Analyse Technique

Indicateur de Marché : Le VIX est il trop bas ?

Indicateur de Marché : Le VIX est il trop bas ?      

L’indice VIX est un indice qui a été mis en évidence particulièrement en 2008. Des journalistes s’inquiètent d’un indice trop faible et arguent de  faits propice pourtant propices à davantage de volatilité : Déficit grec abyssal, croissance molle en Europe, volonté de Zorrobama de réformer les marchés financiers, bref  des incertitudes qui demeurent  nombreuses. La situation actuelle pourrait donc conduire à un nouveau rebond de la volatilité mesuée par l’indicateur VIX. En effet, plus les incertitudes sont fortes, plus les écarts de cours d’une séance à l’autre sont importants. C’est logique car les opérateurs ont plus de mal à donner un prix stable aux actifs financiers si les conditions changent d’un jour sur l’autre.     

Pour le moment, l’indicateur VIX, qui mesure la volatilité sur l’indice S&P 500, ressort à 16.62 % au 23 avril. Il pourrait rapidement atteindre 20 % si la peur des opérateurs augmente. : Pourquoi neanmoins le coût de la protection contre la volatilité du marché, induit par l’indice VIX, est-il si bas ? Explications et réponse  de William André Nadeau     

PLUS DE NADEAU EN SUIVANT :     

 Le VIX est un indicateur de volatilité du marché financier américain. Il est établi quotidiennement par le Chicago Board Options Exchange (CBOE).     

POUR LE SUIVRE : http://stockcharts.com/h-sc/ui?s=$VIX&p=D&yr=0&mn=6&dy=0&id=p71316421307 (cliquez sur le lien)     

Explication de la variation de l’indice

Plus la valeur de cet indice est forte plus les marchés tendent vers une nervosité élevée et donc un pessimisme élevé.
Une faible valeur, à l’inverse, indique un relatif optimisme sur le marché financier américain.
La variation de cet indice est plus importante que sa valeur elle-même. S’il croît, il indique un pessimisme croissant, s’il décroît, c’est l’inverse.
Cet indice est calculé en établissant la moyenne des volatilités sur les « call » et les « put » sur l’indice Standard & Poor’s 500 (SPX).     

EN RAPPEL : RATIO BULL/BEAR(répartition entre optimistes et pesimistes) : http://www.market-harmonics.com/free-charts/sentiment/investors_intelligence.htm (cliquez sur le lien)     

RATIO PUT/CALL(options)ET VOLATILITE DU VIX(indice de la peur):   http://www.market-harmonics.com/free-charts/sentiment/putcall.htm (cliquez sur le lien)     

Interprétation en relation avec la finance comportementale   
 
Comme le témoigne le graphique 1, depuis la création du VIX il y a eu de longues années où le VIX était faible et de plus courtes périodes où il grimpait.
Vous remarquerez que la volatilité augmente en période d’optimisme exagéré sur les marchés comme 1998 et 1999, et en période de panique boursière comme en 2002 et 2008.   
 
  
Graphique 1  de l’indice VIX depuis  sa création 
   
12   

    

Plus le VIX est élevé (en haut de 30) plus ce sont les décisions émotives des investisseurs qui prennent le dessus sur le jugement rationnel.
En bas de 30, la gestion fondamentale apporte de la valeur ajoutée. Un marché sain est un marché où le niveau d’émotivité est plus faible.
En haut de 40, et encore plus en haut de 60 le marché est “fou”. Un investisseur nerveux a intérêt à être peu émotif.     

Historiquement, les périodes de fortes volatilités sont suivies par des périodes de faibles volatilités.
Au 24 avril 2010, le VIX a 16.5 indique que les mauvaises nouvelles peuvent être rapidement interprétées positivement, et que les investisseurs pourraient se dire « ce n’est pas grave, j’ai confiance au marché ».     

Des journalistes s’inquiètent du faible niveau de l’indice VIX en 2010. En supposant que les investisseurs ne voient pas la réalité du marché, ils ont toutefois en mémoire le niveau extrême de 80 enregistré de 2008.  La neuroéconomie explique que les expériences récentes stimulent los neurones pour vous convaincre que c’est une réalité à long terme, même si c’est le contraire.     

Finances Comportementales : Les attentes de rendement d’un portefeuille boursier varient selon l’expérience récente (cliquez sur le lien)     

Je crois que ces journalistes n’ont pas à s’inquiéter. Si vous examinez le graphique 2, vous allez constater qu’après la forte volatilité de 2002, il y a eu 4 années de très faible volatilité. Cette observation a été constatée par d’autres recherches académiques, à long terme.     

Graphique 2 du VIX sur 10 ans     

11   

VIX: Comment interpréter les prévisions des analystes et les économistes

Un niveau inférieur à 30 indique que les analystes et économistes auront une meilleur notre dans leurs prévisions. Ils utilisent des outils fondamentaux pour peaufiner leurs prévisions. Un niveau de plus de 40 indique que toutes prévisions efficaces seraient illusoires. Les psychosociologues auraient alors plus de chance d’apporter une explication crédible au comportement des marchés. La bonne nouvelle est qu’en observant en détail le graphique VIX, vous constatez que les niveaux de volatilité élevées sont sur de courtes périodes. Après un « coup » d’émotion sur les marchés, la poussière retombe.     

  EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : Indicateur de marché : le VIX ou l’art de mesurer l’émotivité des investisseurs (cliquez sur le lien)  

   William André Nadeau / Gestionnaire Canadien de portefeuille avril10  

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s