.

Malheureusement, le fait que la gauche soit raciste est un fait qui n’est pas largement connu. Il n’est pas connu du grand public parce que nous avons, pendant trop longtemps, accepté d’être blâmés pour des choses que nous n’avons pas faites et que, de ce fait, nous avons refusé de parler. C’est un blocage mental pernicieux qui a gravement nui à l’élasticité des républicains. Parce que nous refusons de dire la vérité, à savoir que la gauche est raciste et que nous ne le sommes pas, l’électeur américain pense que les républicains sont, à tout le moins, quelque peu racistes et que les démocrates sont le parti de la « justice raciale ».

Rien n’est plus éloigné de la vérité. Le président Trump aide les Noirs américains en élargissant leur accès aux opportunités économiques. Les États rouges offrent bien plus de possibilités de réussite économique aux minorités que les États bleus comme la Californie, qui utilisent leurs programmes de lutte contre la pauvreté pour maintenir les Afro-Américains dans les plantations modernes du ghetto dont Kanye West a mis en garde et chanté les louanges. La gauche est raciste ; elle restreint l’accès des minorités aux opportunités. Le parti démocratique a toujours pensé et pensera toujours ainsi.

Et, bien sûr, il y a l’effrayant Joe Biden, dont les gaffes continues martèlent vraiment le fait que la gauche est raciste. Ces derniers mois, il a déclaré qu’il pense que « les enfants pauvres sont aussi intelligents que les enfants blancs », que « tous les noirs pensent de la même façon » et il a accusé un présentateur de télévision noir d’être cocaïnomane. Il y a beaucoup d’autres exemples de la façon dont les nombreuses gaffes de Biden montrent que la gauche est raciste, mais je pense que ce sont les plus flagrants.

Conclusion

Enfin, pour relier tout cela, je pense qu’il est important de noter que la nature intrinsèquement autoritaire et collectiviste du gauchisme est ce qui rend si évident le fait que la gauche est raciste. Comme l’a dit Krause, la théorie critique de la race est une idéologie qui considère les gens comme des groupes collectifs plutôt que comme des individus. Et, comme l’a dit Ayn Rand, le racisme est la forme la plus diabolique et la plus primitive du collectivisme.

Thomas Sowell a eu raison de souligner que toute personne qui croit au capitalisme ne peut pas vraiment être raciste, ou, du moins, ne peut pas agir en fonction de ses croyances racistes, parce qu’elle, un capitaliste, veut maximiser ses profits. Les libéraux n’ont pas ce genre de scrupules. Ils détestent le capitalisme, considèrent les gens comme des groupes collectifs de races et ont des préjugés profondément ancrés sur ces groupes. La gauche est raciste, pas la droite.

Lire aussi : Un policier noir de Portland détaille les abus racistes commis par des manifestants blancs de gauche

Source : Gen Z Conservative – Traduit par Anguille sous roche

« La bêtise se met au premier rang pour être vue, l’intelligence se met en arrière pour voir. » Carmen Sylva

EN BANDE SON :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s