REBLOG

Nietzsche : « LES CONVICTIONS SONT DES ENNEMIS DE LA VÉRITÉ PLUS DANGEREUX QUE LES MENSONGES »

« LES CONVICTIONS SONT DES ENNEMIS DE LA VÉRITÉ PLUS DANGEREUX QUE LES MENSONGES »

Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges.

Friedrich Nietzsche – Humain, trop humain ; Aphorismes, 483 (1878)

Qu’on ne se laisse point égarer : les grands esprits sont des sceptiques. […] Les convictions sont des prisons. […] Un esprit qui veut quelque chose de grand, qui veut aussi les moyens pour y parvenir, est nécessai­rement un sceptique.

[…] La grande passion du scep­tique […] met toute son intelligence à son service ; elle éloigne toute hésitation ; elle donne le courage des moyens impies ; elle permet des convictions dans certaines circonstances. La conviction en tant que moyen : il y a beaucoup de choses que l’on n’atteint qu’avec conviction. La grande passion a besoin de convictions, elle use des convic­tions, elle ne se soumet pas à elles, — elle se sait souveraine.

Au con­traire, le besoin de foi, de quelque chose d’indépendant du oui et du non […] est un besoin de la faiblesse. L’homme de foi, le « croyant » de toutes espèces, est nécessairement un homme dépendant, — quelqu’un qui ne se considère pas comme but, qui ne peut en général pas faire partir de lui des buts. Le « croyant » ne s’appartient pas, il ne peut être que moyen, il doit être consommé, il a besoin de quel­qu’un qui le consomme. […] Toute espèce de foi en une chose est elle-même une sorte de sacrifice, d’éloignement de soi.

[…] Mais cela fait qu’elle est le contraire, l’anta­goniste, de la véracité, — de la vérité… Le croyant n’a pas la liberté d’avoir une conscience pour la question de « vrai » et de « faux ».

[…] Il y a longtemps déjà que j’ai fait remarquer que les convictions sont peut-être des ennemis plus dangereux de la vérité que les mensonges (Humain, trop humain ; I, Aph. 483).

L’Antéchrist (1895)

EN BANDE SON :

 

Catégories :REBLOG

Tagué:

1 réponse »

  1. It’s not the end, my friend !

    Nous sommes le 15 octobre 2020.

    À partir de ce jour le bouclier électoral US ne nous protège plus jusqu’au dénouement du « great-Reset ».

    « L’APRÈS », annoncé ici depuis 2017, touchera sa fin très probablement mi-fin décembre de cette année et nous rentrerons dans des pourparlers styles Bretton Woods pour un nouveau système monétaire international qui prendra forme dans les six premiers mois de 2021, du moins, il faut le souhaiter.

    (Rappel) Les crypto-monnaies ne sont pas des monnaies ! juste des jetons. Le blockchain est un système décentralisé qui n’a pas besoin de Banques Centrales. Toutes récupérations de ces process sont incompatibles avec les logiques des politiques monétaires actuelles, ce qui n’empêchera pas leurs progressions indispensables dans de nombreux domaines. Parce que profondément disruptifs, ne misez pas tout sur ces systèmes, mais gardez-les sous la main.

    La dette est Le problème centrale à résoudre. L’€ est mort, pas la peine de le ressusciter, les multiples faillites organiseront ses obsèques.

    Nos Valeurs sociétales structurels basculent dans l’inconnu et les rapports de forces deviennent déterminants pour un nouveau cadre indispensable. Si les peuples sont exclus, comme en ce moment, alors le chaos durable est assuré.

    Le paradoxe, de ces moments historiques, est qu’aujourd’hui nous n’avons jamais eus autant de solutions et que nous nous retrouvons dans une impasse.

    Voilà-voilà, passez de bonnes fêtes de fin d’année et joyeux noël à toutes et à tous. (soyez prévoyants et en avance sur votre temps…)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s