Changes et Devises

Commentaire : Sauve qui peut le FMI est appelé à la rescousse….

Commentaire : Sauve qui peut le FMI est appelé à la rescousse….

  Pour un pays avoir le FMI chez soi c’est un peu comme avoir une dette de jeu que l’on est incapable d’honorer auprès des Sopranos : d’abord ils vous cassent les genoux pour vous apprendre à marcher droit, et si cela ne suffit toujours pas ils vous cassent la tète pour vous apprendre à réfléchir à la juste valeur des choses…Bref tot ou tard vous finissez par payer…!!!!

PLUS DE FMI EN SUIVANT :

Les problèmes de la Grèce ne sont à présent plus un secret pour personne et depuis plusieurs semaines déjà, des observateurs spéculent sur une possible intervention du FMI. C’est l’occasion de nous pencher sur le rôle exact de cette vénérable et vénèneuse institution .

Naissance et fonctionnement

Comme bon nombre d’institutions supranationales, le FMI a vu le jour au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. L’objectif : mener à bien la reconstruction et éviter que se renouvelle la grave dépression connue dans les années 30.

Aujourd’hui, l’institution, chapeautée par les Nations unies, est devenue une véritable institution financière, active à l’échelle mondiale.

Elle compte 186 Etats membres. Fin 2009, elle était à la tête de lignes de crédit pour 191 milliards de dollars (dont 121 milliards n’ont pas été effectivement utilisés), au bénéfice et pour le plus grand d(r)am de  87 pays. Quelques pays de l’ancien « junk » bloc de l’Est (Roumanie, Hongrie, Ukraine…) sont parmi les plus gros consommateurs de ces « hot » crédits.

 Pour se financer, le FMI compte essentiellement sur la participation des pays membres, qui cotisent en fonction du poids de leur économie. Il a en outre la possibilité de contracter des emprunts auprès des nations les plus nanties. Une possibilité qui a été élargie fin 2009, de sorte que le FMI peut à présent octroyer des crédits jusqu’à 750 milliards de dollars.

Formation Financière : A quoi sert le FMI ? (cliquez sur le lien)

Objectifs

Au fil des ans, la liste des tâches du FMI s’est allongée. Elle se décline en plusieurs volets.

Le premier objectif est de favoriser (de gré et de force)la coopération monétaire internationale ainsi que la stabilité, et de préparer ainsi le terrain de la croissance du commerce international.

Le FMI rédige en outre régulièrement des rapports sur la situation économique des Etats, de régions ou du monde. Il formule des conseils, ébauche des prévisions et souligne les points délicats.

FMI : Flagrante Manipulation Internationale  (cliquez sur le lien)

Après la crise, le Fonds s’est par exemple exprimé sur la manière dont les Etats devaient se comporter pour éviter une nouvelle crise, plaidant notamment pour une plus grande sévérité concernant la faiblesse du niveau du capital des grandes banques.

Les dernières Prévisions du FMI

 

• Le FMI apporte enfin son soutien provisoire pour corriger les déséquilibres de la balance des paiements de pays en difficultés. C’est cette activité dont il est le plus question dans l’actualité.

Outils et exigences

• Pour accorder son soutien, le FMI dispose de tout un arsenal d’instruments. Il peut s’agir d’injection d’argent, pour alléger les problèmes de la balance des paiements. Des problèmes qui peuvent être dus à une perte de confiance, à des évènements sur le marché des capitaux suite auxquels le pays peut encore à peine se financer, ou encore à une hausse des importations et/ou une baisse des exportations. Il peut s’agit de problèmes de courte durée ou plus structurels, en fonction de quoi le FMI interviendra par des crédits à court ou à plus long terme. Le FMI peut aussi mettre une ligne de crédit flexible à la disposition d’un pays dans le besoin. Le FMI peut enfin permettre à un Etat membre de réduire ou de suspendre sa cotisation.

• La Grèce, qui souffre actuellement d’une cruelle perte de confiance suite à laquelle elle doit offrir des taux élevés pour se financer, et qui accuse un déficit de sa balance des paiements, devrait dès lors, aux dernières nouvelles, bénéficier d’un soutien du FMI pouvant atteindre 15 milliards d’euros. Mais le Fonds monétaire international n’accorde pas son aide sans conditions.

Commentaire : Le FMI/ 2 Poids, Diverses mesures (cliquez sur le lien)

Le bénéficiaire doit accepter un certain nombre de réformes destinées à rééquilibrer sa balance : il peut s’agir d’impôts plus élevés, de la réduction des dépenses de l’Etat, de la dérégulation de certains secteurs ou encore de la privatisation d’entreprises publiques. Des mesures souvent drastiques, souvent peu populaires, et qui ont aussi valu, ces dernières décennies, d’acerbes critiques à l’institution.

EN COMPLEMENT : Kenneth Rogoff : Le FMI fait l’Europe (cliquez sur le lien)

EN PLAY LIST :

3 réponses »

  1. Vu que le paton du FMI est un serieuse candidat pour 2012
    les français risqueront de passer à la question extra ordinaire dans deux ans.
    Bon c’est un kahn donc, comme hurle mon vieux bosniac érudit de 82 berges et qui a pèter tous les plombs  » c’est un kazhar »ce qui nous ramène chez des turco-mongoles et autres tribus ouraliens converti au judaisme en 600 après notre aire et dispersé comme une diaspora vers 1100 dans le nord de europe.
    attendons la suite une anne vaut bien une carla même etnie même coutumes on poura reconstituer l’empire Kazhar

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s