REBLOG

Triomphe protestant-germanique et nullité des pays catholiques dans cette crise, surtout les latins ; classe politique plus facilement achetable par Bill Gates et les labos (certainement, et vite vérifiable) ? Gustave Le Bon : « La société de l’avenir, rêvée par les collectivistes, se réalise depuis longtemps et de plus en plus chez les peuples latins. Le socialisme d’Etat est, en effet, comme je l’ai montré, la conclusion nécessaire de leur passé, l’étape finale qui les conduira à la décadence, qu’aucune civilisation n’a pu éviter jusqu’ici. Hiérarchisés depuis des siècles, nivelés par une éducation universitaire et un système d’examens qui les coulent tous dans le même moule, avides d’égalité et fort peu de liberté, accoutumés à toutes les tyrannies: administratives, militaires, religieuses et morales, ayant perdu toute initiative et toute volonté, habitués de plus en plus à s’en remettre pour tout à l’Etat, ils sont réduits par les fatalités de leur race à subir ce socialisme d’Etat que les collectivistes prêchent aujourd’hui. » Remarque : les USA sont devenus aussi un pays latino… — nicolasbonnal.com

Quelques citations : Nous venons de voir les conséquences qu’a eues chez les Latins l’extension progressive de leur concept de l’Etat, c’est-à-dire d’un pouvoir central se substituant à l’initiative des citoyens et agissant pour eux. Que ce pouvoir central soit un monarque ou une collectivité, il n’importe. Sous ces vaines formes extérieures le concept fondamental reste […]

via Triomphe protestant-germanique et nullité des pays catholiques dans cette crise, surtout les latins ; classe politique plus facilement achetable par Bill Gates et les labos (certainement, et vite vérifiable) ? Gustave Le Bon : « La société de l’avenir, rêvée par les collectivistes, se réalise depuis longtemps et de plus en plus chez les peuples latins. Le socialisme d’Etat est, en effet, comme je l’ai montré, la conclusion nécessaire de leur passé, l’étape finale qui les conduira à la décadence, qu’aucune civilisation n’a pu éviter jusqu’ici. Hiérarchisés depuis des siècles, nivelés par une éducation universitaire et un système d’examens qui les coulent tous dans le même moule, avides d’égalité et fort peu de liberté, accoutumés à toutes les tyrannies: administratives, militaires, religieuses et morales, ayant perdu toute initiative et toute volonté, habitués de plus en plus à s’en remettre pour tout à l’Etat, ils sont réduits par les fatalités de leur race à subir ce socialisme d’Etat que les collectivistes prêchent aujourd’hui. » Remarque : les USA sont devenus aussi un pays latino… — nicolasbonnal.com

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1. Les catholiques n’ont jamais été bons qu’à convertir et à prêcher pour leur paroisse selon une dichotomie infantile entre le bien et le mal…Une fois la Royauté abattue il se sont trouvés un nouveau Dieu dans l’Etat…Providence !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s