Etats-Unis

Une dette de plus de 13 000 milliards pour les ÉTATS.-UNIS

Une dette de plus de 13 000 milliards pour les ÉTATS.-UNIS

La dette publique américaine avait passé le seuil des 10 000 milliards de dollars en septembre 2008, au moment du pic de la crise financière. Le cap des 11 000 milliards a été passé en mars 2009, et celui des 12 000 en novembre.

Trappe à Dettes : La dette publique des Etats-Unis est pire que celle de la Grèce (cliquez sur le lien)

PLUS DE DETTE PHARAONIQUE EN SUIVANT :

La dette publique des États-Unis a dépassé mardi pour la première fois le cap des 13 000 milliards de dollars, selon les données mises en ligne mercredi sur un des sites du département du Trésor américain

La dette publique atteignait 13 050,826 milliards de dollars au 1er juin, indique l’«horloge de la dette» du site treasurydirect.gov, soit environ 88% du PIB du pays projeté par le gouvernement pour l’année en cours dans ses prévisions économiques de janvier.

 Trappes à Dettes / USA : Quadruplement du déficit budgétaire en avril (cliquez sur le lien)

Selon le Fonds monétaire international (FMI), la dette publique américaine devrait atteindre 92,6% du PIB en 2010. 

Mais pour Anthony Sanders, professeur à l’Université George Mason, la dette des États-Unis est déjà à plus de 110% de son PIB, si l’on inclut les organismes de refinancement hypothécaires parapublics, dont la dette colossale n’est pas agrégée aux comptes de l’État fédéral, bien qu’il la garantisse.

 Trappe à Dettes : US/ 145 milliards de pertes pour Fannie et Freddie (cliquez sur le lien) 

La dette publique américaine avait passé le seuil des 10 000 milliards de dollars en septembre 2008, au moment du pic de la crise financière. Le cap des 11 000 milliards a été passé en mars 2009, et celui des 12 000 en novembre

source afp juin10

 
FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

 
Paiement sécurisé par PAYPAL  
  
 

4 réponses »

  1. Pas besoin d’aller aux Etats-Unis pour voir un Etat en faillite.

    En Europe, nous avons plusieurs Etats en faillite.

    Hongrie : l’Etat est en faillite.

    Vendredi 4 juin 2010 :

    Hongrie : chute des marchés financiers après des déclarations du gouvernement.

    La devise nationale hongroise, le forint, la Bourse de Budapest, ainsi que les couvertures de défaillance de la Hongrie (CDS, credit default swap) ont toutes chuté après des déclarations alarmistes quant à la situation économique du pays d’hommes forts du parti au pouvoir, le Fidesz.

    En 24 heures, le forint s’est déprécié de 5,5 %, tandis que la Bourse de Budapest, après avoir clôturé jeudi en baisse de 1 %, poursuivait sa chute vendredi à 12H00 GMT à – 3,14 %.

    Cela alors que les indices boursiers des autres pays de la région étaient orientés à la hausse. Les CDS sont montés de 255 à 305 points de base, leur pire niveau depuis juillet 2009.

    Cette nouvelle dérive financière fait suite à des propos alarmistes de dirigeants du Fidesz, qui a formé le nouveau gouvernement de centre-droit il y a une semaine et dispose d’une majorité des deux-tiers au Parlement. La Hongrie, pour éviter une banqueroute de l’Etat, est depuis l’automne 2008 sous perfusion financière. 20 milliards d’euros ont ainsi été mis à disposition par le Fonds monétaire international (FMI), l’Union européenne (UE) et la Banque centrale européenne (BCE).

    Mihaly Varga, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre Viktor Orban et spécialiste économique du Fidesz, a annoncé que le déficit public pourrait grimper jusqu’à 7,5 % du Produit intérieur brut (PIB) en 2010, alors que la feuille de route adoptée par le gouvernement socialiste précédent, en accord avec le FMI, ne prévoyait que 3,8 %.

    Le vice-président du Fidesz, Lajos Kosa, a, lui, annoncé que la situation économique hongroise était « tellement critique, qu’elle était comparable à celle de la Grèce » et que la « faillite de l’Etat » était « proche ».

    http://www.romandie.com/ats/news/100604125935.5zpd1iz3.asp

Laisser un commentaire