Etats-Unis

Produits dérivés: Washington juge les efforts des courtiers insuffisants

Le secrétaire au Trésor adjoint américain Neal Wolin a estimé jeudi que la réforme des produits dérivés échangés de gré à gré, à laquelle se sont engagés les plus grands courtiers, traînait en longueur.

PLUS DE DERIVES EN SUIVANT :

« Il est évident que tous les contrats dérivés ne peuvent pas passer par une chambre de compensation. Mais beaucoup le peuvent, et bien plus que ça n’est le cas aujourd’hui », a déclaré M. Wolin lors d’un discours à San Francisco.

« Pour dire les choses franchement, les grands courtiers en produits dérivés s’échangeant de gré à gré n’ont pas suffisamment d’intérêts à accélérer le processus de normalisation de ces produits », a-t-il ajouté, selon le texte de son allocution distribué à la presse.

« Ils tirent en effets des profits royaux du système actuel qui les fait bénéficier d’un niveau d’information et d’un effet de levier bien supérieur à ceux des autres intervenants sur le marché », a dit M. Wolin, alors que la question des produits dérivés apparaît comme un des principaux points retardant l’adoption du projet de réforme de la finance au Sénat des États-Unis.

La banque centrale américaine (Fed) avait annoncé en septembre avoir reçu l’engagement de quinze des plus grandes banques d’affaires occidentales (jouant un rôle « prépondérant » sur ce marché) à recourir davantage à des chambres de compensation dans leur commerce de produits dérivés échangés de gré à gré.

Le gouvernement américain souhaite encadrer strictement les produits dérivés échangés de gré à gré, qui ont connu un développement fulgurant au cours des deux dernières décennies, dans la plus grandes opacité.

Pour plus de transparence, le gouvernement souhaite accélérer la normalisation de ces produits complexes ayant joué un rôle majeur dans la crise financière, afin d’en soumettre le plus grand nombre à des chambres de compensation.

source afp avril10

EN COMPLEMENTS INDISPENSABLES : Le contrôle des dérivés de gré à gré se heurte à des obstacles (cliquez sur le lien)

Une Chambre de Compensation pour les CDS (cliquez sur le lien)

Commentaire : DARK POOLS ou le nouvel eldorado du shadow banking system (cliquez sur le lien)

The Economist : Quel avenir pour les dérivés ? (cliquez sur le lien)

EN RAPPEL : Les principaux points du Plan Bush/Bernanke/Geithner/Golsbee/Summers (cliquez sur le lien)

1 réponse »

Laisser un commentaire