A Chaud!!!!!

AChaud!!!!! du 14 Juillet 2012 : US et Chine dans le maelstrom déflationiste

AChaud!!!!! du 14 Juillet 2012 : US et Chine dans le maelstrom déflationiste

Dans un autre registre , vous savez que considéerons que nous nous trouvons dans un regain déflationniste. Voici donc quelques infos et graphes à l’appui de notre cadre théorique et qui concercent plus particulièrement les US et son frère ennemi la Chine.

En juin les prix a l’importation aux Etats Unis ont chuté de 2,7% , cela ne s’etait pas vu depuis decembre 2008 .

 

PLUS DE DEFLATION ET DE CHINE EN SUIVANT :

Par ailleurs et contraiement aux commentaires de la presse MSM les chiffres chinois publiés hier matin ne sont pas bons, avec une croissance trafiquée de 7,6% année sur année on a la croissance la plus faible depuis trois ans. Les chiffres économiques partiels qui servent d’indicateurs plus fiables sont beaucoup plus mauvais.

China electricity production and GDP growth 

image

Source Nomura

De 10,4% en 2010, la croissance est passée à 9,2% l’an dernier, puis à 7,8% durant la première moitié de cette année, a rapporté le Bureau national des statistiques (BNS).Le chiffre de la croissance pour le deuxième trimestre, est le plus faible depuis les 6,6% enregistrés au 1er trimestre 2009, lorsque les pays occidentaux étaient frappés de plein fouet par la crise économique et financière, et la Chine dans une moindre mesure.

Le ralentissement «est principalement dû à la détérioration de l’environnement international, qui a réduit la demande étrangère» pour les produits chinois, a déclaré lors d’une conférence de presse le porte-parole du BNS, Sheng Laiyun. Les exportations vers l’Europe ont été particulièrement touchées. «La demande intérieure a également ralenti sous l’effet des mesures de contrôle macroéconomique, en particulier dans le secteur immobilier», a poursuivi Sheng Laiyun.

 

 

Le gouvernement chinois limite depuis deux ans le nombre d’appartements que les Chinois peuvent acheter, afin d’éviter la formation d’une bulle spéculative.

China money supply, new loans and GDP 

  

La baisse de régime de l’économie est fortement ressentie par les acteurs économiques, d’après Ren Xianfang, une analyste d’IHS Global Insight basée à Pékin qui souligne «l’incapacité de la Chine à absorber une croissance moins forte». Elle relève notamment «la spirale descendante des prix à la production, les stocks grandissants du secteur manufacturier, les bénéfices qui plongent, les faillites et les réductions de salaires» qui se multiplient.

SYNTHESE réalisé par BRUNO BERTEZ et The WOLF Le 14 Juillet 2012

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s