Commentaire de Marché

Bob Doll /Blackrock: prédictions pour la prochaine décennie

Bob Doll /Blackrock: prédictions pour la prochaine décennie

Les dix prévisions de Bob Doll pour la prochaine décennie

Depuis 1990, Bob Doll, stratégiste chez BlackRock, publie au début de chaque année ses prévisions macroéconomiques et de marché. Il présente cette fois ses dix anticipations pour la prochaine décennie

PLUS DE BOB DOLL EN SUIVANT :

En résumé pour la prochaine décennie, Bob Doll/BlackRock prévoit que les marchés ne seront pas aussi favorables que dans les années 1980 et 1990. Ils seront par contre meilleurs que ce qui a été vécu ces dix dernières années.BlackRock prédit également que les actions américaines vont connaîtredes rendements autour de 8% après la pire décennie depuis 1930.Les principaux secteurs de croissance seront les soins de santé, les technologies de l’information et les énergies propres. Toutefois, les récessions se feront plus fréquentes qu’au cours des 20 dernières années et les taux d’intérêt vont monter sous les pressions inflationnistes. La prédominance du dollar va continuer à s’effriter alors que la croissance sera menée par les consommateurs des marchés émergents et que leur poids économique, surtout la Chine, ira croissant. Dans ce contexte, les risques de conflits commerciaux et de protectionnisme seront à la hausse

Dans le détail :

1. Après la pire décennie depuis les années 30, les actions américaines procureront une rentabilité annuelle moyenne de 8,1 % (6,2 % pour la hausse des cours et 1,9 % pour le rendement). En effet, les deux pires marchés baissiers depuis la Grande Dépression ont eu lieu ces dix dernières années, avec pour conséquence des valorisations peu élevées.

2. Les récessions retrouveront une fréquence plus élevée que ces 20 dernières années. Elles ne sont survenues qu’une fois tous les 8 ans contre une moyenne d’une fois tous les 3,8 ans ces cent dernières années.

3. La santé, en raison du vieillissement de la population, les technologies de l’information, grâce à de nouveaux types d’ordinateurs et de loisirs, et les énergies alternatives, favorisées par des taxes grandissantes sur les émissions de carbone, seront les secteurs les plus en croissance outre-Atlantique.

4. Le dollar sera de moins en moins dominant au fur et à mesure que la décennie s’écoulera en raison de l’endettement élevé des Etats-Unis.

5. Les taux d’intérêt vont croître considérablement dans les pays développés en raison du retour de pressions inflationnistes. C’est pourquoi l’or restera à un niveau élevé.

6. Il y aura davantage de conflits commerciaux et politiques en raison de mesures protectionnistes prises pour défendre les intérêts de son propre pays.

7. Avec une population vieillissante et déclinante, l’Europe supportera certains des problèmes connus par le Japon. D’ailleurs, ces deux zones dépendent beaucoup des exportations, ce qui les rend plus sujettes à des chocs externes et à l’appréciation de leurs monnaies.

8. La croissance mondiale sera toujours tirée par la consommation des pays émergents. En 2050, les économies des 7 principaux pays émergents (Chine, Inde, Brésil, Russie, Mexique, Indonésie et Turquie) représenteront 50 % de plus que celles du G7. Dès 2025, l’économie chinoise prendra la première place mondiale.

9. Le poids des pays émergents dans les indices mondiaux augmentera significativement. De 2 % en 1989 dans l’indice MSCI World Index, il est passé à 12 % en 2010. Cette tendance va se poursuivre.

10. L’ascension économique et politique de la Chine va se poursuivre.

En conclusion, Bob Doll donne quatre conseils aux investisseurs de long terme :

surpondérer les actions et les autres actifs risqués au détriment des emprunts d’Etat et des placements monétaires;

surpondérer les actions américaines par rapport aux actions des autres pays développés;

rechercher les opportunités dans les pays émergents, que ce soit directement ou par le biais de grandes compagnies multinationales américaines;

privilégier les secteurs de la santé, des technologies de l’information et de l’énergie à l’intérieur des Etats-Unis.

source investir aout10

Laisser un commentaire