crédit crunch

Crédit Crunch : Davantage de banques ont durci les conditions de crédit au 2e trimestre 2010

Crédit Crunch : Davantage  de banques ont durci les conditions de crédit au 2e trimestre 2010

Les banques de la zone euro ont continué dans l’ensemble à durcir leurs conditions de prêt au deuxième trimestre, indique une enquête trimestrielle sur le crédit bancaire publiée mercredi par la Banque centrale européenne et réalisée auprès de 120 Banques

PLUS/MOINS DE CREDIT EN SUIVANT :

La proportion de banques qui font état d’un durcissement des conditions du crédit est passée à 11%, contre 3% au premier trimestre.

Ces résultats montrent que la prudence des banques qui ont participé à l’enquête s’est accrue, contrairement à ce qui était escompté.

Les réponses des banques lors de la précédente enquête laissaient en effet attendre un léger recul à 2% au deuxième trimestre de la proportion de banques déclarant un durcissement des conditions de crédit.

Le deuxième trimestre a été marqué par une crise sur les marchés des obligations souveraines de la zone euro, qui a entraîné une forte hausse des rendements des emprunts d’Etat. Le fait que les taux des prêts accordés aux entreprises et aux ménages sont basés sur les rendements des emprunts d’Etat a conduit de manière inévitable à une détérioration des conditions d’accès au crédit.

 Les banques prévoient de poursuivre le durcissement de leurs critères d’accès au crédit pour les entreprises au troisième trimestre

Dans sa dernière étude trimestrielle sur le crédit bancaire , l’institut présidé par Jean-Claude Trichet déclare que la crise de la dette souveraine a rendu plus difficile la levée de fonds sur les marchés.

« Au deuxième trimestre de 2010, les retombées négatives de la crise de la dette souveraine semblent avoir aggravé la capacité des banques à obtenir des financements », souligne l’étude.

« Par conséquent, les banques ont dit que l’accès à l’ensemble du financement était devenu plus difficile qu’au premier trimestre. »

Pour la période juillet-septembre, les banques anticipent un maintien des difficultés de financement, même si elles devraient être moindres qu’au deuxième trimestre.

Pour voir une copie de l’étude, cliquer sur:

http://www.ecb.int/stats/money/lend/html/index.en.html (cliquez sur le lien)

source agences juil10

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : Le marché interbancaire européen est toujours déficient

1 réponse »

Laisser un commentaire