Hedge Funds, Private Equity...

Commentaire : Il y a cours du Pétrole et cours du Pétrole

Le pétrole occupe à nouveau une place importante dans l’actualité depuis que son cours a renoué avec les sommets. L’optimisme grandissant à propos du redressement économique a ainsi porté les cours de l’or noir au-delà des 80 dollars la semaine dernière, un niveau qui n’avait plus été atteint depuis plus d’un an. A titre de comparaison, un baril coûtait à peine 35 dollars sur les marchés internationaux voici six mois.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Cette nouvelle flambée de l’or noir est l’occasion d’attirer à nouveau l’attention sur la formation du prix  du cours du pétrole. Comme en fait on peut le constater, on ne peut pas parler du cours du pétrole, mais bien des cours du pétrole.

Deux parmi tant d’autres

Si on analyse  attentivement les marchés des matières premières dans le monde, on trouve des centaines de contrats pétroliers différents, les contrats et les prix dépendant de la provenance du pétrole et de sa qualité. Le pétrole est en effet pompé et produit un peu partout dans le monde, du Venezuela à l’Angola en passant par la Norvège. Sa composition et sa qualité varient en fonction de l’endroit où il a été trouvé, ce qui influence dans une grande mesure son prix.

Plus sa densité et sa teneur en soufre seront élevées, plus sa qualité (et le prix) sera grande. En général, le meilleur pétrole provient du Moyen-Orient. Malgré l’énorme diversité, deux contrats de futures monopolisent presque toute l’attention sur les marchés des matières premières : le West Texas Intermediate (WTI) et le Brent Crude. Ce sont ces deux contrats qui déterminent les prix mondiaux, autrement dit les prix qui vous sont proposés chaque jour sur les marchés. Si vous entendez ou lisez que le cours du pétrole est de 82 USD, il s’agit en réalité alors du prix du pétrole WTI ou Brent. Ce prix correspond à un baril de pétrole brut, soit près de 160 litres.

Le pétrole WTI, ou Texas Light Sweet, provient comme son nom l’indique de l’Etat du Texas et sert de prix indicatif pour le pétrole produit en Amérique du Nord et du Sud. Les contrats dans ce cas sont négociés sur la Bourse des matières premières à New York, le NYMEX. Le Brent Crude porte lui sur le pétrole de la Mer du Nord et joue le même rôle que le WTI, mais pour le pétrole issu d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique. Les contrats sont dans ce cas négociés sur l’International Petroleum Exchange (IPE) à Londres.

Différences de prix

La semaine dernière, un baril de pétrole WTI coûtait 79 dollars contre 77 pour un baril de Brent Crude. Lorsque l’on parle du cours du pétrole, on parle le plus souvent du contrat WTI. En raison de la cohabitation de deux cours, il arrive toutefois souvent que ceux-ci soient confondus, surtout lorsqu’une limite de cours importante, comme 80 dollars, est franchie. Si le Brent, par exemple, a atteint 80 dollars alors que le WTI est resté en retrait, vous lirez souvent dans la presse que LE cours du pétrole a franchi la barre des 80 dollars.

Dans 90% des cas, le prix du WTI est supérieur à celui du Brent parce que le pétrole américain est de meilleure qualité.

Le cours est surtout déterminé par l’offre et la demande aux Etats-Unis, surtout en ce qui concerne le WTI. L’évolution de la demande des raffineries, qui anticipent la demande du marché, est ici fondamentale, mais l’offre de pétrole l’est tout autant. Si l’OPEP, véritable organe de régulation des cours,  qui regroupe les principaux producteurs mondiaux, continue à inonder le marché mondial de pétrole, cela aura aussi un effet – à demande constante – sur le prix.

Les Spéculateurs, enfin, en exacerbant les phénomènes de volatilité représentent également, depuis quelques années, un nouvel élément important dans la détermination du cours de l’or noir. Les gros fonds d’investissement utilisent en particulier l’arme de la communication à des fins de manipulation des cours, les Georges Sorros,  Jim Rogers and co en sont quelques uns des vecteurs les plus connus….

EN COMPLEMENTS INDISPENSABLES : Régulation US : La diffusion de fausses nouvelles interdite sur le marché du pétrole (cliquez sur le lien)

Du juste prix d’équilibre fondamental du pétrole et autres considérations (cliquez sur le lien)

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s