Étiquette : Philippe Muray

Guerre ? Philippe Muray : « Inutile, donc, de s’étonner du comportement du public, dès le début des hostilités. Si les téléspectateurs, au plus léger signal, se sont bousculés dans les supermarchés pour stocker les nouilles et le sucre comme s’ils rejouaient l’Occupation, c’était d’abord en hommage à la référence 39-45 omniprésente dans les discours (Saddam-Hitler, « mourir pour Dantzig », « Ligne Maginot » irakienne au Koweit, etc.). Dans le Midi, paraît-il, on a acheté des armes en masse (sans qu’on sache très bien contre quoi, ou contre qui, elles devaient servir). Enfin, on a participé. On a prouvé qu’on y croyait. On a eu peur quand il fallait, on est resté chez soi par crainte des attentats, on a renoncé à prendre l’avion, on a presque cessé de consommer. Des tas d’industries ridicules, agences de voyages, immobilier, magasins de vêtements, bagnoles, ont failli péricliter. Les rues de Paris se vidaient à heure fixe, dès le soir tombé, c’était beau, on ne croisait plus que des incroyants… »

Initialement publié sur nicolasbonnal.com :
?PHILIPPE MURAY ESSAIS Édition annotée par Vincent Morch LES BELLES LETTRES 2010

Évaluez ceci :