Europe

Trappe à Dettes : La Grèce ne tient pas son objectif de réduction du déficit

La Grèce ne tient pas son objectif de réduction du déficit

La Grèce n’a pas atteint son objectif de réduction du déficit budgétaire sur la période de janvier à août, montrent des statistiques publiées vendredi, sous l’effet du niveau élevé des intérêts versés au titre de la dette et des recettes plus faibles que prévu.

PLUS DE CAVALERIE EN SUIVANT :

Le déficit budgétaire de l’Etat, qui exclut les dépenses des collectivités locales et celles de la sécurité sociale, a été réduit de 32,2% en rythme annuel sur les huit premiers mois de l’année pour s’établir à 14,49 milliards d’euros alors que le gouvernement s’est fixé un objectif de 39,5% pour l’ensemble de 2010.

C’est la première fois depuis le début de l’année qu’Athènes ne tient pas ses objectifs en la matière.

« La réduction du déficit a temporairement ralenti en raison d’une forte accumulation des versements d’intérêts en juillet et en août, qui représentent environ 40% du service annuel de la dette, mais aussi à cause d’un manque de recettes », a expliqué le ministère des Finances.

Le taux de chômage a par ailleurs augmenté de trois points de pourcentage en juin pour atteindre 11,6%, contre 8,6% lors de la période correspondante l’an dernier. Il affiche en revanche une légère baisse par rapport à mai, mois pendant lequel le chômage s’était établi à 12%.

Les statistiques du chômage ne sont pas corrigées des variables saisonnières telles que le tourisme.

La Grèce s’est engagée à ramener son déficit à 8,1% du produit intérieur brut en 2010 contre 13,6% l’an dernier, en contrepartie d’un plan d’aide de 110 milliards d’euros de l’Union européenne et du Fonds monétaire international.

Les recettes nettes fiscales ont augmenté de 3,3% sur un an entre janvier et août alors que l’objectif annuel est fixé à 13,7%, le plan d’austérité mis en oeuvre par le gouvernement ayant plongé le pays dans une récession sans précédent depuis près de 40 ans

source afp sep10

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : Wolfgang Munchau : L’Europe ne paiera pas toutes ses dettes

3 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s