Commentaire de Marché

Commentaire du Wolf : Petit propos sur la Consommation US en berne

Commentaire du Wolf : Petit propos sur la Consommation US en berne

chart

  Aux Etats-Unis, la consommation, qui représente environ 70 % du PIB, joue un rôle stratégique. Par conséquent, le recul brutal de 9,3 points (à 68,2) du chiffre préliminaire pour mars de l’indice de confiance des ménages de l’Université du Michigan et la crainte que d’autres indicateurs économiques avancés soient en passe d’être révisés ont donné lieu à des révisions à la baisse des taux de croissance du PIB des Etats-Unis pour 2011. L’on table aujourd’hui sur une croissance du PIB de 2,5 % au T1 et de 3,5 % au T2 (en rythme annualisé) dans la région, contre une moyenne de 4 % prévue pour les deux trimestres il y a un mois seulement.

Les ménages se trouvent en effet aux prises avec la récente flambée des prix de l’énergie, une possible paralysie gouvernementale aux Etats-Unis et la persistance de statistiques ambiguës sur les fronts de l’emploi et de l’immobilier. Pour les investisseurs en actions, cela pourrait laisser entrevoir une préférence pour de grandes sociétés américaines vedettes, moins tributaires des ventes aux Etats-Unis que les entreprises de taille plus modeste.

De plus selon l’hypothèse avancée par les Professeurs Reinhart et Rogoff, la 3ème année qui suit une crise bancaire tend à ramener la reprise économique au niveau de sa tendance antérieure, avant un nouveau ralentissement les 4ème et 5ème années. Le désendettement des ménages et des gouvernements pourrait induire un tel ralentissement en 2012/2013, et les dernières statistiques aux États-Unis confirment ce désendettement des ménages….

Laisser un commentaire