Bourse Pratique : Cout, fiscalité et autres mignardises....

Les dix pièges et arnaques à éviter en matière d’investissement

Les dix pièges et arnaques  à éviter en matière d’investissement

La North American Securities Administrators Association (NASAA) a publié sa liste annuelle des attrapes et des fraudes les plus fréquemment rencontrées par les investisseurs. La liste de la NASAA comprend des produits et des pratiques qui, sans nécessairement être des fraudes potentielles, doivent être examinés avec attention par les investisseurs.

PLUS DE FRAUDES ET ARNAQUES EN SUIVANT :

La liste de la NASAA (cliquez sur le lien)

Produits

Les fonds négociés en bourse (FNB), surtout ceux qui utilisent des effets de levier inversé ou non, peuvent être très complexes et volatiles. Ce ne sont pas des produits qui peuvent être utilisés par tous les investisseurs, soutient la NASAA, et ils sont principalement conçus pour être utilisés sur le court terme. Ils ne sont pas non plus toujours très liquides, selon la NASAA.

La NASAA met aussi en garde les investisseurs contre les systèmes d’échange et de courtage internationaux ( Foreign Exchange Trading Schemes). L’échange des devises demande beaucoup de ressources et les commissions facturées par les promoteurs peuvent être très élevées. Ce sont parfois également des fraudes à la Ponzi déguisées où les devises ne sont jamais échangées et l’argent est simplement volé.

Les métaux précieux et l’or sont actuellement très attirants en raison de leurs prix élevés. Beaucoup de promoteurs offrent aux investisseurs de leur vendre de l’or physique qu’ils prétendent détenir en promettant de hauts rendements. La plupart du temps, l’or en question n’existe carrément pas. Le même procédé est également utilisé pour des investissements fantômes dans le gaz ou le pétrole.

Certains promoteurs offrent aussi aux investisseurs de placer leurs économies dans des entreprises développant des technologies vertes de toutes sortes. Ils exploitent l’actualité et offrent des investissements reliés au nettoyage du golfe du Mexique ou à toute autre innovation verte récemment publicisée dans les grands médias. Le placement n’est jamais effectué et l’investisseur perd tout son argent.

Pratiques

Les fraudes d’affinité permettent aux criminels de solliciter les membres d’un même groupe en les convainquant de la validité d’un investissement. Ils peuvent s’attaquer à des groupes religieux, ethniques, professionnels, etc. Lorsqu’un tel type d’investissement leur est proposé, les investisseurs devraient aller chercher un deuxième avis indépendant sur la question.

Des conflits d’intérêts peuvent aussi être camouflés dans une recommandation d’investissement. Certains vendeurs de produits financiers reçoivent des commissions importantes pour la vente d’un type d’investissement. L’épargnant doit être conscient de ce fait et s’informer sur la forme que prend la rémunération de la personne qui tente de lui vendre un produit.

Certains investisseurs peuvent être tentés par des occasions d’investissement dites « privées » ou « spéciales à certains clients ». Les occasions d’investissement dans des compagnies privées, bien que parfois légales, peuvent cacher des fraudes et servir de moyen de financement à des criminels. Il en va de même pour les ventes « hors livres » (off the book sales) qui sont généralement illégales et très risquées puisqu’elles sont menées hors des limites de la supervision des régulateurs.

En dernier lieu, les investisseurs sont souvent sollicités par des fraudeurs par courriel ou à travers des médias sociaux tels que Facebook, Twitter, Craiglist ou YouTune. Ces sites peuvent également servir à répandre des fausses informations afin de faire monter artificiellement la valeur d’un titre. L’hameçonnage est aussi à surveiller

source f&a aout10

Laisser un commentaire