Etats-Unis

Le TED est à moins de 90 points de base

Pour la première fois depuis le milieu du mois d’août 2008, l’écart de rémunération entre le taux à trois mois payé par le Trésor américain et le taux interbancaire (Libor) en dollar de même durée est passé en-dessous de 90 points de base (89, jeudi 30 avril). Le niveau de cet écart (appelé TED) est symbolique de l’atténuation des tensions sur le financement des banques qui ont accompagné la phase la plus aiguë de la crise actuelle (le TED a atteint 460 points de base au mois d’octobre 2008). Même si cet écart n’a pas retrouvé ses niveaux précédents (entre 20 et 50 points de base), la baisse illustre l’efficacité de l’action des banques centrales sur le plan de la liquidité du système….Et ça c’est bon et pour les affaires et pour le moral !!!!

POINT PRECEDENT :

https://lupus1.wordpress.com/2009/04/07/le-ted-est-a-moins-de-100-points-de-base/

POUR SUIVRE CET INDICATEUR PRECIEUX :

http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=.TEDSP%3AIND

POUR RAPPEL  et pour bien mesurer la crise de liquidité qu’a connu le système bancaire international :

Les activités bancaires internationales
ont enregistré au quatrième
trimestre 2008 une chute
historique, en raison de la crise
financière et de l’assèchement
des liquidités, a annoncé mercredi
la Banque des règlements
internationaux (BRI).
Les créances internationales ont
reculé de 5,4%, ou 1.800 milliards
de dollars (1.400 milliards d’euros)
à taux de change constant, à
31.000 milliards de dollars, a précisé
la «banque centrale des banques
centrales» dans ses statistiques.
Cette baisse est «la plus
forte réduction jamais enregistrée
», a souligné la BRI, dont le
siège est à Bâle (nord).
Les prêts au secteur non bancaire
ont reculé de 903 milliards et de
887 milliards entre établissements
financiers. Les prêts internationaux
au secteur non bancaire
ont fortement reculé de
14% dans les centres «offshore»,
suivi des pays émergents (-6%).
Dans les pays industrialisés, le total
des crédits a baissé de 5%.
Par devise, les créances en dollars
ont cédé 6% et celles en euros 4%
entre octobre et décembre.
Confrontées au manque de
confiance de la part de leurs
clients, les banques ont vu leurs
actifs fondre sur la période, avec
des retraits massifs de capitaux
de 1.873 milliards de dollars. Au
total, les banques détenaient
28.731 d’actifs (liquidités, actions
et autres actifs) fin décembre.
La crise financière partie des
Etats-Unis l’été 2007, qui a précipité
plusieurs grandes banques
dans la faillite — notamment
Lehman Brothers —, a ébranlé le
secteur financier international
et provoqué un assèchement des
prêts interbancaires en raison de
la méfiance grandissante entre
banques. – (ats) 29/4/09

SANS OUBLIER BIEN SUR :

https://lupus1.wordpress.com/2009/04/22/les-besoins-en-liquidite-des-banques-us-continuent-de-diminuer/

3 réponses »

  1. je n’ai pas les données du Libor US$ pour ces dernières années mais uniquement le graphique, et les données sont curieusement absentes pour la période cruciale :
    a priori le décrochage du TED a eu lieu entre le 9 aout et le 20 septembre 2005, jours où la Fed a relevé ses taux
    donc, à partir de septembre 2005, les taux (le 3 mois des Fed funds et le Libor 3 mois) n’ont plus fluctué dans leur bande normale mais au dessus, ce qui signifiait qu’il y avait des problèmes interbancaires
    avez vous les données du Libor US$ pour ces années là ?
    et votre avis là dessus ?

    J'aime

    • En prenant la courbe du TED sur 5 ans effectivement les premiers décrochages apparaissent en 2005 (au dessus de 50 points de base) et se sont multipliés au fil du temps, on a donc bien la le signal d’une tendance a la hausse qui apparait graphiquement…Ce qui signifierait effectivement que les 1ere problèmes interbancaires datent de cette période, du moins aux USA…

      http://www.bloomberg.com/apps/cbuilder?ticker1=.TEDSP%3AIND
      (passer le graphique à 5 ans)

      Pour l’Europe en s’appuyant cette fois sur le ECB Liquidity Deposit (dépôt auprès de la BCE de l’excès de liquidité des banques commerciales de la zone euro) pas de signal fort et trace d’une anomalie quelconque qui permettent d’établir une tendance claire…

      http://www.bloomberg.com/apps/cbuilder?ticker1=ECBLDEPO%3AIND
      (passer le graphique à 5 ans)

      Très honnètement je pense que la fameuse énigme de Greenspan est à chercher de ce coté là et qu’au moment de sa prise de fonction Bernanke avait parfaitement identifié les problèmes présents et à venir….

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s